Conseil
22 juin 2016

Comment rédiger le synopsis de votre livre pour approcher un éditeur ? Conseils clés

Votre manuscrit est terminé. Vous cherchez un éditeur et découvrez qu’ils sont de plus en plus nombreux à demander qu’il soit accompagné d’un synopsis, c’est à dire d’un résumé. Et s’il n’est pas explicitement demandé, sachez que c’est un atout très apprécié des éditeurs et qui ne peut que vous avantager en augmentant les chances de lecture de votre manuscrit. Comment vous y prendre pour rédiger un synopsis efficace ? Règles clés et bonne méthode.
Résumer : un acte clé pour convaincre un éditeur de vous lireRésumer : un acte clé pour convaincre un éditeur de vous lire

Ne sous-estimez pas le rôle du synopsis lorsque vous soumettrez votre roman à un éditeur. Rédigez-le soigneusement.
Plus vous faites simple, plus vous allez à l’essentiel, plus vous avez de chances que l’éditeur vous comprenne et lise votre manuscrit. L’enjeu est de taille…

Pourquoi le synopsis est un passage obligé pour approcher un éditeur ?

Les éditeurs reçoivent une multitude de manuscrits tous les jours. Ils ne les lisent pas tous en entier ce n’est pas un scoop. Ils font donc un premier tri. Et pour ce faire, ils ont leurs repères. Si votre lettre d’accompagnement ne vous permet pas de mettre en avant un parrain ou une marraine influente, que vous n’avez pas un nom d’écrivain connu et reconnu, que vous ne pouvez revendiquer plusieurs ouvrages édités à votre actif, il faut d’autres arguments. Le synopsis en est un. De poids. Alors, autant le soigner.

À quoi sert ce synopsis (ou résumé) ?

Un synopsis destiné à un éditeur n’a rien à voir avec le résumé de quatrième de couverture qui lui, doit accrocher le lecteur et lui donner envie d’acheter le livre pour découvrir la suite. Et qui entretient le suspense donc. Celui-ci doit permettre à l’éditeur de décider s’il va lire (ou faire lire) le manuscrit ou s’il l’écarte. Pour l’auteur, l’enjeu est donc de taille.

Ce que l’éditeur cherche dans le résumé

À travers le synopsis, l’éditeur doit pouvoir juger sans lire vos 350 pages
- si votre livre correspond à sa ligne éditoriale et entre dans l’une de ses collections ;
- si l’histoire est originale et, évidemment, si le sujet a un potentiel commercial ;
- si les personnages, l’intrigue… semblent bien construits, et si le récit « tient la route ».
Les réponses à ces questions vont décider de la pile sur laquelle il va poser votre manuscrit : écarté ou lecture complète du manuscrit par lui-même ou l’un des lecteurs de son comité de lecture.

Que devez-vous raconter dans le synopsis de votre manuscrit ? Quel effet produire ?

On a vu que le synopsis envoyé à l’éditeur n’est pas un « appetizer » destiné à lui mettre l’eau à la bouche en dessinant l’intrigue et en ménageant le suspense, mais il ne s’agit pas non plus d’une introduction à votre ouvrage, plantant le décor et présentant le contexte et les personnages de votre livre.
Non, il s’agit véritablement d’un résumé de l’intégralité de votre roman. Une synthèse concise de l’histoire, du début à la fin. La difficulté est dans le mot « concise ».

