Mademoiselle; à la folie

9 pages
Extrait
de Pascale Lécosse
Mademoiselle; à la folie Pascale Lécosse
Synopsis

Mademoiselle, à la folie!
Chapitre 1
Je m’appelle Catherine, Catherine Delcour, j’aurai quarante -huit ans, dans quelques mois, je suis plus vielle que ma mère ne l’était, quand elle s’est tuée dans un accident de la route, elle venait d’avoir quarante ans.
J’habite un grand appartement, sur l’Ile-Saint-Louis, où je vis depuis, depuis…Depuis je ne sais plus. J’ai aussi une maison à la campagne, mais c’est à Paris que j’aime être, dans mon quartier, où les touristes ne me connaissent pas et où les commerçants restent discrets.
Quand je désire quelque chose ou quelqu’un, il m’arrive, pour l’obtenir, d’implorer un dieu, que j’oublie aussitôt après. Je ne crois pas au destin, ce que je veux, je le prends.

13918 lectures depuis la publication le 28 Février 2016

Les statistiques du livre

  142 Classement
  211 Lectures
  -17 Progression
  4.9 / 5 Notation
  191 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

59 commentaires , 70 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci@STL une belle journée qui commence ensoleillée et étoilée par vous.
Le livre sortira le 17 aout chez la Martiniere littérature..
Bonne semaine

Publié le 28 Mars 2017
5
STL
J'ai adoré ! Je le recommande sincèrement... Merci.
Publié le 27 Mars 2017

Merci @El Fénôôménô
Bon dimanche

Publié le 19 Février 2017

@Michel Canal
Je voudrais lire des commentaires comme le vôtre tous les jours de ma vie.
Bon dimanche, je vous embrasse.
Pascale

Publié le 19 Février 2017
5
@Pascale Lécosse, combien est-ce difficile de venir ajouter un éloge après ceux d'une longue liste où tout a été dit ! Le sujet était délicat à traiter sans tomber dans le pathos. Il nécessitait une expérience comme celle que vous avez vécue pour en décrire habilement la lente progression. Vous vous en êtes acquittée avec talent, sensibilité, légèreté (pétillante comme le Ruinart) et humour. Les effets de la maladie (jamais nommée mais qui progresse inexorablement) sur cette actrice et comédienne de théâtre encore jeune et qui a connu la célébrité sont distillés à la manière d'un peintre impressionniste dans les monologues de Catherine ou de Mina, leurs dialogues parfois sérieux, parfois teintés d'humour, parfois grinçants comme ceux d'un vieux couple, sont élargis en discussion triangulaire avec Jean (dont le rôle a été important dans la vie sentimentale de Catherine, toujours mademoiselle et qui n'a pu être mère). La progression est telle que l'on est surpris en apprenant que tout est fini. Sublime touche finale, grandiose, vous gratifiez le lecteur d'un dernier clin d'oeil sur la personnalité attachante et lucide de Catherine avec le mot écrit sur le carnet bleu (qu'elle tient dans sa main, omniprésent dans le récit) destiné à Mina et qui termine le roman en beauté. Cette fin est admirable, talentueuse. Est-il utile de préciser que j'ai beaucoup aimé ce roman que je recommande aux lecteurs de mBS qui liront ce commentaire. Avec toute mon admiration pour votre talent, Pascale.
Publié le 18 Février 2017
5
J'adore <3
Publié le 16 Février 2017

@Elisa Galam,
Nos commentaires se sont croisés, c'est amusant.
Merciiiii chère Elisa, vos étoiles éclairent ma soirée.
Amicalement
Pascale

Publié le 07 Février 2017
5
Bonsoir Pascale, Tout simplement merveilleux. J'ai lu votre extrait d'une traite. Votre plume est fluide, vive et efficace. Vous relatez avec un immense talent l'histoire de Catherine, cette femme attachante. On ressent son énergie, cette soif, cette faim de vie dans un contexte où celle-ci s'éloigne. Merci pour ce partage et très belle soirée. Elisa
Publié le 07 Février 2017

