L'HommE et la TortuE

52 pages
Extrait
de coralie bourgeois
L'HommE et la TortuE coralie bourgeois
Synopsis

"Mais que peuvent avoir en commun un homme et une tortue ?" me direz-vous. A priori rien. Mais ce n'est qu'un ‘a priori’, donc un mensonge. Ma biographie d'homme ordinaire, elle, n'est que pure vérité. Que vous soyez surpris des événements extraordinaires qui ont jalonné ma vie ne m'étonnera guère. Si vous doutez encore de la véracité de mes propos, venez donc me rendre visite dans mon atelier non loin du jardin des maladies de la maison d'Erasme. Je vous présenterai la tortue, ma tortue. Qui sait ? Vous aussi tomberez sous son charme.

1449 lectures depuis la publication le 10 Octobre 2016

Les statistiques du livre

  130 Classement
  179 Lectures
  -10 Progression
  5 / 5 Notation
  19 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

17 commentaires , 5 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@lamish

Je suis heureuse que vous ayez pu observer combien la tortue est facétieuse ! Et vous avez raison, elle se moque de nous ! Mais ce n'est pas le seul animal qui nous toise avec impertinence. Je l'ai déjà dit, je viens d'adopter une salamandre. Par inadvertance, la tenant par la queue pour l'observer à mon aise, j'eus la surprise de la voir se libérer en perdant son organe. Je ne m'avouai pas vaincue et la pris par une patte et bien, elle fit de même : elle s'en défit. Pour la punir de ses envies d'évasion, je finis par lui arracher le cœur. Vous allez dire : "Mais c'est horrible !". Pas du tout, elle vit bien. Elle n'a rien perdu de son arrogance. Petit à petit, je consigne mes observations sur cette horrible bestiole. Peut-être, un jour, bientôt, en ferais-je un roman...
Bien à vous, Coralie

Publié le 29 Décembre 2016
5
La tortue, étrange animal qui nous incite à la contemplation, la sienne, bien entendu. Elle se prête au jeu, patiemment, et nous finissons par tomber dans son panneau, comme dans celui de vos écrits totalement irrésistibles... Forcément puisqu'il s'agit de cette fascinante bestiole qui défie le temps. J'ai une petite histoire vécue à vous raconter : Par un beau dimanche ensoleillé, alors que nous prenions tranquillement l'apéritif dans le jardin de ma frangine, nous fûmes interpelés par un bruit étrange, comme un expiration rythmée, assortie d'un son ressemblant à celui produit par les sumos avant leur combat, mais avec quelques 100 décibels en moins. Etonnés, nous nous tûmes et nous concentrâmes pour situer ledit phénomène. Contournant la fontaine, grande fut notre surprise de découvrir Dame Tortue couvrant un ballon dégonflé, qu'elle poussait vaillamment en produisant cet étrange petit bruit. Nous nous amusâmes de constater son entrain et une certaine agilité dans sa manœuvre. Nous tentâmes de prendre l’objet de sa passion amoureuse et de le déplacer de quelques mètres. Son sprint pour le rejoindre nous laissa pantois à plusieurs reprises. Nous l’abandonnâmes , puis nous déjeunâmes tout en entendant l'infatigable animal dont le rythme ne faillait pas. Et bien, chère Coralie, je vous demande de me croire sur écrit : ma sœur m'a confirmé à 21 heures, que le petit manège continuait. Nous n’avons jamais su à quelle heure de la nuit elle a posé les armes mais elle ne quitta pas son amour de ballon durant plusieurs jours. Merci pour le partage de votre plume tout aussi délicieuse que ce tendre animal qui cache si bien son jeu. Bien à vous. Michèle
Publié le 19 Décembre 2016

@Marie D.
A vrai dire, de tous ces personnages 'historiques', je ne connais rien. Je vous l'ai dit : tout cela n'est que facéties. La facétie est sans doute, mais je suis loin d'en être certaine, l'art ultime de la vie. Je me désintéresse déjà de ma tortue. Ce monde est finalement assez lassant quand on n'y trouve pas de nouveautés. C'est que, voyez-vous, je viens d'adopter tout récemment une salamandre, un animal présomptueux dont, je suis sûre, nous avons beaucoup à apprendre !

Publié le 14 Décembre 2016
5
@coralie bourgeois Je ne sais comment retranscrire mes impressions sur cet essai qui, contrairement à la tortue, votre tortue, ne peut laisser indifférent. On la suit avidement dans les sphères du temps en faisant connaissance avec des personnages historiques dépeints d'une façon truculente. C'est brillant et déjanté. J'ai aimé.
Publié le 13 Décembre 2016

@Marguerite Rothe

Oh ! Je vous en prie, ne soyez pas déçue. Il ne s'agissait que d'un fait divers comme on en rencontre dans tous les journaux ! Je viens d'ouvrir mon quotidien, j'y ai aperçu une belle jeune fille aux yeux bleu turquoise, elle est morte dans une voiture qui n'était même pas la sienne. Elle est morte je vous dis ! Vous comprenez ? Que feriez-vous, dès lors, je vous le demande, des tribulations d'une tortue ? Mais, tout de même, je suis contente que vous ayez enfin fait la connaissance de Charles Bonnet, un homme extraordinaire ! Si vous insistez, je veux bien encore, pour un temps seulement, vous soumettre mon article. Mais, soyez en sûre, cela ne vous apportera rien dans la vie.

