La mort de Prométhée

114 pages
Extrait
de Patrick Ferrer
La mort de Prométhée Patrick Ferrer
Synopsis

Elle avait disparu il y a bien des années. Il me disait qu’il l'avait oubliée, que la balle qui avait perforé son crâne avait emporté ses souvenirs. Mais je savais qu’il me cachait quelque chose. Y avait qu’à voir ces cicatrices dont il refusait de parler, ou la façon dont il vivait retiré du monde, hanté par de terribles secrets du temps où il travaillait pour les Renseignements.
Aussi, quand deux gars se sont pointés pour remuer le passé, j’ai compris que j’allais le perdre. Pour un fantôme, une femme dont il tentait désespérément de nier l’existence.
Mais si ces barbouzes croyaient que j’allais me laisser faire, ils me connaissaient mal. On ne survit pas dans la rue aussi longtemps que moi sans apprendre à mordre. Et parfois à tuer.
Paru sous le titre "Le masque d'Eurydice"

6125 lectures depuis la publication le 21 Octobre 2015

Les statistiques du livre

  235 Classement
  142 Lectures
  -34 Progression
  5 / 5 Notation
  58 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

10 commentaires , 20 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci à toutes et tous pour vos très gentils commentaires et vos 6000 lectures. La version numérique du roman complet est en offre promotionnelle à 1,99€ sur Kobo pour la "Rentrée des Indés", n'hésitez pas à en profiter (lien en haut à droite, Mon livre numérique sur Fnac/Kobo). Merci.

Publié le 22 Septembre 2017
5
Jolie oeuvre... C'est super simplement
Publié le 13 Septembre 2017
5
Passionnant ! J'avais adoré le baiser de Pandore, je me délecte de celui-ci. J'aime votre écriture fluide et humble. Vos personnages sont attachants des les premiers mots. Merci pour ces moments rares de lecture.
Publié le 18 Août 2017

Merveilleuse œuvre. J'adore ! Le style me fascine, on a l'impression de vivre l'intrigue.

Publié le 23 Février 2017
5
Des personnages contrastés, une intrigue charpentée qui captive, un style ciselé et coulant. On retrouve bien la même griffe que celle du "Baiser de Pandore". Très bon roman.
Publié le 26 Octobre 2016

Merci à tous et à toutes pour vos retours. Je suis heureux que vous ayez aimé ce premier extrait et ravi d'annoncer que je viens tout juste de publier la version finale, sous le titre "Le masque d'Eurydice", maintenant disponible au format numérique sur Amazon.

Publié le 26 Juillet 2016
5
Très bon livre. J'ai aimé l'intrigue,le style,l'écriture Il peut figurer dignement dès la littérature policière. Bonne chance. Beatrice
Publié le 05 Juin 2016
5
peut etre interessant
Publié le 25 Mai 2016
5
J'adore votre technique d'écriture! Texte très attachant. Bravo
Publié le 22 Mai 2016
5
Je me suis régalée, je suis déçue d'avoir à attendre la suite, vite,vite j'ai hâte. En attendant cette suite, je vais me plonger dans un autre de vos romans.
Publié le 27 Avril 2016
5
@Patrick Ferrer Prise du début à la fin par une histoire captivante, des personnages très attachants et une écriture rythmée. La suite!! Vite!!! Bravo Patrick
Publié le 16 Avril 2016
5
Tellement prenant, qu'on arrive au bord du vide de la page blanche, attendant la suite avec impatience, pour renouer avec ces personnages attachants et cette histoire pleine de mystère de pudeur et de tendresse... Merci, joli cadeau.
Publié le 12 Avril 2016

Merci à toutes et à tous pour vos retours. L'écriture du roman avançant, j'ai décidé de vous offrir un extrait beaucoup plus long afin d'avoir votre avis sur la suite. Le texte n'est pas encore passé par la re-lecture, donc j'espère que vous me pardonnerez les fautes, c'est du brut. Bonne lecture, j'espère.

Publié le 10 Avril 2016
5
Rythmé, intense, fouillé, poétique, votre début de thriller psychologique m'a captivée. Votre plume riche et sensible sublime l'aventure de Chapelle et son échalotte, aussi trempés et attachants l'un que l'autre. J'ai beaucoup, beaucoup aimé vous lire. Un grand merci pour le partage, Patrick, et 5 étoiles plus que méritées. Avec ma complicité d'auteure. Lamish.
Publié le 24 Mars 2016
5
excellente plume, sans concession, complexe et (up)percutante, j'en frissonne encore !
Publié le 18 Mars 2016

Je me suis permis de télécharger vos deux romans, parcouru le début avec l'intention de les lire dès que possible!
Je noterai vos deux romans, j'aime votre façon d'écrire, probablement que je m'en inspirerai...

Cordiale complicité d'un créateur d'histoires, qui comme vous rêve beaucoup !

Publié le 02 Février 2016
5
On retrouve le style de cet auteur qui m'avait déjà subjugué dans son baiser de pandore.Vif,incisif, avec le suspens qui se déroule de manière fluide.Une bonne histoire, des personnages attachants, Bref, le polar comme on l'aime!
Publié le 31 Janvier 2016
5
Captivant, j attends la suite
Publié le 25 Janvier 2016
5
Ah là, on n'est pas déçu, ça déménage! L'ambiance, l'écriture, le suspense, tout me plaît. A lire et attendant la suite qui j'espère ne tardera pas.
Publié le 16 Janvier 2016

C'est moi qui prend une claque avec tous vos commentaires ;)
Merci à tous pour vos retours, il faut que je me dépêche de brûler la chandelle pour terminer l'écriture de ce roman et pouvoir vous proposer la suite.

Publié le 13 Janvier 2016
5
J'ai pris une claque. L'écriture est géniale et les relations complexes entre les différents personnages nous happent littéralement. Merci.
Publié le 13 Janvier 2016
5
Ah, c est impardonnable, j ai oublié de faire scintiller les etoiles , Merci à l auteur !
Publié le 20 Décembre 2015

Une fois de plus, P FERRER, nous entraine dans un récit captivant et attachant, de part ses personnages ! Nous restons sur notre faim comme toujours ! Que va devenir, ce colosse aux pieds d argile, et cette petite Echalotte, qui voue un amour indefectible à ce géant brutal .vite, il tarde de lire la suite !

Publié le 20 Décembre 2015
5
Comme toujours Patrick Ferrer nous offre une écriture raffinée au service d'un suspense captivant. On a hâte de lire la suite.
Publié le 17 Novembre 2015
5
Et bien non Mr Patrick Ferrer, pas de critique ! Ce début est magistral. Je suis déjà attachée à chacun de vos personnages et au tricot de votre histoire. J'ai eu juste une petite lassitude à l'arrivée dans le dédale de Marseille, mais j'ai bien compris ensuite que c'était pour endormir notre méfiance, pour calmer notre impatience d'un événement... qui a finit par arriver quand on ne s'y attendais plus ! Le mystère reste donc entier et on se demande bien dans quel état et comment ce Chapelle tout nu va sortir de son trou. Vivement la suite !
Publié le 13 Novembre 2015
5
EFM
Des noms pour des personnages principaux si évocateurs. Un couple un peu marginal, si bizarrement assorti mais si touchant. Une vie certainement complexe pour chacun d'eux mais que l'on devine seulement pour le moment. Ils m'ont fait penser aux personnages de Léon et de Mathilda du film de Besson, mais avec quelques scènes bien torrides, cette fois :D !!! Comme pour ce film, et grâce à l'écriture fluide et enlevée de Patrick Ferrer, je me suis attachée à ces personnages. Alors j'ai terriblement envie d'en savoir plus sur l'intrigue qui se dessine. Que va t'il arriver au titan, amoureux de la pierre ?
Publié le 11 Novembre 2015
5
fab
Avec vous, on sait que l’on est en de bonnes mains, que l’intrigue va être ciselée, les personnages au cordeau, les dialogues affûtés, et on n’est pas déçu ! Sauf dans l’attente… Plusieurs mois pour connaître la vérité sur Angelika, c’est, pour reprendre vos mots p44, peut-être, voire sans doute, de la « cruauté » !
Publié le 24 Octobre 2015

en tout cas le début est passionnant, bravo pour le talent. Sur ce je continue !

Publié le 22 Octobre 2015

On se laisse prendre par l'intrigue, d'abord par l'étrangeté de ce colosse, Chapelle, qui jusqu'à présent me paraît une sorte d'hybride entre Vautrin et Jason Bourn, puis par cette petite échalotte, ramassée dans la rue, fragile, dépendante...

Publié le 22 Octobre 2015

J'espère que vous aimerez ce nouveau roman. N'hésitez pas à me laisser vos remarques et commentaires, c'est un premier jet et toute idée, critique et suggestion sont les bienvenues.

Publié le 21 Octobre 2015