@guy fontenasse
Merci, votre commentaire étoilé me touche.
Bonne année, Guy!
Amitiés

Publié le 23 Janvier 2017
5
C'est remarquable. Cette glissade progressive dans le vide; et la dignité , l'humour la distance comme rempart à la chute. Des dialogues qui ont une bonne tenue, à la fois dense et juste...Et l'ironie qui guette au coin de chaque réplique. c'est bien.
Publié le 23 Janvier 2017

@Marie D<br /> Merci mille fois à vous dont le roman est le Must, sur mBS.
Je vous lirai bientôt, en attendant recevez mes voeux , que 2017 vous apporte le meilleur.
Amitiés

Publié le 08 Janvier 2017
5
Récit poignant, sensible. C'est un savoureux mélange de tendresse, de tristesse mais aussi d'humour et de cynisme. Les personnages de Catherine et Mina sont très attachants, leur lien professionnel et/ou amical est tendre, on ressent les émotions de chacune. C'est très bien écrit, on n'a pas envie que ça s'arrête. J'ai adoré. Bien cordialement.
Publié le 08 Janvier 2017

@Pascale Hilaire
Quoi de plus tragique pour un acteur que de perdre la mémoire...Merci d'avoir mis votre travail entre parenthèses, pour un petit temps, au profit de Catherine et de Mina.
Bonne et heureuse année Pascale!
Pascale :-)

Publié le 07 Janvier 2017
5
@Pascale Lécosse, Je viens de finir votre beau roman. J'ai bien aimé le parti pris de ne pas nommer la maladie, elle est suffisamment laide pour rester dans l'ombre (quoique omniprésente bien entendu). Ensuite, la lecture est agréable et donne envie d'en savoir plus. Du coup, j'ai passé ma journée à lire et, entre, j'ai un peu travaillé ! Il n'y a pas de place pour un suspense à la fin, mais cela est amené avec finesse. Félicitations ! Et mes étoiles...
Publié le 06 Janvier 2017

@Corinne Batteux-Souplet,
Merci, je vous lirai bientôt.
Bonne et heureuse année!
Amitiés
Pascale

Publié le 05 Janvier 2017
5
Un roman bien écrit et captivant. Bravo
Publié le 04 Janvier 2017

@Aude Camel,
Merci chère Aude de votre bienveillant commentaire étoilé.
Je vous souhaite une bonne année 2017!
Amitiés

Publié le 03 Janvier 2017
5
Bonjour Pascale, je vous donne cinq étoiles. Certains penseront "est-ce bien mérité ?"... je dis oui, oui et oui ! De la première à la dernière page, j'ai été subjuguée par l'histoire. Je vous avoue que j'ai été émue, versé quelques larmes, mais c'est à ça qu'on reconnaît le talent d'un auteur.
Publié le 03 Janvier 2017

@Olivier44250,
L'auteur vous remercie et vous souhaite une bonne année 2017
PS
"Convaincu" sans S

Publié le 01 Janvier 2017
4
J'ai été happé par ce roman malgré quelques passages qui m'ont moins convaincus mais le talent de l'auteur pour raconter des histoires est indéniable.
Publié le 01 Janvier 2017

@Blanche Tayat, un grand merci!
Je prends votre commentaire et vos étoiles comme un cadeau!
A l'année prochaine!
Amitiés

Publié le 26 Décembre 2016
5
5 magnifiques étoiles pour un récit qui m'a captivé et que j'ai lu d'une traite. Une si belle histoire d'amitié, des dialogues et des échanges si drôles parfois qu'on en oublie le drame de la maladie. Une leçon de vie, d'humanité et d'espoir, une lecture que je recommande à tous en cette période de Noël. UN IMMENSE MERCI à vous Pascale Lecosse pour ce beau cadeau.
Publié le 26 Décembre 2016

@Céline Vallance,
Merci de votre chaleureux retour. La grande sensibilité, qui semble être la vôtre me fait penser, que bientôt, vous écrirez...
Bonnes fêtes! Amitiés

