Loulou PF
Présentation

Pas Fou, ni gentil, ni méchant, ne hurle que devant les trop grosses fotes !

Loulou PF a noté ces livres

4
Je reprends le même commentaire que pour les deux précédentes histoires : c’est fin, suranné, divertissant. Comme les autres fois, je suis rentré sans bouder mon plaisir dans votre univers XIXème. Merci pour ce partage.
Publié le 14 Janvier 2018
5
Magnifique ! Bravo à vous pour ce très beau roman, sorti d’un autre temps. Bravo à monbestseller de l’avoir mis en avant pour ce 1° jour de l’année. Bonne année à vous, en espérant que ce 1° roman soit plein de succès.
Publié le 01 Janvier 2018
4
Bon, commençons par le moins bon ! votre photo de profil… je préférais Jacqueline Bisset. Quant à votre livre, comme dit par les premiers commentateurs, chapo ! L’intrigue est pesante, comme il se doit. Les personnages, comme on les attend dans un thriller noir, black. Et l’envie de tourner les pages, garantie. Votre métier est incontestable. Finalement, le truc qui m’a chafouiné, c’est la recherche un peu trop systématique de l’originalité dans l’adjectif. Pour moi, trop répétitive et pas nécessaire. En tout cas, merci pour ce moment, vrai polar.
Publié le 25 Décembre 2017
5
Vous avez le talent ! Celui du suspense. De ceux qu’on ne comprend qu’à la dernière page. Celui des monologues aussi ! Pas ceux barbants, fastidieux. Non, ceux vivants comme si c’était des petites phrases entrecoupées d’onomatopées, d’interjections, de dialogues ciselés au couteau. Des monologues introspectifs, qui raisonnent comme des observations profondes de la vie de tous les jours et des vies pas banales. Il y a de l’emphase. Mais une emphase modeste. Après… la question, c’est est-ce qu’on est dans une humeur où l’on va tourner les pages, même si on ne sait pas où vous nous emmenez ? En d’autres mots, le suspense est-il suffisamment clair pour qu’on ne puisse pas ne pas tourner les pages ? A un moment, j’ai entrevu un début de réponse. Un déclic. Et alors un autre suspense s’est créé. Très fort, bravo !
Publié le 02 Décembre 2017
5
Je vous retrouve avec plaisir. Et reprends mes mêmes mots que pour votre 1er opus : charmant et divertissant. On se fait prendre à votre univers anglais et à votre fine analyse de l’intrigue Holmesienne. Fine et sans faille.
Publié le 19 Novembre 2017

Pages