Publié le 05 Décembre 2016

Arghhh ! j'ai l'impression que j'arrive trop tard... Tout comme Hermann, j'aurais bien aimé avoir l'occasion de lire la grâce, la délicatesse, et tout les reste, (sans pour autant aller jusqu'à la crevaison des yeux ; ça, ça se réfléchit...) mais hélas, il ne reste plus rien de toutes ces belles choses qui paraissaient si appétissantes. Bon, ceci dit, merci tout de même, car je suis bien contente d'avoir fait la connaissance de Monsieur Charles Bonnet, naturaliste de son état. Un homme qui entreprend de défendre l'immortalité de l'âme humaine et aussi celle des animaux, tout de même, faut dire que ça a de la gueule. Bien à vous, Marguerite

Publié le 03 Décembre 2016

bon, mille lecteurs...je pense que c'est assez...

Publié le 27 Novembre 2016

@Maryse Wolfang
Vous n'êtes pas encore venue à ma rencontre dans le jardin de la Maison d'Erasme. Je ne désespère pas. Pour répondre à votre question, je dis oui : il s'agit bien d'un hymne à la liberté.

Publié le 26 Novembre 2016

@Hermann Sboniek
Votre femme est bien sage de ne pas vous laissez faire. Elle a raison vos yeux sont si beaux. Je suis heureuse que ma tortue vous ait à ce point charmé. N'est-elle pas la plus belle des créatures sur cette terre ? Elle aussi se souvient de votre nom et vous remercie de l'avoir, en son temps, si bien accueillie.

Publié le 06 Novembre 2016
5
Coralie! Je viens d'achever la lecture de "L'HommE et la TortuE" quel régal ! Bravo, bravo et encore bravo. De la grâce, de la délicatesse, de l'érudition, tout cela mélangé dans un dosage parfait comme pour la plus délicieuse des recettes. J'ai bien failli crever mes yeux à la fin de cette lecture pour que jamais plus ils ne parcourent d'autres mots, agencées forcément avec moins d'harmonie. Ma femme a refusé bien évidement "Ils sont si bleus, ils sont si beaux" m'a t'elle dit. Bien à vous avec toute mon admiration.
Publié le 05 Novembre 2016

@Maryse Wolfang
Seriez-vous, vous aussi, une habituée des jardins de la Maison d'Erasme ? Peut-être pourrions-nous nous y rencontrer ? Ainsi vous seriez persuadée que je n'ai rien inventé.

Publié le 01 Novembre 2016
5
Dans son « Éloge de la folie », Erasme a prouvé ses talents de virtuose… « L’homme et la tortue » en serait-il une déclinaison libertaire écrite entre le jardin des maladies et le jardin philosophique ?... Une divagation jouissive écrite dans un style décalé du meilleur cru.
Publié le 01 Novembre 2016

@coralie bourgeois
Serais curieuse d'en savoir un peu plus sur votre jeunesse "un peu folle"... Si le cœur vous en dit : virtujez@gmail.com

Publié le 31 Octobre 2016

@coralie bourgeois
Hou là là ! serait-ce une déclaration ?

Publié le 31 Octobre 2016

@jezzabel

une grosse lèche oui ! ;)

Publié le 31 Octobre 2016

@coralie bourgeois
Comment ? Un petit bisou, peut-être...

Publié le 31 Octobre 2016

« L'HommE et la TortuE » est le Livre le + du 28 octobre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/6413-ebook-gratuit-coralie-bourgeois-lhomme-et-la-tortue-best-seller. Bonne découverte et bonne lecture ! Et n'oubliez pas de laisser ici un commentaire après votre lecture, l'auteur vous en sera reconnaissant.

Publié le 29 Octobre 2016

@jezzabel
Avez-vous vu dans quel état, cher amie, vous m'avez mise ? "Ah, je jouis !" comme l'écrivait aussi Felix Duvert ,Auguste Theodore de Lauzanne de Vauxroussel dans son vaudeville en 2 actes, Trim ou la maitresse du Roi (acte2, scène XVI). Comment pourrais-je, sans vous vexer, vous remercier ?
Votre désormais dévouée, Coralie

Publié le 28 Octobre 2016

@Sandrine C
Je suis ravie que vous aussi vous soyez tombée sous le charme de la tortue, ma tortue.
En vous remerciant de tout cœur.
coralie

Publié le 21 Octobre 2016
5
Après la talentueuse dithyrambe de Jezzabel, on ne peut qu’applaudir. Et se taire. Je fais l’un. Et l’autre. (C’est à péter de sourire, d’intelligence. Merci pour ce bonheur à vous lire.)
Publié le 20 Octobre 2016

@jezzabel n'habiteriez- vous à Paris ? Car voyez-vous Laetitia de Witt y demeure, paraît-il. Si oui, je vous chargerais de la contacter. Vous comprenez que je ne peux emporter la tortue, ma tortue au paradis.

Publié le 11 Octobre 2016

@jezzabel

Cher consœur,
Comment vous remercier de votre si généreuse attention ? Je lis aussi que, non contente d'avoir embrassé notre noble profession, vous maîtrisez à merveille l'art de la facétie. Ce qui me ravit.
Prenez votre temps, lisez lentement, revenez-moi au gré de vos envies.
Confraternellement,
Votre dévouée,
Coralie, herpétologiste

Publié le 11 Octobre 2016