Actualité
Le 09 déc 2017

Être ou ne pas être écrivain...

Prix Concours monBestSeller 2017 : Place aux écrivains. Ce courrier mérite un honneur spontané. Le Prix vu par un lauréat. Nous bouleversons donc le calendrier des programmations pour le passer en urgence ce week end. Johnny attendra.
Jean Bernard Hamaîde : un climat et une langue. Celle des années 60Jean Bernard Hamaîde : un climat et une langue. Celle des années 60

Une soirée avec Christophe, Dominique et les autres… vue par Léo Larivière « le fils du père Noël ».

On se croirait chez Lise au « Méli-Mélo » dans les années 60. 

 Il fait un froid de chien ce vendredi 8 décembre, ça commence mal. Heureusement, « le Bouchon » où j’ai rendez-vous est plutôt rassurant avec ses bâches rouges et son air de bistrot à la papa.  
        Figurez-vous que je suis invité pour la remise des prix de « monBestSeller.com ». Cette histoire, pour moi, c’est rendez-vous en terre inconnue, alors, je ne suis pas venu seul.  Léa « mon attachée de presse » improvisée m’accompagne, elle est aussi ma femme dans la vie ce qui arrange bien les choses.
        Je pousse les bâches trempées de flotte et je tombe sur Christophe Lucius en chair et en os, encore plus beau que sur les vidéos. Je me présente : « le fils du père Noël ».  À son regard, je comprends qu’il ne croit plus au père Noël, alors je précise : Jean-Bernard Hamaïde, cette fois on est sur la même longueur d’onde.
       On nous met un verre entre les mains. Rosé, rouge, blanc ? Pour un peu on se croirait chez Lise au « Méli-Mélo » dans les années 60.

 
      L’avenir de « monbestseller » est radieux, personne n’en doutait

       Dominique est champion pour faire les présentations et le carburant du « bouchon » aidant, l’ambiance est au beau fixe.  Finalement, le terrain n’a pas l’air aussi hostile que je le craignais. Pour être juste, les auteurs que l’on nous présente ont l’air tout à fait normaux, voir même sympathiques. 
       Christophe vient de passer derrière le comptoir, cette fois on ne rigole plus, on rentre dans le dur. Pour les discours, Christophe, il n’est pas né de la dernière pluie. Des mots choisis, des phrases ciselées au quart de poil, on est sous le charme. Je me dis que je voudrais bien pouvoir en faire autant, mais faut pas rêver. L’avenir de « monbestseller » est radieux, personne n’en doutait, mais on est quand même content de l’entendre. Reste la suite, que tout le monde attend sans en avoir l’air.  
     Christophe nous fait un résumé des bouquins sélectionnés et, là, je perds pied. Y’a du savant, du léché, de l’historique, du fantastique. C’est du sérieux et je commence à penser que ma présence ressemble de plus en plus à une erreur de casting.

       Enfin c’est à mon tour de passer à la moulinette. Il paraît que je suis un ovni, ce n’est pas très rassurant. Cette fois, le peu d’espoir qu’il me restait encore s’envole.

      Tout ça c’était une bonne farce et on avait marché comme des caves.  

       Marie Leroy, des éditions de La Martinière, prend place devant le comptoir, elle va annoncer le prix du meilleur roman 2017. Elle aussi parle comme un livre ouvert, pourtant je l’écoute à peine, je ne me sens plus concerné. Quand elle prononce mon nom, je lui demande si elle est bien sûre de ne pas faire erreur.  « Mon attachée de presse », qui ne doute de rien, me pousse en avant.
      — Qu’est-ce que tu attends?
      Marie Leroy me passe un carton  « Prix du meilleur roman 2017 ».  Il n’y a plus de doute, c’est écrit dessus.  
      On a fait des photos, Dominique m’a demandé d’enlever ma veste, histoire d’avoir moins l’air d’être de passage.  J’ai discuté avec des gens qui m’ont dit plein de choses agréables à entendre, puis on s’est retirés sur la pointe des pieds avant que quelqu’un nous dise que tout ça c’était une bonne farce et qu’on avait marché comme des caves.
      Dans le taxi, qui nous a ramenés à la maison, le chauffeur m’a demandé ce que je faisais comme boulot.

Je lui ai répondu : écrivain. Il m’a cru. 

Jean Bernard Hamaïde est l'auteur de "Le fils du Père Noël", Prix du roman monBestSeller 2017
 

19 CommentairesAjouter un commentaire

@jonyah
Je vous remercie.

Publié le 13 Décembre 2017

@Claude CARRON
Merci Claude.

Publié le 13 Décembre 2017

Félicitations Monsieur Hamaïdes.

Publié le 12 Décembre 2017

Bravo à nos amis nominés, et un petit clin d’œil en passant à JEAN-BERNARD... CC

Publié le 12 Décembre 2017

@gilbertetmonique
Merci de l'intérêt que vous avez porté à cet évènement.