Publié le 15 Décembre 2016
5
Bouleversant... Ce ton si léger qui nous ramène à l'essence même de la vie : au bout de notre existence, malgré notre optimisme, nos espoirs, nos efforts pour bien faire, l'issue est toujours la même. Et ce ton si léger rend cette vérité dramatique, parce qu'on ne l'intègre pas dans l'instant, juste après. Merci pour ces émotions.
Publié le 15 Décembre 2016

"Mademoiselle à la folie" est Prix Concours monBestSeller de l'Auteur Indépendant 2016. Toutes nos félicitations à l'auteur Pascale Lécosse.
Pour retrouver l'avis des jurés éditeurs, lisez l'article sur la remise des Prix ici http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire/6731-prix-concours-mo...

Publié le 12 Décembre 2016

@Bossy,
Tous méritaient ce prix, comme vous l'année passée...
Vous êtes un soutien précieux, et un auteur talentueux.
Bon we
Amitiés
Pascale

Publié le 10 Décembre 2016

@Pascale Lécosse. Et pan ! En plein dans le mille. ! Prix Concours 2016.
Vous avez vu comme ils ont fait semblant de réfléchir ? Il suffisait de recopier la page de commentaires...
Nous sommes nombreux à nous demander, comme Jean, comment nous allons pouvoir oublier Mademoiselle. Mais non, puisque nous avons maintenant les moyens de nous en souvenir.
Je pense que c'est là votre dernier commentaire, car il n'y a plus rien à ajouter...
Vous faites une jolie paire avec @Mel Pilguric !

Publié le 10 Décembre 2016

@belabiod
Merci pour ces quatre étoiles.
Pascale

Publié le 07 Décembre 2016
4
une belle histoire portée par une belle plume!
Publié le 07 Décembre 2016

@CLG Merci chère Caroline!
A bientot, très amicalement.
Pascale

Publié le 06 Décembre 2016
5
CLG
Je l'ai lu d'une traite. Vous avez réussi à décrire cette triste maladie avec légèreté tout en conservant sa gravité. Les personnages sont très réels. Je vais le conseiller. Un grand merci à vous Caroline
Publié le 06 Décembre 2016

Merci@Colette bacro, votre commentaire me touche évidemment, vous avez beaucoup de talent, je prends votre avis comme une reconnaissance de mon travail.
Je commence votre roman, j'y vais doucement, le sujet étant pour moi sensible.
Amitiés
Pascale

Publié le 05 Décembre 2016

Merci @Daphne06
Heureuse que vous ayez passé un bon moment.
À bientôt, cordialement.
Pascale

Publié le 30 Novembre 2016

@Élizabeth M.AÎNÉ-DUROC
À bientôt chère Elisabeth
Pascale

Publié le 30 Novembre 2016
5
Livre très touchant, des personnages attachants, une belle progression de l'intrigue, un très bon équilibre quant à la longueur du texte. Bravo!
Publié le 30 Novembre 2016

Bonjour, chère Pascale Lécosse. Quand j'ai vu ces derniers jours, que vous aviez ajouté 'Moon, Livre I : le Destin du Tigre', à votre bibliothèque, je n'en revenais pas ! Je connais votre nom d'après son retentissement sur le site, nomination au prix concours de l'auteur indépendant cette année, mais également victoire au concours de nouvelles 'mon double a pris ma place', puis ce roman, 'Mademoiselle à la folie', qui reste en tête des lectures depuis si longtemps ! Je n'aurais jamais pensé vous avoir un jour comme Lectrice alors, toute émue, adressant mes meilleurs vœux à 'Mademoiselle' (et à vous dans le même temps :-) !), je me hâte de partir à la découverte de votre texte ! Je vous dis à bientôt sur cette même page !
Cordialement,
Élizabeth.

Publié le 30 Novembre 2016

@MokeddemXl
Pourquoi ne pas vous adresser directement à MbS, plutôt que de le faire sur mon mur?
Quant au reste, mon nom, le titre etc je fais ce que je peux, comme la plupart d'entre nous :-)
Enfin, un concours génère inévitablement des frustrations. Je le comprends, rassurez-vous je ne gagnerai probablement pas.
Je vous souhaite cher Mohamed, le, les succès que vous méritez, incontestablement.
Amicalement
Pascale

Publié le 30 Novembre 2016

@__ Eric Viard __
Je vous lirai bientôt cher Eric, en attendant merciiiii!
Vous me faites plaisir tellement... Rien de narcissique, la joie de savoir que vous avez passé un bon moment.
Amltiés
Pascale

Publié le 29 Novembre 2016
5
c'est magique, la rythmique, le format ramassé, la syntaxe épurée, qui parfois s'égare dans la folie, et puis la page 63, quand soudain tout bascule. Pendant une heure, le temps est devenu silencieux en companie de Catherine, de Jean et de Mina. Merci pour ce cadeau...
Publié le 29 Novembre 2016

"- Qu'elle est la chose la plus folle que vous ayez faite, par amour?
- Partir...Et puis revenir..."

Publié le 29 Novembre 2016

@Pascale Lécosse.
Comme vous le dites si bien, j'étais vraiment "distrait"... Je viens de me relire et de me rendre compte que j'ai répété "votre roman", ce qui rend ma phrase plus que "bancale" !
Vous avez mis plusieurs de mes livres dans votre bibliothèque et je vous en remercie. S'il vous plaît, ne tenez pas compte de la typographie, elle est exécrable. J'ai tenté de faire mieux dans des publications plus récentes.
Cordialement.
Boris Phillips.

Publié le 29 Novembre 2016

@Boris Phillips, merci cher Boris, si Mademoiselle... vous a distrait, vous a touché, alors je suis heureuse.
A bientôt, bonne semaine
Pascale

Publié le 28 Novembre 2016

@Pascale Lécosse.
Avec une belle "coquille" : "tout a déjà été dit".
Boris Phillips.

Publié le 28 Novembre 2016
5
@Pascale Lécosse. Tout à déjà été dit de votre roman par celles et ceux qui le "notèrent" votre roman avant moi : admirable . poignant ; pudique ; superbe... je n'ai plus qu'à poser mes "petites" étoiles et à attendre le plaisir de vous lire de nouveau. Cordialement. Boris Phillips.
Publié le 28 Novembre 2016

@Christian Vial,
"Brouillon" comme l'esprit de Catherine...
Je n'oublierai pas votre commentaire, je n'oublierai pas vos larmes, votre émotion.
Merci
Amitiés
Pascale

Publié le 25 Novembre 2016
5
Au début, tout paraît « brouillon », puis tout devient tristement logique et implacable… À la fin, la petite boule, là, et les larmes... Un merveilleux roman de ceux que l’on n’oublie pas ?... Le temps me le dira. J’ai vraiment beaucoup aimé et je vous souhaite le succès.
Publié le 25 Novembre 2016

@ Jacques Giraudeaux,
Cette maladie que vous nommez à ma place, détruit les patients, anéantit leur entourage. J'ai essayé d'en faire des bulles de Champagne...Et tant mieux si cela vous a plu.
Merci de votre bienveillant commentaire.
Amicalement
Pascale

Publié le 22 Novembre 2016

@Candice Berner merci!
Très touchée par votre commentaire.
Bonne semaine
Amitiés

Publié le 22 Novembre 2016
5
ouvrage très bien écrit, qui décrit avec pudeur et tendresse la progression de la maladie d'Alzheimer chez une grande actrice et les soins et attentions de son amie, confidente, factotum qui est la seule à l'aimer pour elle-même.
Publié le 22 Novembre 2016
5
Bravo Madame!!! Une magnifique histoire d'amitié où la subtilité et l'humour nous font comprendre l'essentiel des rapports humains ...Merci pour votre élégance dans les sentiments !
Publié le 21 Novembre 2016

@Thierry Tougeron, merci du fond du .
coeur. Vous pouvez lire ma nouvelle " Méprise" qui a remporté le 1 er prix ex aequo, dans le livre " mon double a pris ma place"
À très bientot,
Amitiés

Publié le 18 Novembre 2016

@Pascal Herve
Merci de vos envouragements. Quant au reste, on peut toujours préciser, faire long, détailler...
j'aime quand je vois un film, me dire qu'il y aurait pu y avoir 15 mn de plus, malheureusement je sors la plupart du temps en regrettant qu'il y ait eu 15 mn de trop.
Je vous lirai bientôt, merci cher Pascal.
Amitiés

Publié le 12 Novembre 2016
5
Quelle sensibilité ! J'ai beaucoup apprécié la manière dont vous avez décrit la dépose de buée sur les carreaux de l'âme de Catherine. Une très belle écriture avec de très jolies phrases sur la mémoire et les souvenirs. Avec en particulier la dernière remarque, sur la page finale, entre Jean et Mina. Très bien trouvé ! Mon seul regret, cette histoire est trop courte. On aimerait rester plus longtemps avec ces personnages. Comment se comporte Jean quand il est avec sa femme ? Et Mina, d'où vient-elle ? Qui est-elle ? N’existe-t-elle que par sa relation avec Catherine ? En tout cas, il pourrait y avoir encore beaucoup de choses racontées sur ces personnages.
Publié le 12 Novembre 2016

@dortez, merci de votre bienveillant commentaire.
Heureuse que vous ayez aimé l'univers de Catherine et de Mina.
NB/
Une précision, pour le prix des lecteurs, si vous souhaitez soutenir un livre, c'est dans la plume rouge intitulée prix monbestseller que vous devez cliquer, pour voter et laisser votre commentaire.
Amitiés
Pascale

Publié le 06 Novembre 2016
5
Bravo et merci. J'ai adoré ce livre. C'est une très belle histoire d'amitié, écrite d'une manière tellement intelligente et sensible. Elle m'a beaucoup touchée. Vraiment un livre qui mérite d'être lu par un très grand public.
Publié le 05 Novembre 2016

@blandines, merci de votre soutien et de cette pluie étoilée.
Amitiés
Pascale

Publié le 05 Novembre 2016
5
délicieux et cruel, lourd et léger, les contrastes de la vie quoi, dans ce livre qui nous fait entrer avec tant d'élégance dans l'âme humaine.
Publié le 05 Novembre 2016

@Pierre Spl merci de votre soutien et de vos compliments, pour le reste, nous verrons bien...
Amicalement.
@Cherabieh, heureuse que vous ayez aimé mon roman. Merci pour ces étoiles qui éclairent un peu mes doutes.
À bientôt

Publié le 03 Novembre 2016
5
Une histoire d'amitié magnifique, brisée par la maladie jamais nommée. Des dialogues comme si on y était; une écriture ciselée; un style moderne... Un roman qui a toute sa place chez les libraires!
Publié le 02 Novembre 2016

littérature moderne d'une histoire universelle
c'est génial j'ai lu le roman d'une traite bravo Pascale et merci pour le bon moment

Nada Cherabieh

Publié le 02 Novembre 2016

@Mel Pilguric, merci de vos encouragements, et tant mieux si vous aves partagé un peu du quotidien de Catherine et de Mina. Qui a dit que l'amitié entre deux femmes n'existe pas, pas nous!
Bonne soirée.
Je vous lirai vite.
Amitiés sincères

Publié le 01 Novembre 2016
5
J'ai été surprise, j'ai été émue et j'ai été emportée jusqu'à la dernière page. Le couple est magnifique et les dialogues sont si vrais que j'avais l'impression d'être assise dans la pièce et de tourner la tête de gauche à droite au fil des répliques. Bravo pour avoir écrit cette fin dramatique avec autant de délicatesse...
Publié le 01 Novembre 2016

@Hubert-P Letiers
je ne sais pas trop comment ni quoi vous répondre, à part MERCI....
le plus grand talent, c'est l'humilité, non?
À bientôt
Pascale

Publié le 22 Octobre 2016

@Catarina Viti,
J'ai déjà gagné, grâce à vos voeux et à vos encouragements.
Votre bienveillance me touche
À bientôt
Pascale

Publié le 20 Octobre 2016

@lamish
Je vous embrasse

Publié le 20 Octobre 2016

@Pascale Lécosse, Lisez les commentaires de Catarina ou de Bossy. Sans votre éponse au 1er, ils perdent leur cohérence. Et puis oui, c'est pas cool mais j'ai eu de la peine à ne pas retrouver votre réponse enthousiaste à mon commentaire, je l'avoue. Je crois même que vous m'embrassiez, à la fin ! Vous m'êtes très sympathique. Du coup, je vous réponds avec le même enthousiasme et vous embrasse. Michèle

Publié le 20 Octobre 2016

@lamish
Je supprime mes commentaires pour mieux mettre en valeur les votres.
Et je les laisse, évidemment sur les ouvrages que je lis.
Désolée, que ma façon de faire vous déplaise, de là à la qualifier "de pas très cool pour mes lecteurs" est-ce bien cool?
Amicalement

Publié le 20 Octobre 2016

@Pascale Lécosse, J'ai remarqué que vous supprimiez, dans les 48 heures, toutes vos réponses aux commentaires qui vous sont adressés. Curieuse de tempérament, je me demande pour quelle raison vous procédez ainsi. Du coup, les réponses faites à feus vos commentaires n'ont plus ni queue ni tête... pas très cool pour vos lecteurs. J'espère que vous ne prendrez pas ombrage du petit avis perso d'une lectrice trop franche et définitivement incorrigible ! Bien à vous. Michèle

Publié le 19 Octobre 2016
5
Émouvant, à lire absolument.
Publié le 09 Octobre 2016

Bonjour @Pascale Lécosse

Connaissant votre goût pour l'écriture de nouvelles et appréciant votre plume ( voir celle de votre jumelle), je me fais une joie de vous signaler que l’équipe de bénévoles de la Bibliothèque de Carrouges dont je fais partie, organise son deuxième concours de nouvelles sur le thème de : « Premier Noël »
Texte format A4 de 1500 à 2000 mots
Impératif : inclure les 4 mots suivant dans votre texte : sang, allumette, blanc et horloge

Date de clôture : 23 Octobre 2016

Vous en trouverez les informations dans le règlement sur le site:
> http://www.carrouges.fr/?p=1581

En espérant voir votre prose rejoindre celle des nombreux participants à ce deuxième concours, je vous adresse toute mon obligeante considération

Mary Cousin

Publié le 07 Octobre 2016

Concours de nouvelles monBestSeller "Un double a pris ma place" : le palmarès.

1er Prix ex-aequo

Méprise
Pascale Lécosse : une dramaturgie menée de main de maitre. Un destin croisé, volé qui cristallise l’émotion d’une vie qui aurait pu être toute autre. Un texte court, fort, dense.

Publié le 05 Octobre 2016
4
Effectivement, bel hommage à Annie Girardot. Les phrases employées pour ce faire, sont courtes et claquent comme un fouet. Les dialogues sont nombreux, courts, sobres et consistants Pour parler franchement, j'ai lu cet ouvrage en quelques heures. Bonne continuation. Cordialement.
Publié le 05 Octobre 2016
5
C'est ... déconcertant et génial ! Depuis le temps que je me promettais de le lire, c'est chose faite. Je ne m'attendais pas à une narration aussi nerveuse, pleine de dialogues vifs et tranchants. Du coup, pris par l'histoire et les personnages, j'ai lu le roman d'une traite. Il y a quelque chose de joyeusement triste qui flotte sur le récit. La relation fusionnelle Mina / Catherine m'a fait penser au film Sils Maria que je vous conseille, si vous ne l'avez pas vu. Quant au thème principal, qu'il est dur, mais admirablement bien traité ! Bravo à vous, j'ai passé un excellent moment.
Publié le 29 Septembre 2016

J'en suis rendue à la page 24. J'aime votre style, limpide, explicite, les jolies tournures. C'est prenant et énergique. Cette femme qui a mon âge et qui ne vit que pour sa passion... est un peu le reflet de ce que j'étais avant... Mais je n'en suis qu'au début et peut-être que la suite apportera bien des surprises. Je m'y remets. A bientôt!

