Conseil
11 oct 2016

Pourquoi les lecteurs ne lisent pas votre livre ?

Pourquoi toutes les visites sur votre page auteur ne se transforment pas en lecture de votre livre ? Comment augmenter vos chances de séduire vos lecteurs et de recueillir des commentaires de lecture ? 7 conseils clés pour vous présenter et présenter votre livre.
Certains livres vous tombent des mains. Mais on sait pourquoi.Certains livres vous tombent des mains. Mais on sait pourquoi.

Pourquoi certains lecteurs ouvrent votre livre et puis le lâchent en cours de lecture ? Pourquoi toutes les lectures ne se transforment pas en mise en bibliothèque ? Evidemment, il y a d’abord une histoire d’affinités. Affinités avec votre genre littéraire en premier lieu, puis votre sujet, et enfin votre style d’écriture. Mais pas que ! Enquête au pays de monBestSeller : mails et retours de micro trottoirs.

- Alors, dites-nous pourquoi n’avez-vous pas lu ce livre ?

- Parce que le genre littéraire n’est pas ce que j’aime lire
- Bon, alors ça l’auteur n’y peut rien ! Quoique…

> Conseil 1 : Choisissez attentivement les genre et sous-genre dans lesquels vous classez votre livre afin de donner aux lecteurs les bonnes clés pour choisir leurs lectures.

 

- Le synopsis ne m’a pas accroché…

- Alors là, vous pouvez y remédier ! Êtes-vous sûr d’avoir rédigé le meilleur synopsis de votre livre ? Le meilleur, c’est à dire celui qui, en quelques lignes, va déclencher l’envie de le lire ?

> Conseil 2 : En rédigeant le synopsis de votre livre, il faut penser au lecteur, à ce qui va lui donner envie d’ouvrir le livre. 

C’est comme une 4ème de couverture, comme lorsqu’en librairie un titre ou une couverture donne envie de retourner le livre pour lire ce qui est au dos. Le texte peut être un résumé, mais pas forcément. Il peut parler de vous si votre expérience, votre histoire personnelle vous donnent une crédibilité particulière sur votre sujet, ou une originalité.
Originalité est un maître mot. Demandez-vous ce qui va faire que le lecteur va préférer lire l’histoire de votre héroïne qui rencontre l’homme de sa vie et va devoir affronter tous les obstacles qui vont se dresser, plutôt que cette autre histoire d’une femme qui va rencontrer l’homme de sa vie et va devoir affronter tous les obstacles qui vont se dresser sur sa route ?!  Demandez-le vous et dites-le.
Quand on n’est pas un écrivain connu, le synopsis c’est un déclencheur aussi fort que la 4ème de couverture d’un livre papier. Et ici, vous pouvez le modifier quand vous voulez.
 

- Il y avait des fautes dès le début du synopsis lu en page d’accueil. J’ai trouvé ça mauvais signe…

- C’est vraiment dommage, parce que le mois où votre livre est dans les nouveautés, ça sert à amorcer la pompe pour commencer à être lu, séduire les lecteurs assidus du site, ceux qui viennent chercher des nouveautés justement. Vous pouvez sûrement y faire quelque chose…

> Conseil 3 : Vous pouvez corriger le synopsis de votre ouvrage à tout moment.

Alors, prenez le temps de vous relire tranquillement et attentivement. Quand on a écrit un texte et qu’on le connaît par cœur, on ne voit souvent plus les fautes. Et quand en plus, on enregistre pour la première fois son ouvrage sur le site, qu’on n’est pas forcément geek…, l’émotion peut perturber… Alors, revenez une fois le process de publication terminé et peaufinez : vérifiez qu’aucune coquille n’a échappé à votre vigilance !
 

- J’ai lu la biographie de l’auteur, mais elle ne m’a pas donné envie de faire connaissance, d’entrer dans son univers…

- Ah, là aussi vous pouvez revenir pour corriger ! C’est tellement facile.

> Conseil 4 : Lorsque vous rédigez votre biographie, mettez-vous dans la peau de quelqu’un qui ne vous connaît pas.

Et demandez-vous ce qui va lui donner envie de faire votre connaissance, de savoir ce que vous avez bien pu écrire. Parlez de vous, de votre passion pour l’écriture, du parcours qui vous a amené à écrire… Présentez-vous comme lorsque vous allez rencontrer pour la première fois quelqu’un que vous souhaitez séduire !

- Vous avez ouvert le livre, mais refermé à la cinquième page. Pourquoi ?

- J’ai bien vu la première page avec le titre, et puis 1 page blanche, 1 autre page blanche, 1 citation, 2 pages blanches… j’ai pensé qu’il y avait un problème…
- Oui, en ligne, le lecteur zappeur se décourage vite ! Vous pouvez vraiment éviter ça.

> Conseil 5 : Les conventions du livre papier ne s’appliquent pas au livre numérique.