Publié le 11 Décembre 2017

@Elisab85
Des commentaires comme ça, on ne s'en lasse pas, je crains de devenir addict. Ravi de partager avec vous tous ces bons moments.

Publié le 11 Décembre 2017

Bravo à tous les nominés et aux trois grands vainqueurs pour leur oeuvre respective. Dommage malgré tout qu'un thriller n'est pas été en tête, et un spécial clin d'oeil à l'auteur qui se reconnaitra je l'espère, j'avais été bluffé par ce road-movie pour reprendre certains termes présent ce matin sur le site ! que de talent sur MBS, bravo. Amicalement

Publié le 11 Décembre 2017

Quel plaisir de replonger dans l'ambiance du bistrot fréquenté par Leo ... on s'y croirait ! Toujours cette tendresse, cette candeur qui nous émeut, nous fait sourire . Merci pour cette tribune, quelle fraicheur ... et encore bravo !

Publié le 10 Décembre 2017

@Anne Loréal Chère Anne,
De tels compliments venant de vous me touchent particulièrement.
Je regrette que nous n'ayons pas eu l'occasion de discuter au cours de cette soirée, mais comment vous dire... votre livre, tellement empreint de culture et de savoir... enfin bref, je vous trouve impressionnante et même, caché derrière le fils du père Noël, je n'ai pas osé vous aborder.
Félicitations pour votre prix spécial du jury.
Amicalement. Jean-Bernard

Publié le 10 Décembre 2017

@Jean-Bernard Hamaïde
Quel talent ce Jean-Bernard...
A peine remis de la soirée, voilà qu'il nous livre une véritable chronique de boulevard prise sur le vif, criante de vérité et pile dans le ton!
Mille bravo: et pour le prix, et pour la chronique...
Anne.

Publié le 10 Décembre 2017

@Chris Martelli
Ce fut effectivement une soirée très agréable, pleine de rencontres enrichissantes.
Merci de votre commentaire.
Bien cordialement.
Jean-Bernard

Publié le 10 Décembre 2017

@ anne-laure. julien
Merci de vos félicitations et de votre vote qui a contribué à à l'élection du "Fils du père Noël"
Pour la dédicace, s'il y a un livre pour la déposer, c'est promis, je ne vous oublierai pas.
Amicalement.
Jean-Bernard

Publié le 10 Décembre 2017

@Cathy Bonidan
J'espère suivre votre chemin, mon premier contact avec Marie a été très agréable.
Merci.
Amicalement
Jean-Bernard

Publié le 10 Décembre 2017

@lamish
Merci de vos encouragements sans faille.
Pour l'instant, Léopold se porte bien.
Amicalement.
Jean-Bernard

Publié le 10 Décembre 2017

Eh oui @Lamish, la musique va parfois plus vite que la mélodie. Et un mot frais ne se réchauffe pas. On le sort quand il vient..La tribune est demain...

Publié le 10 Décembre 2017

@Jean-Bernard Hamaïde
Jolie tribune, tout comme le conte moderne que vous avez écrit.J'ai retrouvé la candeur de Léopold qui, même s'il se bat férocement pour ses bonheurs, ne s'attend jamais à leur réalisation ;).Je suis un peu surprise de vous lire avant que MBS n'ait communiqué les résultats (autrement qu'en liste avec lien ici), mais pas surprise par le choix du jury. En ces périodes troublées et moroses, un roman qui met en scène un petit gars qui en bave mais qui, fort de sa croyance en ses rêves, confiant en ses congénères, construit son bonheur, c'est un message dont nous sommes tous demandeurs. Un message d'espoir. Alors un grand bravo et longue vie à Léopold ! Amicalement. Michèle

Publié le 10 Décembre 2017

@Jean-Bernard Hamaïde
Bravo Jean-Bernard ! Une magnifique aventure commence avec Marie et son équipe et je vous garantis beaucoup de plaisir et de belles rencontres dans les mois qui viennent. En lisant votre texte, je me suis souvenu...il y a deux ans, les mêmes impressions, les mêmes émotions...merci pour avoir ravivé ces beaux moments. Amicalement, Cathy.

Publié le 10 Décembre 2017

Félicitations!
Je vais guetter la sortie du livre en librairie. Vous me ferez une dédicace?

Publié le 09 Décembre 2017

Que c’est délicieusement dit ! Ca avait l’air d’être un beau moment, et j’aurais bien été une petite souris pour voir les sourires des primés, et j’en suis sûre aussi, le sourire des autres écrivains, heureux d’en être. Dommage monbestseller que vos 3 prix ne soient pas 5. J’avais bien 2 autres coups de cœur dans votre sélection. Bravo à tous.

Publié le 09 Décembre 2017