Publié le 27 Septembre 2016

@Pascale Lécosse. Décidément, vous n'avez pas de chance. Non seulement vous êtes à côté de Camus, mais je fume aussi en vous lisant ! Voilà ce que c'est, que de mériter des compliments ! ( Et Char fumait aussi la pipe, de quoi vous mettre sur un petit nuage...)

Publié le 22 Septembre 2016
5
Je note toujours à part, lorsque c'est évident
Publié le 22 Septembre 2016

@Pascale Lécosse.Eh bien, voilà, je ne me suis pas trompé. J'ai lu les 10 premières pages et j'ai foncé acheter votre livre chez Bookelis. Il est mince, mais bien rempli. De ceux qui m'enchantent. Vous êtes coincée, dorénavant , entre René Char et Camus, c'est tombé comme ça...C'est de la bonne littérature, celle qui est simple et claire, écrite avec une mine pointue, sans emphase, sans fioritures. Celle d'un auteur qu'on fréquente pour apprendre à lire et à écrire. Parmi mes nombreux gribouillis postés sur mBS, j'ai essayé de raconter une vie de comédienne: Floreleina. J'aurais dû vous lire avant...La vie, comme cela arrive quand on n'y est pour rien, mais comme on s'en souvient et qu'on finit par oublier, accrochée à un cîntre dans l'armoire des souvenirs secrets...Mais la vie qu'on a voulue, aux douces écorchures.

Publié le 22 Septembre 2016
5
On lit d'une traite, un sujet important, et un happy-end si on peut dire.... Bravo à l'auteur pour son choix et son écriture.
Publié le 20 Septembre 2016
5
j'adore !!!!
Publié le 18 Septembre 2016

Très beau récit que j'ai trouvé trop court Pasacale, j'aurais volontiers continué avec vous dans cette recherche du temps perdu.... Si Catherine est attachante, quel esprit cette Mina! Je l'aime beaucoup avec son humour tendre avec Catherine et cinglant avec Jean, caricatural de lâcheté et de contentement de lui. Votre écriture précise et énergique me semble parfaite pour un travail de théâtre, facile à transposer en regard de tous ces dialogues. Bravo, j'aime votre style et votre originalité.

Publié le 08 Août 2016
5
Merci, Pascale, pour le partage de ce magnifique roman. J'ai aimé les personnages, leur amitié profonde et sans fioriture, leurs personnalités entières et passionnées. Un beau récit de fin de vie, assorti d'introspections objectives, et des dialogues savoureux écrits par une belle plume incisive et experte. J'ai passé un excellent moment de lecture et beaucoup, beaucoup aimé. Alors, forcément, j'ajoute 5 étoiles à votre firmament. Bien à vous. Michèle.
Publié le 07 Août 2016
5
Une plume incisive, au service d'une histoire qui s'adresse à tous. Bravo, Pascale Lécosse!
Publié le 05 Août 2016
5
J'ai vraiment adoré ce livre : il est drôle mais poignant, les répliques fusent. On rit avec une petite larme à l'œil ! Bravo à Pascale Lecosse et qu'elle continue à écrire, je pense qu'elle a tous les atouts por cet art difficile.
Publié le 01 Août 2016
5
@Pascale Lécosse… Bouleversante histoire qui se lit d’une seule traite et presque en apnée tant elle contient d’émotions : de la détresse, de la tendresse, de la douleur mais aussi du bonheur et même de l’humour, ce qui parait improbable pour décrire cette maladie que l’on vit de l’intérieur ET de l’extérieur grâce à votre talent d’écriture. Chaque personnage est criant de vérité. C’est une lecture très physique dont on ressort forcément différent. Bien entendu, l’image d’Annie Girardot s’est imprimée dans mon cerveau dès le début et ne m’a plus quittée. Du très beau texte. On trouve réellement de vraies pépites sur MBS.
Publié le 22 Juillet 2016
4
Merci pour cette magnifique histoire
Publié le 21 Juillet 2016
5
Cette courte et émouvante histoire incite à méditer sur la relation avec soi-même, le sens à donner à la vie et à la mort. Certains assument toute leur histoire (Catherine), d’autres (Jean) non, en reniant une partie d’eux-mêmes. Au lieu de s’épanouir dans des directions opposées, on se concentre exclusivement sur une passion jusqu’à la folie : « J’ai joué mille vies et je suis passée à côté de la mienne » ; Mina, esclave de sa relation avec Catherine ; Jean, de sa carrière. Le dépérissement est l’issue naturelle de la vie, lorsqu’on a la chance de vivre tout le cycle. Mais, certains refusent cette fatalité : « J’ai mené une vie de lumière, je ne me résous pas aux ténèbres ». Je suis émerveillé par cet ouvrage. Bravo à Pascale Lécosse pour ce délicieux partage.
Publié le 21 Juillet 2016
5
"Mademoiselle, à la folie!" C'est d'abord un syyle, une écriture rapide, efficace. C'est du champagne, baigné d'éclats de rire et de larmes. Bravo Pascale Lecosse, merci pour votre talent
Publié le 19 Juillet 2016

