Conseil
19 fév 2016

Nouveau diagnostic éditorial : témoignage choc sur le Diagnostic Flash

Comme vous le savez, nous avons commencé à mettre en ligne des diagnostics éditoriaux et conseils littéraires sous l’égide de Claire Marine, animatrice d’ateliers d’écriture chez Aleph et enseignante à Paris VII. Nous venons de recevoir un témoignage parlant. Et si nous préférons que ce soit nos amis et membres qui nous mettent en avant sur les réseaux, nous ne résistons pas à mettre en ligne ce courrier reçu récemment qui parle de nos services mieux que tout argumentaire commercial.
Diagnostic éditorial pour améliorer son manuscritLe Diagnostic Flash : un regard professionnel pour détecter et traiter en priorité les points à améliorer du manuscrit.

 

Mon constat sur le diagnostic de mon roman L’Histoire D’Abby Newton

J’ai sollicité l’avis d’un membre de monBestSeller sur mon ouvrage. Je n’ai jamais soumis mon roman à mes amis car je craignais qu’ils ne soient pas impartiaux. Je désirais une critique objective : écrire alors que je suis hors sujet ou que mon roman soit mauvais ? Je préfère de loin la franchise ; je voulais éviter qu’on prenne des gants avec l’auteur. Accepter la critique nous fait avancer : en tant que passionnés d’écriture, nous n’abandonnons pas. Je préfère un professionnel qui me dise, « Changez de voie » plutôt que de me leurrer. La vérité ? N’est-ce pas ce que tout le monde recherche ?

Tout a commencé avec mon roman : je l’avais en tête depuis quelques années…

Chaque situation, chaque passage venait au fur et à mesure que mes personnages évoluaient. Je l’ai repris et repris et ai sans cesse relevé des fautes et de mauvaises tournures de phrases. Pour moi, c’était nettement insatisfaisant : il est osé d’expédier un manuscrit mal formulé…

Je trouve que l’idée du Pack Diagnostic Flash est une opportunité ; Claire Marine m’a fait un compte-rendu sur les lacunes que comportait mon roman. Je redoutais le pire : est ce que mon histoire tient debout ? Est-elle dans l’air du temps ? J’avoue avoir été stressée.

J’ai lu le rapport qu’elle m’a adressé et me suis aperçue que son contenu était exactement ce qui manquait à mon roman. Par la suite, j’en ai débattu au téléphone ; elle a su me donner les conseils nécessaires et suffisants pour commencer à le « retravailler ».

Avant de m’inscrire sur monBestSeller, je me sentais isolée sans pouvoir partager cette expérience d'écriture.

Tout le monde peut écrire, tout le monde a une histoire à raconter, qu’elle soit biographique ou fiction. Le plus audacieux est de faire le premier pas, car nous sommes loin d’être assurés du résultat. Pour mon cas, la plus grande difficulté est l’écriture elle-même ; j’avais déjà l’histoire en moi mais nous ne nous inventons pas écrivain. Avoir l’œil d’un professionnel est le meilleur moyen de savoir où nous nous situons ? Je pensais être arrivée au bout de mon roman, qu’il était enfin prêt à être expédié chez un éditeur. Or, quand la réalité vous frappe au visage, nous nous remettons en question et il y a lieu de tout remettre à plat. Le dur labeur dans lequel j’avais déjà pataugé pendant des années a fourni le principal mais il manquait l’essentiel : la syntaxe et j’en passe…

Nous écrivons trop ou pas assez, nous décrivons trop ou pas assez, nous mettons trop de dialogue ou insuffisamment…

Comment trouver le juste milieu sans tomber dans la monotonie du récit ? Claire m’a fourni une petite liste sur les points forts et faibles. J’imagine ce qu’un éditeur peut penser en le recevant. J’en ai contacté un qui m’a avoué avec une certaine nostalgie, qu’il y a plus d’écrivains que de lecteurs ; malheureusement, il a raison. C’est alors que je me suis posée la question : comment oserais-je adresser mon roman s’il est insuffisamment structuré ?

