Interview
Le 02 fév 2017

Concours "Vu par le trou de la serrure". Quelques clés pour réussir votre nouvelle

Avant la fermeture des portes du concours de nouvelles monBestSeller dimanche 5 février à minuit, les jurées ne cachent pas leur impatience de découvrir de nouveaux auteurs de talent. Elles vous donnent quelques clés pour réussir votre nouvelle...
Participez au concours de nouvelles 2017 monBestSellerL'éditrice France Cottin et l'auteure Carène Ponte sont prêtes et attendent vos nouvelles avec impatience
Question: 

Pourquoi cela vous a intéressées d’être jurées d’un concours de nouvelles ?

Réponse: 

Carène Ponte : C'est toujours très agréable de découvrir de nouvelles plumes. La nouvelle est un genre littéraire à part avec le plaisir, quand elles sont réussies, de ressentir des émotions en peu de phrases.
> France Cottin : Pour me laisser surprendre par de nouveaux talents, dans leur diversité.

Question: 

Quels sont vos critères pour juger une nouvelle ?

Réponse: 

France Cottin : L’écriture, en premier lieu. Mais aussi la concision, l’unité, la densité, la précision. Une maîtrise de la construction qui ne fasse pas apparaître les ficelles. L’art de manier l’ellipse et l’allusion tout en restant explicite. La capacité à maintenir le lecteur sous tension. Une chute inattendue mais crédible, éclairant d’un jour nouveau ce qui précède.
> Carène Ponte : Premier point, le respect du thème, Ensuite, je vais regarder l'histoire et sa construction. Mais également la capacité de l'auteur à nous faire ressentir des émotions (agréables ou moins) en peu de lignes. Et bien entendu la chute, la conclusion. La manière avec laquelle l'auteur referme son histoire.

Question: 

Quel est votre conseil pour écrire une bonne nouvelle ?

Réponse: 

Carène Ponte : Ne pas se perdre en cours de route. Aller à l'essentiel des émotions. Soigner la chute. Il faut embarquer le lecteur tout de suite, dès les premieres phrases. On ne peut pas s'appuyer sur du temps de lecture pour installer un lien. C'est tout de suite. Ou jamais.
> France Cottin : Ne pas chercher le sensationnel. Choisir un événement marquant, petit ou grand. Imaginer un point de bascule dans le cours d’une pensée, d’une relation, d’une journée, d’un destin. Avoir toujours le lecteur en tête pour le mener par le bout du nez.

Question: 

En un tweet, à quoi vous pensez-vous quand on vous dit « le trou de la serrure » ?

Réponse: 

France Cottin :

           Voir sans être vu : jeu interdit ! Ni vu, ni connu : pas le droit non plus.
                    N’empêche qu’on a tout vu. Motus et bouche cousue…

> Carène Ponte :

                   La curiosité est un vilain défaut... mais tellement tentant.

 

Bonne inspiration à tous ! Respectez bien les règles et envoyez vos nouvelles avant le dimanche 5 février à minuit : concours@monbestseller.com

Propos recueillis par Isabelle de Gueltzl

14 CommentairesAjouter un commentaire

@Robert Dorazi, Désolée, je ne savais pas. Merci beaucoup pour cette précieuse info ;). Amicalement. Michèle

Publié le 04 Février 2017

J'en profite pour préciser que le roman de Céline Vay fait partie d'un "Omnibook" qui regroupe cinq romans de Murielle Lucie Clément, Jean François Pissard, Paul Eric Allégraud, Céline Vay et moi-même.

Publié le 04 Février 2017

@lamish
Je vais m'y intéresser c'est sûr.
Merci.

Publié le 04 Février 2017

@lamish, merci pour l'info. Heureusement que tu es là pour ne rien laisser passer. Bises.

Publié le 03 Février 2017

@Michel CANAL, @Ivan Zimmermann, Avez-vous lu le roman de Céline Vay, remis en ligne récemment sur MBS ? Il traite justement d'un auteur qui publie sous un pseudo féminin. Au gré de sa fine plume, le sujet est jubilatoire. Bises. Michèle / http://www.monbestseller.com/manuscrit/7010-jai-loupe-le-coche-ptit-joueur-et-sa-suite

Publié le 03 Février 2017

@ Carène, France et Isabelle, merci pour vos précieuse tribune et appréciable implication. @Catarina Viti, Ce n'est pas très gentil de casser le rêve de tous les membres (sans jeu de mot) de ce site qui nourrissaient un doux fantasme en se demandant qui se cachait derrière ce très bel avatar d'Anouk Aimée ;) Belle journée à tous. Michèle

Publié le 03 Février 2017

Merci @Michel CANAL pour ce commentaire avisé.
nous avons été un peu ridicules et je supprime maintenant ce fameux commentaire écrit dans la colère (pas bien!) en réponse à @lamish que par ailleurs je respecte beaucoup. Heureux que notre échange tumultueux ait servi et ait réussi à vous donner une idée pour le concours et permette ainsi de vous retrouver en lice, c'est bien.
Amitiés,
Ivan
ps : moi aussi je me cache derrière mon portrait de bébé, comme beaucoup d'entre nous.