EXCELLENT ! ! ! ! MAGNIFIQUE ! ! ! A dévorer rapidement.

Publié le 07 Juillet 2016
5
Eblouissant !!! À lire absolument!
Publié le 06 Juillet 2016

Mademoiselle à la folie, élu "Livre le +"

http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/5193-ebook-gr...

Publié le 24 Juin 2016
5
Des personnages attachants, des dialogues qui fusent... j'ai adoré.
Publié le 24 Juin 2016
5
j'adore
Publié le 23 Juin 2016

originale :) je kiff

Publié le 16 Juin 2016
5
On a beau savoir rapidement comment ça va se finir et ce que cache Mademoiselle, on a envie de connaître le moindre détail de ces bribes de vie et on ne décroche plus. Je l'ai lu d'une traite. Est-ce un roman ? Est-ce une pièce ? Peut être les deux et après tout, on s'en moque car ce qui compte, c'est que l'on passe un bon moment avec cette histoire d'une déchéance programmée... Mais qui sort vainqueur de tout cela au final ? Les dialogues sont vifs, naturels parfois loufoques (logique, hé !). J'ai adoré. J'ai été touchée et enivrée (le champagne, surement...).
Publié le 27 Mai 2016
5
Roman théâtral ? Peu importe ! L'écriture est alerte, vive, efficace en diable et laisse peu de temps pour se rouler une cigarette. Je l'ai lu quasi d'une traite, ce qui m'arrive de plus en plus rarement à cause de ma vue déclinante. Quand on dévore ainsi un roman, c'est plutôt bon signe, non ? Bien à vous !
Publié le 21 Mai 2016
5
hummm une plume, comme l'on n'a envie d'en avoir! J'adooorrre!
Publié le 02 Mai 2016
5
J'adooore!
Publié le 01 Mai 2016

Bravo @Lys Meyer pour la fabuleuse ascension de "Mademoiselle à la folie" dans le palmarès de MonBestSeller et pour le jolie cœur bien mérité qui s'est affiché en haut de cette page. Je suis fière d'avoir débuté cette longue série de commentaires à la hauteur de votre talent et je vous remercie encore pour celui que vous avez accordé à mon ouvrage " Manus Deï, l'Amour à l'épreuve du duel"
Cordialement

Publié le 28 Avril 2016

@Lys Meyer
Je viens d'ajouter votre livre à ma bibliothèque, il m'a tapé dans l'œil. Je reviendrai vers vous pour les commentaires et impressions. Je vous invite aussi à lire le roman que je viens de publier : La Perle de l'Ombre. On ne échangera par la suite. Bonne lecture!! Je file déguster votre roman!

Publié le 24 Avril 2016
5
Impossible de quitter Catherine et Mina. J'ai dévoré leur histoire et vos mots ( tantôt graves, tantôt drôles) qui m'ont transportée tout au long du récit. Bravo, c'est excellent, j'ai adoré le passage avec Gaëlle (ou Joëlle ) la voyante!
Publié le 09 Avril 2016

Pages