Le Pack Diagnostic Flash ? Très bonne expérience pour tous ceux qui veulent avoir un aperçu de ce qu’un éditeur va découvrir sans vous donner la vraie raison d’un refus.

Nous avons beau nous répéter qu’il faut lire pour enrichir notre plume : dans un sens ceci est exact… Pourquoi ne parvenons-nous pas alors à écrire sans nous poser l’éternelle question : mon roman est-il bon dans sa globalité ? Je pense que nous avons tous besoin d’aide extérieure pour avancer. Je remercie l’équipe de monBestSeller pour son efficacité. Aujourd’hui, je réalise que mon récit est mieux adapté. Rien ne me dit qu’il sera édité mais j’ai beaucoup moins de scrupules à le soumettre prochaînement à un éditeur.

Mila Kaz, auteur de L'histoire d'Abby Newton

@Mila Kaz merci pour toutes ces précisions. Cela a l'air effectivement professionnel, complet et précis. Mais aussi constructif et bienveillant, c'est d'ailleurs ce que j'apprécie sur le site, il y a beaucoup de générosité et de partage. Et cela semble vous avoir vraiment aidée. J'espère que vous serez heureuse de votre nouvelle version lorsqu'elle sera terminée.
Merci aussi à vous d'avoir mis mon livre dans votre bibliothèque. Mais vous verrez c'est un peu particulier, c'est un journal somme toute assez thérapeutique. Je l'ai partagé car mes proches m'en ont persuadée en me disant que cela pouvait aider d'autres personnes. J'avais eu la chance d'avoir un retour positif d'un éditeur, mais il n'avait pas de collection pour le publier. Et j'ai laissé tomber.
J'ai commencé à lire l'extrait de votre roman, mais malheureusement j'ai du m'interrompre. Je ne suis pas la cible évidemment mais Abby m'a déjà intriguée. Je vais finir de le lire attentivement et je reviendrai vers vous sur votre page.
Mais déjà, merci infiniment pour votre générosité.

Publié le 22 Février 2016

@ellebazi, tout d'abord, laissez moi vous remercier d'avoir pris mon extrait dans votre bibliothèque.
Le délai de réponse pour avoir un diagnostic écrit a été très rapide : une dizaine de jours environ.
J'avais posté mon roman entier qui comportait plus de 400 pages : TROP pour un premier tome ! Claire a lu des passages comme le font les éditeurs, à savoir dans mon cas, le début, le milieu et la fin. Son professionnalisme a tout de suite relevé les erreurs que j'avais commises. Je me suis penchée sur les points négatifs qu'elle avait soulignés et ai demandé un entretien téléphonique pour obtenir plus de précision. Elle m'a parlé de mes personnages, de l'intrigue, de la forme, de la narration également ; et m'a conseillé de revoir tous ces points importants pour rendre le récit plus facile à lire, d'autant qu'effectivement, celui-ci s'adresse à de jeunes adultes.
Je reviendrai sans doute vers elle pour refaire un autre diagnostic sur ma nouvelle version ; j'ai réellement ressenti l'aide qui m'a été apportée ; rien ne vaut, à mon sens, l'avis d'un professionnel. Cependant, je n'en veux pas aux maisons d'éditions, de ne pouvoir donner leur avis à chacun, parce qu'ils sont submergés par les demandes.
J'espère de tout coeur que votre roman puisse trouver le chemin d'un éditeur, parce qu'au fond, c'est le rêve de tout auteur.
Amicalement.

Publié le 21 Février 2016

Merci @Mila Kaz pour ce témoignage. Oui les refus des éditeurs sont violents. Indifférence totale quand on ne reçoit même pas de réponse, lettre type qui ne permet pas de comprendre pourquoi, et encore moins de progresser. D'après ce que vous dites, vous avez compris et accepté facilement ce diagnostic et il vous a permis de le retravailler. Pouvez-vous me dire si vous avez attendu longtemps pour le recevoir. Est-ce qu'il portait juste sur l'histoire ou aussi sur les personnages, le style, ou d'autres points ? Merci d'avance et bonne chance à vous dans votre quête d'un éditeur.

Publié le 21 Février 2016
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter