Révoltons-Nous... Bon Sang !

61 pages de Fred Oberson
Révoltons-Nous... Bon Sang ! Fred Oberson
Synopsis

Il ne suffit pas que je m’indigne…
il faut que je me révolte !

Elle est paraît-il en crise notre société, crise existentielle, sociale, écologique, économique, financière. En bout de course, quoi ! Suis-je assez lucide pour voir la réalité en face, comprendre ce monde en folie, diagnostiquer ce mal-être qui ronge la communauté un peu plus chaque jour ?
Suis-je le seul à vivre dans l’incertitude, à craindre le pire, à me poser les vraies questions ? Ou tenté d’évacuer les problèmes en une pirouette, à suivre le train-train quotidien sous prétexte que rien ne va changer sur la planète ?

1056 lectures depuis la publication le 12 Janvier 2016

Les statistiques du livre

  1051 Classement
  48 Lectures
  +51 Progression
  4 / 5 Notation
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 6 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Je vous remercie pour cette belle page d'histoire mais je pense qu'il ne s'agit plus de se revolter, il faut construire la revolution.

Publié le 18 Novembre 2017
5
*****
Publié le 18 Novembre 2017
3
Ce livre est un cri, une révolte. Un bel ouvrage qui décrit avec précision les différentes situations sociales justifiant cette révolte. Merci
Publié le 29 Décembre 2016

@François daniel @Parcoureur
La révolte est permanente !
Bien à vous, Fred

Publié le 28 Février 2016
5
le titre m'attire
Publié le 26 Février 2016
2
Inventaire des problèmes sociétaux à la Prévert, rien de neuf que ce que nous constatons. De plus ce livre date de mars 2012, bien des aspects sont changés depuis et cela mériterait une réédition avec la critique des fausses solutions mises en œuvre. Donc c'est perdre son temps que de lire cette édition ancienne.
Publié le 08 Février 2016

Cher monsieur, J’ai écrit plusieurs essais à caractère politique sans que rien ne change… mais avec un petit espoir que les ruisseaux fassent les grandes rivières. D’où mes coups de gueule que je publie sous forme de billets sur des sites numériques ! Finalement, il n’y a rien de mieux que de lire ou d’écrire des récits ou des romans qui ne sombrent pas dans la morosité actuelle. Allez-y, écrivez de petites nouvelles sur MBS, une fable par exemple, où « les moutons n’auront plus d’herbe ». Merci de m’avoir écrit, j’attends avec impatience de vous lire. Bien à vous, Fred

Publié le 24 Janvier 2016
4
Je serai le deuxième à noter ce méga-constat, J'ai l'impression de me lire dans ces propos, moi aussi je croyais bon de dénoncer, mais je crois que ça ne sert à rien, en tout c'est ma conclusion. C'est tellement complexe, que déjà d'essayer de comprendre sans tomber dans les clichés... Bravo pour la performance en tout cas, je préfère espérer un monde meilleur quitte à passer pour un idéaliste! Quand les moutons n'auront plus d'herbe ! Peut-être le titre de mon futur essai qui peut le dire... Je vais lire vos autres manuscrits qui me paraissent moins sombre.
Publié le 23 Janvier 2016

A Iamish    Ardu et pessimiste ce coup de gueule. Merci de l'avoir lu et je compte sur vous pour trouver des remèdes.... On n'a pas fini d'en baver..Je publie en numérique aujourd'hui : "Dis, Papy, c'est quoi la crise ? "Une façon plus rigolote de se révolter ! Mais ce n'est pas un conte d'Andersen.

Publié le 22 Janvier 2016
5
Prem's à vous noter et commenter. Que dire si ce n'est "Oui, révoltons-nous mais on attaque par où ?". Votre pamphlet aborde déjà de nombreux sujets de révolte mais ce n'est qu'un infime constat, malheureusement. Nous allons droit dans le mur. C'est la seule chose dont nous puissions être sûrs et cela n'a rien de bien réjouissant. Merci pour nous faire partager votre coup de gueule et votre réflexion. Avec ma complicité d'auteure. Lamish.
Publié le 18 Janvier 2016