Trop d’auteurs mettent en ligne la même version que leur livre papier ou ebook en vente. Il faut adapter son manuscrit au support. Supprimer toutes vos pages de garde inutiles.
 

- Ah moi j’ai continué ! Mais le texte était tellement serré que j’ai du arrêter. Trop fatigant sur l’écran !

- Oui oui, vous avez raison. Nous allons en reparler aux auteurs…

> Conseil 6 : Sur l’écran de leur ordinateur ou tablette, les lecteurs ont besoin de confort. Et quand on pense au fait qu’aujourd’hui de plus en plus de personnes lisent sur leur smartphone, c’est encore plus crucial.

En format de page A4, sans ou avec peu de marges et interligne 1, c’est serré, étouffant, difficile à lire, et fatigant. Il faut de belles marges à droite et à gauche, un interligne 1,5 et là c’est aéré à l’œil et fluide à lire. Ce n’est qu’un pdf, c’est facile à changer !
 

- Des fautes d’orthographe, une ponctuation hasardeuse… pour être honnête, ça m’a gêné.

- Et oui, les lecteurs sont exigeants ! L’orthographe et la grammaire soignées annoncent aussi un contenu de qualité. La ponctuation a elle seule produit la « petite musique » qui donne le rythme et entraîne le lecteur dans l’histoire…

> Conseil 7 : Allez, relisez-vous, ou faites-vous relire, et changez votre pdf au fur et à mesure de vos corrections. Vous pouvez le faire sur le site, sans perdre vos statistiques et vos commentaires. Profitez-en !

 

Pour comprendre pourquoi on ne lit pas votre livre, interrogez-vous sur les raisons pour lesquelles vous ne lisez pas un livre. Si vous vous la posez bien, vous n'avez pas besoin de relire cet article.

Isabelle de Gueltzl

@BOSSY. Il est selon moi beaucoup mieux d'afficher en lecture le format deux pages à l'écran . Vous faites défiler ainsi vos pages comme pour un livre papier. C'est bien plus confortable.

Publié le 05 Décembre 2016

@monbestseller.Je serais d'accord avec Fanny Dumond. La lecture au format et à la méthode mBS n'est pas confortable. Il faut faire avancer la page suivante et attendre qu'elle apparaisse, plus ou moins longtemps. Et si on veut agrandir la taille des lettres, il faut faire défiler la page de haut en bas. A la page suivante, il faut redemander l'agrandissement. Si on veut revoir la page précédente pour remettre en mémoire un détail, il faut refaire la manœuvre inverse, puis revenir.. N'y aurait-il pas moyen d'organiser la lecture façon Kindle ou iBooks ? Beaucoup plus de livres seraient lus s'il y avait défilement continu des pages, ou changement de page par coup de doigt vers la droite ou la gauche, et si on pouvait conserver la taille des lettres d'une page à l'autre. Est-ce un gros travail de logiciel ? Normalement, mBS sait tout faire...
( on pourrait avoir aussi une translation audio et n'avoir qu'à écouter. MBS pourrait alors faire payer à l'auteur et au lecteur la version audio.) mBS se doit d'innover pour être le meilleur site du livre numérique, ce qu'il est déjà, mais perfectible !

Publié le 12 Novembre 2016

Les raisons évoquées par Isabelle sont bien évidemment pertinentes. Ceci dit, il faut bien admettre que l'offre est supérieure à la demande. Les gens lisent, mais lorsque vous savez que 100000 livres numériques sont publiés chaque mois rien que sur Amazon, vous devinez que votre roman doit sortir du lot par une présentation, une accroche irréprochable. Cela ne garantit pas le succès, sinon, je serais le nouveau Marc Lévy. Or, de l'eau coulera sous les ponts avant que cela ne devienne réalité. (Rire).

Publié le 18 Octobre 2016

Merci pour ces précieux conseils. Effectivement je n'imaginais pas que les pages liminaires pouvaient avoir une incidence sur la patience des lecteurs. Du coup, cet après-midi, en même temps que quelques mises à jour, j'ai reformaté tout ça. Bien à vous tous, Marguerite

Publié le 12 Octobre 2016

Merci pour ces bons conseils que je m'applique en mettre en œuvre principalement en matière de mise en page et de multiples relectures afin d'offrir un texte agréable à lire. Par contre, je déplore fortement que toutes les œuvres ne soient pas téléchargeables. Il m'arrive assez souvent de renoncer à une lecture tant cette roue qui tourne à n'en plus finir et ces trois points m'exaspèrent. Je perds le fil de ma lecture et c'est rédhibitoire. A mon avis, c'est le point faible de monbestseller. Cordialement. Fanny

Publié le 12 Octobre 2016

Super article ! Personnellement, l'histoire ne m'embête jamais, mais la mise en forme est effectivement un vrai frein (dès fois, je lis même sur smartphone, j'aime me faire du mal). Je préfère plus de page bien aérées que peu de pages illisibles.

Publié le 12 Octobre 2016
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter