lena ache
Biographie

Enfant, elle est passée si souvent devant le porche de cette mairie. Au dessus , gravé dans la pierre, « Liberté, Egalité, Fraternité », elle y a cru , n'imaginait pas un seul instant qu'on ose afficher un mensonge de façon si péremptoire.
Elle voyait bien que la vie des adultes n'avait qu'un lointain rapport avec ce qu'elle lisait dans les livres, ce qu'elle voyait sur l'écran. Il y avait bien cet oncle, qui venait les voir chaque été en voiture de sport, italienne et rouge, dans son uniforme de pilote, cette tante qui parlait d' Afrique ,du Désert avec nostalgie, ou peut-être était-ce la nostalgie de sa jeunesse perdue.
Pour les autres, ils lui paraissaient avoir renoncé, souvent d'humeur maussade, souvent imbibés, en perpétuelles chamailleries comme s'il fallait remplir leur ennui.

lena ache a noté ces livres

4
Si le thème de la résurgence de l'idéologie nazie, sous forme de groupuscules, de sociétés secrètes, a souvent été traitée, il est bon de rappeler le combat des FTP, de Guingouin et de ses camarades, de ces jeunes idéalistes, proches du « Parti des fusillés », de leur noblesse, de leur convictions. La personnalité du personnage principal, ancien barbouze de la république, aurait gagné à être plus fouillée, ses contradictions, son passé trouble. Mais c'est un thriller, donc un rythme soutenu est nécessaire, de ce côté là, pas de souci, on est embarqué, pas facile de s'arrêter en route. Merci pour ce bon moment.
Publié le 06 Janvier 2017
4
Il y a tout au long de la narration, comme une impression de gâchis, un regret de n'avoir pas osé affronter l'autre, celui qui est parti. C'est peut-être subjectif, mais combien ne ressentent pas l'amertume d'avoir perdu sans combattre, d'avoir manqué de pugnacité au moment crucial où l'indifférence gagnait du terrain, où la magie se dissipait. De là naît la mélancolie, ce doux poison qui vous accompagne longtemps, longtemps.... Belle écriture.
Publié le 13 Janvier 2014