Demain l'Age d'Or

260 pages de Jacques Heitz
Demain l'Age d'Or Jacques Heitz
Synopsis

Un sexagénaire, Olivier, mène une vie de jeune célibataire entre ses cours à Bruxelles et son amoureuse à Bruges. Ses parents en fin de vie le confrontent à la déchéance physique et mentale, à la maison de retraite et à l’hôpital. Un déménagement lui donnera l’occasion de revivre son enfance et son adolescence.
A son passé se trouve mêlé depuis toujours un archéologue de génie, Petrus, en passe de déchiffrer la mystérieuse écriture de la civilisation de l’Indus ( un âge d’or ? ) et qui reçoit d’anonymes lettres de menaces.
Accepter de vieillir alors qu’on est plus que jamais sensible à la beauté des femmes, de l’art et de la nature… Et si l’äge d’or était cyclique, s’il n’ appartenait pas seulement au troisième millénaire . S'il revenait dans un avenir proche?

4009 lectures depuis la publication le 31 Mai 2016

Les statistiques du livre

  160 Classement
  175 Lectures
  +12 Progression
  5 / 5 Notation
  78 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 11 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Excellent!
Publié le 11 Mars 2017

"Demain l'âge d'or" est la Sélection de juillet et nominé au Prix Concours de l'auteur indépendant 2016. Félicitations à son auteur Jacques Heitz dont vous pouvez retrouver l'interview ici : http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire/5968-autoedition-sele...

Publié le 18 Août 2016

@LOULOU PF. Tant d'éloges me font rougir. Heureusement, une critique : mille excuses pour la mise en page d'un maladroit en informatique , d'un homme de papier quasiment préhistorique. Jacques

Publié le 25 Juillet 2016

@Chris Martelli . Attention quand même au mescal. Et au vu de la photo, surtout pas quand on va aussi vite en vélo Jacques

Publié le 25 Juillet 2016

@Fab. . Un tel commentaire me fait bien plaisir et contribue à me donner envie d'en écrire un autre.

Publié le 25 Juillet 2016

@LE FIL D'ARIANE. Merci pour vos commentaires, bien encourageants. Jacques

Publié le 25 Juillet 2016

@Patricia Fournier. Merci pour ces commentaires qui m'encouragent à écrire un autre roman. Bon voyage à travers les livres Jacques

Publié le 25 Juillet 2016

@HEYNEN Merci pour vos commentaires. J'aimerais bien moi aussi le voir un jour en livre papier.Bonnes lectures. Jacques

Publié le 25 Juillet 2016

@B. Tirchi Merci pour vos commentaires aussi subtils que bienveillants. Le banian de la fin du livre à Madras est pour moi un symbole d'immortalité (ses racines aériennes reprennent force en s'enracinant et ce à L'infini. C'est donc un arbre qui ne meurt jamais et pourrait nous donner accès à l'immortalité ou l'éternelle jeunesse de Fiorella ou d'autres . Un rêve ?

Publié le 25 Juillet 2016
5
Merci à l’auteur pour ces magnifiques voyages à travers le temps et l’espace : depuis la tendre enfance jusqu’au dépérissement de la vieillesse ; de Manosque, Bruges, jusqu’à Madras. « L’âge d’or » (ou l’âge parfait) pour un individu n’est, peut-être, que la vie intense de l’instant présent dans une harmonie entre l’âge physique et l’âge mental: on pourrait vivre un âge d’or à chaque période de la vie. A 60 piges, Olivier tente de vivre à l'âge mental des conquêtes, tandis que son physique est à celui d’un grand-père… L’émouvante histoire avec Fiorella me rappelle celle vécu avec « Lisa, l’âme ». Durant 34 ans, j’avais son image figée à l’âge de 22 ans. Mais en la retrouvant, le physique et la voix sont ceux d’une autre personne qui devrait être sa maman, contrairement à Fiorella. Bravo, l’ARTISTE, pour tout ce plaisir éprouvé en lisant votre magnifique ouvrage !
Publié le 25 Juillet 2016

Roman super intéressant mais aimerait l avoir en livre plutôt qu en ebook.
Je continue en espérant le finir en vrai livre.
Merci

Publié le 24 Juillet 2016
5
Excellent, lu en 2 jours. Merci de continuer et publier vos romans.
Publié le 23 Juillet 2016
5
Tout simplement magnifique. Merci
Publié le 30 Juin 2016
5
Merci j ai lu ce livre en deux jours je suis rentrée dedans vous m avez fait voyager et donné pleins d émotion d amour d amitié ...merci pour ce moment passé avec Olivier. .
Publié le 28 Juin 2016
5
Very interesting
Publié le 27 Juin 2016
5
Superbe roman, style clair et enlevé, joli vocabulaire, personnages bien campés et attachants, histoires multiples prenantes et bien équilibrées. Tout, descriptions, dialogues, ambiances, y est juste et savoureux, plein de détails qui touchent au cœur et à l'intellect. Les récits et les états d'âmes du narrateur me touchent au plus profond. Un voyage entre Manosque, Bruxelles et Bruges, et une belle réflexion sur l'enfance, l'éducation, la famille, l'amitié, l'amour, le couple, la parentalité, la vieillesse, la mort,... la vie, quoi.
Publié le 20 Juin 2016

"Demain l'Age d'Or" est le Livre le + du 17 juin. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire. Bonne découverte et bonne lecture ! Et n'oubliez pas de laisser ici un commentaire après votre lecture, l'auteur vous en sera reconnaissant.

Publié le 17 Juin 2016
5
je relis tout, attentivement, depuis le debut, parce que je suis entrainee par l'histoire. Bravo pour avoir su si bien rendre les atmospheres, douces comme celle de Manosque, rude comme celle de l'hopital.
Publié le 15 Juin 2016
5
fab
On voit que vous êtes un homme de lettres. Et pas à votre première, si on lit votre bio. L’amour des belles lettres, une culture sure et maîtrisée, deux ou trois histoires dans l’histoire, un savoir-dire tout en délicatesse, vous avez écrit un très beau roman : par le récit, riche, et par un style, sans défaut.
Publié le 15 Juin 2016

Bonjour Jacques, vous avez des commentaires élogieux ! Pensez à y répondre, ça fera plaisir à vos lecteurs. Nous espérons que vous consultez la boîte mail que vous avez renseignée et sur laquelle vous recevez une alerte à chaque fois qu'un commentaire est déposé sur votre livre. Bien à vous.

Publié le 14 Juin 2016
5
« Under the volcano », le mescal, quelle belle référence, quel bon goût, quel délice, quels souvenirs ! Votre roman pluriel m’a ravie. Quelques pages avant la fin, je me demandais ce qu’était devenue Fiorella ? !!! Bravo et merci.
Publié le 13 Juin 2016
5
C’est nostalgique et pourtant ça ne l’est pas. Contée avec beaucoup d’esprit, d’à propos, de retenue, d’intelligence, d’observations, de finesse, d’amour, d’amours, de maturité, de bon sens, de lucidité, l’histoire ordinaire d’un homme pas ordinaire (ou l’inverse !) est une belle ode à la mémoire : filiale et don Juanesque. Bravo pour ce magnifique roman. ps. une mise en page plus rigoureuse rendrait la lecture plus agréable (fautes d’espaces, de ponctuations…)
Publié le 12 Juin 2016