10 conseils clés pour rédiger votre synopsis pour un éditeur

  • # Conseil n° 1 : Faire court.
    Le lecteur doit pouvoir saisir rapidement les enjeux de votre récit.
  • # Conseil n° 2 : Raconter le déroulement de l’histoire.
    Suivez la chronologie de votre récit sauf si votre livre est très long, auquel cas, concentrez-vous sur l’essentiel afin que votre synopsis ne devienne pas une version courte de votre roman. Mettez en avant ce qui fait son originalité.
  • # Conseil n° 3 : Mettre en avant ce qui fait l’originalité de votre récit.
    Qu’il s’agisse des péripéties, des personnages, du contexte…, formulez clairement ce qui fait de votre livre, un récit original.
  • # Conseil n° 4 : Aller à l’essentiel.
    Ne vous perdez pas dans des descriptions et détails qui n’ont pas d’influence sur le déroulement de l’histoire.
  • # Conseil n° 5 : Utiliser le présent de l’indicatif.
    C’est le temps qui convient le mieux pour raconter votre histoire et qu’elle se déroule en direct sous les yeux du lecteur.
  • # Conseil n° 6 : Adopter un style simple.
    Ne pas faire d’effets de style. Ne pas chercher à faire la démonstration de votre talent d’écrivain, ni à « faire littéraire ». Éviter toute  emphase et lyrisme.
  • # Conseil n° 7 : Être précis.
    Soyez clair et concret, vous génèrerez une compréhension rapide ce qui correspond à l’attente de l’éditeur.
  • # Conseil n° 8 : Privilégier la concision.
    Couper tout ce qui ne sert pas directement la compréhension de l’histoire et des enjeux.
  • # Conseil n° 9 : Soigner la syntaxe et l’orthographe.
    Simple et concis ne veut pas dire style télégraphique, ni orthographe approximative.
  • # Conseil n° 10 : Relire plutôt deux fois qu’une.
    Relisez-vous une première fois en vous efforçant de prendre du recul pour vérifier que votre résumé est compréhensible d’un lecteur qui n’a pas lu votre livre. Relisez-vous une seconde fois pour vérifier mot à mot l’orthographe.

La bonne méthode en 7 étapes

          >    Résumer chapitre après chapitre de la façon la plus concise possible.
          >    Mettre bout à bout les résumés de chaque chapitre.
          >    Relire l’ensemble pour en faire un récit cohérent qui s’enchaîne naturellement.
          >    Couper les détails redondants et inutiles à la compréhension des enjeux et de l’histoire.
          >    Supprimer les répétitions.
          >    Vérifier que le tout forme un texte fluide, clair et précis. Sans maladresses et sans fautes.
          >    Relire pour être certain qu’aucune faute d’étourderie ne subsiste.

Si vous auto-éditez votre livre, le synopsis/résumé de quatrième de couverture répond à d'autres règles

C'est aussi un élément déterminant du livre, la raison pour laquelle on a envie de le lire ou pas, on l'achète ou pas.

5 conseils clés pour rédiger un synopsis de 4ème de couverture attractif

Là, il n'est plus question de dérouler toute l'histoire jusqu'à dévoiler la fin. Vous devez :
          1. Vous demander quels sont les éléments de votre récit qui vont accrocher le lecteur et les mettre en avant.
          2. Délivrer les informations qui vont initier l’intrigue et la laisser en suspens pour titiller sa curiosité.
          3. Faire comprendre les enjeux mais laisser le lecteur dans le questionnement.
          4. Montrer votre style. C’est un échantillon que vous offrez, n’hésitez pas à sortir tous vos atours pour séduire. Montrez vos talents d’écrivain. Là, vous pouvez briller.
          5. Enfin, là aussi, faites court. Si vous avez le sens de la formule, profitez-en.

Le saviez-vous ? Un service de rédacteurs professionnels peut vous aider...

monBestSeller propose en option aux auteurs qui le souhaitent un service de rédacteurs professionnels. En faisant appel au service Pack Synopsis, vous bénéficierez du recul et du regard distancié d'un professionnel sur votre ouvrage et de son expertise pour en révéler toute la richesse et rédiger un synopsis - résumé de quatrième de couverture qui donne envie de lire votre livre.
Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez aussi recourir à un diagnostic de lecture personnalisé par une équipe de professionnels de l’édition dans le cadre du Pack Diagnostic.

On a beau dire, ecrire juste avant son synopsis que le roman a deja ete vendu a 20000 exemplaires sur Amazon en auto-edition, permet en general de marquer des points assez rapidement aupres des editeurs... :)

Publié le 30 Juin 2016
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter