Emprise

53 pages
Extrait
de Esther J. Hervy
Emprise Esther J. Hervy
Synopsis

Attention ! Ancien titre "Chroniques d'une fille presque ordinaire"

Classé dans la rubrique érotique, afin de prévenir de certaines scènes explicitement sexuelles.

Face à face
http://www.monbestseller.com/actualite-litteraire-du-cote-des-auteurs/face-a-face-dauteurs-esther-j-hervy-johan-duval

Salomé est une jeune femme parisienne. Instable psychologiquement et sentimentalement, elle essaie de créer la relation parfaite et équilibrée qu'elle n'arrive pas à trouver avec un seul homme, avec deux : Ethan, musicien et volage lui apporte la satisfaction charnelle, tandis que Alban, consultant et fraîchement séparé de sa femme, lui donne tendresse et amour.
Mais un troisième homme fait son apparition dans la vie de Salomé : Jack.
Qui est-il ? Et que lui veut-il ?

4886 lectures depuis la publication le 02 Septembre 2016

Les statistiques du livre

  505 Classement
  85 Lectures
  -51 Progression
  4.5 / 5 Notation
  45 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci pour ton commentaire @OMNIAVINCI, je viens de glisser ton livre dans ma bibliothèque ;)

Publié le 11 Février 2017

Merci pour votre note et votre commentaire @ROSECARO !

Publié le 12 Décembre 2016
5
Alors que je n'ai pu lire qu'en plusieurs fois, j'ai toujours été tenue en haleine ... peut être ou sûrement parce que je me suis reconnue dans cette jeune femme ... j'en ressors émue ... merci beaucoup.
Publié le 08 Décembre 2016

Merci beaucoup pour vos commentaires @Gaby Chantrie et @milousche !

Publié le 23 Novembre 2016

juste sublime
je n'ai pas réussi à décrocher avant d'avoir lu le dernier mot
merci

Publié le 23 Novembre 2016
4
Ahhh les trilogies… Depuis la nuit des temps, tant d’écrivains s’y sont penchés. Le sujet est "inasséchable" et vous en donnez une version intimiste, tourmentée, réelle, presque banale. C’est ça qui donne une personnalité à votre récit. Cela dit, c’est difficile, il me semble, tant cela nous renvoie à notre quotidien, et parfois à notre côté le moins "aimable".
Publié le 11 Septembre 2016