Publié le 03 Février 2017

@Michel Canal, Heureuse d'apprendre que, non seulement cela te démangeais, mais qu'en plus cette tribune t'a donné une idée de nouvelle. Je désespérais de te voir reprendre la plume. Pour le reste, j'imagine volontiers les revers de médaille consécutifs à la publication de ton oeuvre sous ton vrai nom. Quand je t'avais lu, tu étais MC et toujours partiellement caché, derrière tes lunettes noires ;). Au plaisir de te lire bientôt. Bises. Michèle

Publié le 03 Février 2017

Hé, hé, @Robert Dorazi, pourquoi n'ai-je pas fait preuve d'autant d'imagination ? Hélas, je suis trop naïf et aussi trop honnête... on ne se refait pas. Mais puisqu'à toute chose malheur est bon je jure, comme dans la fable, qu'on ne m'y reprendra plus. Merci pour le conseil. Amitiés. MC

Publié le 03 Février 2017

@Michel CANAL
Rien n'est perdu, il suffit de dire que votre photo est une fausse que vous avez fabriquée à partir de différentes parties des visages d'acteurs Tibétains et Kazaks très connus dans leurs pays respectifs, et qu'en réalité vous êtes une jeune femme de 27 ans avec des taches de rousseur, des yeux violets, des cheveux luxuriants et blonds comme les blés en plein mois d'août et de longues jambes minces bien épilées à la cire chaude. Vous ajouterez aussi que votre nom est simplement un anagramme d'Ella C. Machin ;)
Tout le monde n'y verra que du feu ;)

Publié le 03 Février 2017

Chère @lamish et cher @Ivan Zimmermann, j'ai lu vos commentaires suivis d'échanges avec beaucoup d'intérêt. J'y ai retrouvé à la fois votre perspicacité et la sensibilité de vos personnalités. Après avoir lu l'interview de France Cottin et de Carène Ponte (une piqûre de rappel pour moi qui m'étais engagé moralement à participer à ce concours et qui n'ai pas encore écrit le premier mot), je ne m'attendais pas à une joute entre vous. Vous me pardonnerez donc si malgré moi, toujours discret (vous me connaissez), j'ai poussé la curiosité jusqu'à vous observer par le trou de la serrure. J'ai pour le moins trouvé deux vérités dans vos commentaires. Celle d'Ivan Zimmermann : " ... c'est à se demander, encore une fois, si les hommes n'auraient pas intérêt à prendre un pseudo féminin. Mais savons-nous écrire comme les femmes, c'est là la question ? " Ma naïveté de débutant m'a fait regretter de n'avoir pas gardé le pseudo initial, mais surtout d'avoir mis ma photo. Combien de personnes m'ont posé la question pour savoir si j'avais écrit L'éveil de Claire à quatre mains. Quant à sa suite, le Journal intime... ! C'est trop tard pour revenir en arrière, tant pis ! Celle de Michèle : " Parmi mes connaissances, un homme lit, pour vingt femmes qui le font régulièrement. En observant les commentaires des lecteurs et auteurs de ce site, les bouquivores sont majoritairement féminins. C'est ainsi. " Oui Michèle, c'est ainsi et je partage ton point de vue. Ceci dit, mes amis, j'ai intérêt à me mettre au travail car il m'est venu... enfin, une petite idée pour commencer ma nouvelle. Au plaisir de vous retrouver dans vos prochains commentaires... apaisés je l'espère, et toujours aussi éclairants. MC

Publié le 03 Février 2017

@Ivan Zimmermann, Pas de fixette, cher ami auteur, ce n'est que la loi du nombre. Parmi mes connaissances, un homme lit, pour vingt femmes qui le font régulièrement. En observant les commentaires des lecteurs et auteurs de ce site, les bouquivores sont majoritairement féminins. C'est ainsi. Et bien sûr que le talent n'a pas de sexe.Il ne manquerait plus que cela ;) !Belle journée à vous tous. Michèle

Publié le 02 Février 2017

Bonjour. Avec un thème aussi large, difficile de faire du hors sujet. Bonnes lectures aux juré(e)s :-)

Publié le 02 Février 2017

Que Carène Ponte, France Cottin et Isabelle de Gueltzl ne m'en veuillent pas mais, une fois de plus je m'aperçois que j'avais raison quand je disais dans un article que la plupart des membres des comités de lecture des éditeurs étaient des femmes. La preuve encore, ici, les jurés sont des jurées.
Sans être macho, c'est à se demander, encore une fois, si les hommes n'auraient pas intérêt à prendre un pseudo féminin. Mais savons-nous écrire comme les femmes, c'est là la question ?
Cela dit, les conseils lus ici sont précieux et il n'est pas trop tard pour participer.
Bonne chance à tous et toutes pour le concours.

Publié le 02 Février 2017