Chris Martelli
Présentation

A vélo, en ville ou à la campagne. Je roule et je lis toujours à fond et "sans dérapage".

Chris Martelli a noté ces livres

5
Quel magnifique partition vous jouez ici ! J’ai souri, j’ai essuyé quelques larmes, j’ai vécu avec Jean et Claire et j’ai redouté la fin de votre très beau roman. Bravo. Merci
Publié le 25 Juin 2017
5
J’ai trouvé cela très fun, et un peu… dense à lire. J’ai bien compris le thème, 24h chrono, mais autant avec Jack Bauer pendant 52 mn, on accepte de ne pas respirer, autant là, on aimerait quelques pauses. Et pas qu’à la récré ! Cela dit, éloquent et interpellant. Très bonne manière, cette façon humour, de traiter le problème. Et bravo pour votre plume alerte et pleine d’esprit (bon sang ne saurait mentir…)
Publié le 18 Juin 2017
5
Vous aviez disparu depuis longtemps n’est ce pas ? Enfin pas tout à fait, je voyais souvent votre nom dans les rubriques de monbestseller. Enfin, le « nouveau Bossy » ! J’aime votre façon de tricoter les histoires d’amour, certaines évidentes, d’autres plus improbables. On imagine votre truculence à créer des scènes, à peaufiner vos dialogues, comme s’il s’agissait d’un scénario et que le tournage commençait demain. Et là, vous lancez cette étonnante correspondance. Oui, vraiment, vous avez bien du vous marrer (et souffrir aussi à vous relire… et à imaginer cette fin). Beau tricot !
Publié le 11 Juin 2017
4
J’ai trouvé votre musique haletante… et un peu trop tenue rêne courte, pas assez relâchée. Vous aimez l’écriture, cela se sent, mais tout paraît under control. Comme un scénario d’une série. Et parfois le style nuit à la fluidité, à la spontanéité. Cela dit, merci d’avoir partagé cet extrait généreux.
Publié le 06 Juin 2017
5
Magnifique. De sentiments, de poésie, de mots de la vie qui viennent, comme ça, simplement, des évocations que cela éveille en soi, des trains qui passent et qu’on ne prend pas toujours, de la musique omniprésente. (ps. Votre titre est-il le meilleur pour dire tout cela et plus encore ??? !!!). Merci pour ce partage
Publié le 31 Mai 2017

Pages