Actualité
Le 14 mar 2017

"Vu par le trou de la serrure" : les coups de cœur.

Chez monBestSeller, nous vivons avec un grand respect de la subjectivité, et cette année, avec le concours de nouvelles, une nouvelle preuve nous a renforcés dans nos convictions. Parmi les cinq nouvelles préférées de chacun de nos jurés, aucune en commun. En revanche parmi les dix premières, nous en avions plusieurs.
Concours "Vu par le trou de la serrure" ; Pour les dix coups-de-coeur, nous avons vu les choses de haut.Concours "Vu par le trou de la serrure" ; Pour les dix coups-de-coeur, nous avons vu les choses de haut.

Après les coups de maîtres des six auteurs gagnants, ces dix coups de cœur sont donc sincères. Ils ont éveillé et surpris l’attention des jurés. Ils nous ont en tout cas permis de débattre longtemps sur vous et vos folles histoires. Et puis il faut le dire, l'équipe monBestSeller en a ré-inséré deux ou trois, qui nous tenaient à cœur.

 

> Coup de tête

La bonté et la générosité sont parfois suspectes pour les schizophrènes. Au point que la punition ultime en est le seul remède. Faire le bien pour subir le pire, c’est la morale de cette nouvelle.
Vision partielle de S-F. Cïmaiglon

> Coup bas

Au 18ème dans un fastueux château, un jeune garcon est puni sévèrement pour une raison imaginée par son père. La vérité est rétablie. Trop tard pour cette famille détruite.
L'aveu de Sophie Grelet

> Coup du sort

De la concision. Du rythme, dans la transmission d’un objet maudit d’une main à l’autre, d’un destin à l’autre. Une chute avec une composante fantastique en cohérence avec la légende du Dibbouk. Inquiétant.
La boîte à Dibbouk de Cécile Roze

> Coup double

Le plus grand méfait se prépare dans la cuisine d’une famille bourgeoise moyenne. Elle en réchappe, mais pas pour longtemps. Complexe et nuancé, le destin veille.
Tic-tac de Nelly Baron Mauroux

> Boire un coup

Un naufrage innatendu, l’horizon bascule. Le hublot devient le seul horizon. Une bonne construction, des phrases courtes et simples, concrètes, du rythme.
Naufrage de Yvan Bermond

> Coup de tordu

Comment éluder un sujet sans être hors sujet. "Belle plume". Bien écrit avec parfois des rimes. Lecture "chantante". Plus une bonne chronique qu’une nouvelle.
Le trou de la serrure de Bossy

> Coup de pied

Des jambes qui n’en finissent pas, des pieds, un corps gracieux comme une sculpture. Le voyeurisme a ses jouissances particulières, languissantes et impatientes. Mais la vie guette toujours au coin de la rue. Brutale.
Tableau final de Elisabeth Larbre

> Coup de couteau

Un classique du voyeur vu. Il ne faut jamais être là où le pire se passe. Sous peine de subir le même sort. Une nouvelle gore.
Je voulais te voir de Ivan Zimmermann

> Coup de folie

C’est un complot dont il faut réchapper. La vie se resserre, défile par ce trou de serrure. Une serrure qui laisse observer le temps, le passé. Un sentiment de tristesse pour ce passé révolu qui semble si présent. Et la maladie comme déclencheur du voyage.
La porte des souvenirs de Guylaine Burgaud

> Coup de sang

Faux fuyants, faux semblants, double sens, les vérités n’ont de signification qu’à partir du moment où l’on observe du bon angle. Dramatique et cocasse.
Hantés par les apparences de elanne jesa

Découvrez vite leurs nouvelles dans le recueil des meilleures nouvelles du concours "Vu par le trou de la serrure" à lire en ligne ou à télécharger gratuitement.

Bravo à tous et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Félicitations à ces 10 coups de coeur :-) Ca en fait des coups, dites donc...

Publié le 14 Mars 2017

Je viens prendre connaissance de vos coups de cœur. Je suis heureuse de voir ma nouvelle insérée parmi les dix premières!!!! Merci encore :) sophie grelet

Publié le 14 Mars 2017