Chris Martelli
Présentation

A vélo, en ville ou à la campagne. Je roule et je lis toujours à fond et "sans dérapage".

Chris Martelli a noté ces livres

4
C’est bizarre que je sois la première à vous dire quelque chose ici ! Vous ne devez pas assez « réseauter » !! Ou alors votre synopsis est trop elliptique. Les premières pages ne sont pas simples à appréhender, c’est vrai, mais il faut dépasser, comprendre la double histoire, celle qu’on perçoit, celle qu’on devine. Parfois aussi dépasser le style, qui (ce n’est que mon avis) peut manquer un peu de naturel, ce qui oblige à plisser les yeux, comme si on se concentrait. Ce qui est un peu le comble pour un roman-romance-dramatique, mais beau ! Et dont l’intrigue est subtilement menée. Je vous souhaite de trouver vite vite d’autres lectrices…
Publié le 22 Février 2017
5
En cours de lecture, je sais déjà une chose : la page 135 va arriver trop vite et je sais que je serai frustrée. Vous allez me dire « continuez la lecture sur Amazon » ou je ne sais où. Oui, sans doute, mais ça va me casser mon rythme. Car j’ai aimé suivre votre conscience pas à pas, partager sa découverte d’une île que je ne connais que par son emplacement sur la mapmonde, vivre avec ses 2 amies grandes sœurs, sourire à sa naïveté, et je sais qu’à la page 135, l’énigme de la mafia italienne ne sera qu’une supposition. Mais pas une certitude. Je vais donc ralentir ma lecture pour reculer l’atterrissage ! Merci pour ce partage.
Publié le 16 Février 2017
5
Vous avez une écriture assez particulière. A la fois « très quotidienne », je veux dire comme un journal dans lequel on écrit ses pensées, ses souvenirs, sans chercher l’effet, et en même temps « assez travaillée », juste, précise, sobre. C’est une drôle de sensation. C’est agréable. On rentre dans votre histoire, on prend possession de Laura. Et puis, compte tenu de votre sujet, du synopsis, on se doute qu’il va arriver quelque chose. Il y a un contraste entre cette simplicité voulue et ce que l’on redoute. C’est intrigant. Et fort.
Publié le 08 Février 2017
4
On sait dès les 1° lignes qu’on va être frustrée. Et je le suis ! Vous nous emmenez si vite dans la vie de Vanessa, on la rencontre, on commence à la connaître, à penser un peu comme elle, et… la suite ailleurs… Merci quand même d’avoir partagé cet extrait !
Publié le 02 Février 2017
5
Vous tenez votre récit dans la continuité, dans la… constance ! C’est une très belle fresque, tout du long. Des protagonistes, des ambiances, de la vie autour d’elle qu’on voit si bien évoluer conjointement avec sa propre évolution. Le siècle qui avance. Et elle avec lui. La progression sociale. Les rencontres. Le destin. Oui, Bravo d’avoir su la faire vivre et revivre au fil de sa vie. Et de si bien savoir nous donner cette irrésistible envie de tourner les pages. Jusqu’au redouté mot « Fin ».
Publié le 28 Janvier 2017

Pages