Conseil
21 oct 2016

L’e-book le + "Devoir de mémoire" de la semaine

On croyait avoir tout lu, vu ou entendu sur la barbarie des nazis pendant la guerre. Didier Leuenberger livre ici un nouveau témoignage atroce. Puissant. « Livre le + devoir de mémoire » de la semaine, c’est bien de mémoire dont il s’agit. A double titre. D’abord pour continuer à transmettre et ne jamais oublier. Aussi parce que le traitement que les SS faisaient subir à ce groupe de jeunes gens, en plus de leur faire perdre toute dignité, leur faisait aussi perdre la mémoire. Et ainsi tous leurs repères. Les lecteurs de monBestSeller ne pourront rester insensibles à un tel récit.
Lire en ligne le roman historique "Les Oubliés" de Didier LeuenbergerLes portes de l’oubli

Lire gratuitement le livre le + "devoir de mémoire" de la semaine.

roman "Les Oubliés" de didierleuenberger

Synopsis du roman

Pendant la 2nde guerre mondiale dans un camp dans le nord de l’Allemagne, des jeunes gens sont prisonniers des SS. Ayant perdu la mémoire, ils se demandent quels traitements ils subissent. Drogues ? Tortures ? Ils se noient dans le désespoir, la méfiance et perdent la raison. Mais ils vont se rebeller et chercher à savoir, à recouvrer la mémoire. Il en va de leur salut.

L’auteur didierleuenberger

Originaire du Jura Suisse en 1966, Didier Leuenberger est un auteur très prolifique. Publié en 1999 à Paris (« L’âge bête… Le retour ! ») et en 2006 à Lausanne (« Larmes Sèches »). Lauréat de l’octroi d’une bourse d’encouragement à l’écriture de l’Etat de Fribourg en 2003. Auteur de nombreuses nouvelles publiées dans des revues littéraires, magazines et journaux en France, en Suisse et au Canada. Il a également publié de nombreux livres sur monBestSeller.

Ce sont les lecteurs qui en parlent le mieux

« Belle écriture beau récit, qui nous emmène vers un ailleurs méconnu, tant de souffrances endurées pour une liberté que tous n'apprécient pas. » lilimay39

« S’il n’y avait pas votre « note de l’auteur » en début, on ne comprendrait pas dans les 1° pages où on se situe vraiment. Il y a ce contraste puissant entre votre prologue et cette espèce de flottement qu’on lit, comme si la beauté des mots voulait couvrir l’horreur qu’elle ne veut pas prononcer. Mais ça gronde en dessous, on sent que vous vous retenez et on redoute la page qui va révéler le sujet de votre vibrant témoignage.» fab, membre de mCL, le Club des Lecteurs de monBestSeller.

Lecteurs, encouragez l’auteur en lui faisant part de votre commentaire.

C’est pour créer ce partage avec leurs lecteurs que les auteurs publient gratuitement sur monBestSeller.

L'histoire est souvent trop vite oubliée ... des époques que l'humain croit enterrée à jamais, ce qui malheureusement est rarement le cas, les guerres, les conflits, les atrocités ne cessent de se retrouver sur le devant de la scène, avec malheureusement, actuellement, une forte banalisation de l'image par les médias.
Pour la mémoire de toutes ces victimes de l'atrocité, et inscrire à jamais ces vécus dans le marbre, il est important, nécessaire de disposer de témoignages, de récits, de preuves qui démontrent de ce qu'elles ont vécu. Ce récit contribue à cette marque de l'histoire, bouleversant par ses personnages, ainsi que par un pan d'histoire longtemps oublié, comme si certaines vies avaient moins de valeur que d'autre.
Bravo pour ce texte qui rappelle que l'horreur c'est il n'y a pas longtemps, qu'elle est encore présente aujourd'hui et le sera encore demain malheureusement d'où la nécessité d'en parler, de montrer, d'écrire et de faire en sorte qu'elle sorte de la banalisation !

Publié le 23 Octobre 2016

Un grand MERCI pour "Les Oubliés" à toute l'équipe de monBestSeller. Cette mise en avant je l'espère, saura rencontrer de nouveaux lecteurs, mais surtout, par cet article, c'est tout un pan de mémoire qui se voit honoré. Je n'ai aucune prétention historique dans ce récit frôlant de temps à autre avec le fantastique, tant tout cela paraît invraisemblable, mais il m'a fallut plus de six mois de recherche, documentation, lecture et consultation de sites divers sur le net, afin d'écrire un livre qui s'appuie sur des faits réels, avec des acteurs SS authentiques. Plus de six autres mois d'écriture, à hésiter sur l'évolution et la consistance de chacun des personnages, évoluant dans une ambiance claustrophobe et lourde, ou s'il y a de l'espoir, jonché ici et là par des souvenirs paraissant ne plus faire déjà partie de leur existence....des éclats de vie appartenant à un autre temps leur semblent-ils....la mort n'est jamais loin et les tortures, leur lot quotidien...
Ce livre, c'est avant tout un moyen de rendre hommage à toutes ces victimes ayant subit la folie des hommes et l'horreur la plus abominable durant leur détention dans les camps. Un moyen aussi de rappeler aux jeunes, et c'est en cela je pense, que ce livre y trouve le mieux sa place, combien l'équilibre entre le tolérant et l’intolérant peut être mince, en des époques sombres comme la dernière guerre mondiale, ou des boucs émissaires sont souvent le prétexte à un racisme, une ségrégation ou appelez-le comme vous le voulez, pouvant amener au plus grand génocide de tous les temps... Ne pas oublier ces Oubliés, est le moyen le plus sûr de se rappeler que l’indulgence et la tolérance, même à notre époque, peuvent à tout moment basculer et stigmatiser les minorités sans le moindre complexe ni la plus infime prise de conscience... Pour qu'une telle horreur, et même en sachant qu'aujourd'hui encore, des pays condamnent à mort des hommes soupçonnés ou accusés d'homosexualité, n'arrive plus jamais.
Un immense MERCI à l'équipe monBestSeller

Publié le 21 Octobre 2016
A lire dans les actualités
Inscrivez-vous à la Newsletter