A l'instant même où l'on bouge

282 pages de Vera Seret
A l'instant même où l'on bouge Vera Seret
Synopsis

On est grand même quand ça ne va pas.
On est beau qu'on le voit ou pas.
Et pendant qu'on s'égare, le talent est là.

Petite, la danse l’aimait. C’est l’endroit où elle était douée, le miroir dans lequel elle était la plus belle. Mais un jour à force d’obéir, de manquer de ce qui fait grandir, elle n’a plus dansé comme elle respirait.
Aujourd’hui elle a vingt-neuf ans et ne respire plus du tout. Depuis qu’il l’a zappée, éteinte du monde. Rejetée sur sa banquise qui l’empêche depuis toujours de sentir l’amour des gens tout autour.
Alors qu’à quelques rues, à un grand jeté même pas, le renommé Monsieur W. l’attend. Enseigne ce qu’elle a lentement désappris : la beauté, la confiance et l’envie.

Un voyage qu'on fait de l'intérieur, qui nous fait revenir au monde en amour, en douceur.

1941 lectures depuis la publication le 08 Novembre 2016

Les statistiques du livre

  133 Classement
  178 Lectures
  -6 Progression
  4.9 / 5 Notation
  39 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

58 commentaires , 10 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour @Anne Dejardin,
Et merci pour votre joli mot spontané... en cour de route et de lecture !
Mes reconnaissantes et plus chaleureuses pensées vous accompagnent pour la suite.
A tout bientôt.
Vera

Publié le 17 Avril 2017

Bonjour,
Je découvre votre livre dont j'ai commencé la lecture et je suis émerveillée par la langue. J'aime beaucoup. Rien que l'écriture vaut le détour. A lire absolument ! Merci à l'auteure.

Publié le 16 Avril 2017

Merci à vous très cher car chaleureux @Pierrick Blin-Paulin. Encore et avec la même émotion qu'à la lecture de vos premiers retours. Je les prends avec la même surprise et le même sourire, immenses, toujours.
Et puis je me joins à votre voeu car travailler en binôme avec éditeur, retravailler, restructurer, améliorer ce premier petit roman, le faire grandir et le promouvoir autrement qu'un peu seule me remplirait de joie, de légèreté et d'apaisement. Même si les partages que je vis ici sur monBestSeller me portent et m'apportent déjà l'essentiel. Vraiment !
A suivre donc, patiemment et gaiement.
Je vous embrasse en attendant...
Sincèrement.
Vera

Publié le 03 Avril 2017

@Vera Seret

Que dire d'autre sinon que voilà un livre IMPORTANT. Important et somptueux. Si j'avais un voeu de lecteur à faire en 2017, ce serait spontanément : "Chers amis éditeurs, publiez-moi ce livre tout de suite, sinon vous risqueriez de le regretter !"

Respect à vous, très chère Véra

Publié le 02 Avril 2017

Chère @Anne Loréal,
Merci infiniment pour votre retour. C'est tout simplement tout chaud de vous lire et encourageant, toujours. Je suis heureuse que mon roman vous ait touchée. Et je propose qu'on dépose un copyright sur le mot que vous avez très joliment trouvé de "proésie", je crois que c'est ça ! Ca me va en tout cas...
J'en profite pour vous féliciter pour votre nomination de mars. Et votre créativité s'étendant sur quatre volumes déjà. Vous m'impressionnez. Je suis ravie de nous savoir embarquées dans la même et joyeuse aventure d'auteures avec @monBestSeller. Au plaisir de nous rencontrer qui sait et de vous lire à mon tour, malgré l'importance de mon retard et le nombre de livres qui m'attendent dans ma bibliothèque !
Mais l'envie et le coeur sont là.
Avec tous mes remerciements les plus sincères pour votre présence. Encore...
Vera

Publié le 30 Mars 2017
5
C'est tout simplement magnifique. Oui, votre personnage central se perd longtemps et s'enferme dans son désespoir, mais c'est si joliment écrit. J'ai repéré plus d'une fois des sonorités et des rimes dans votre texte qui en font une vraie poésie en prose . Je ne sais pas si ce style porte un nom (on pourrait le baptiser "proésie", ce serait amusant, non?). Un grand bravo en tous cas. Bien à vous, Anne.
Publié le 30 Mars 2017

Merci, mais alors merci tout plein cher @Romain Lebastard pour votre franchise, votre patience et votre persévérance ! Et bravo ;-) !
Vous m'envoyez toute confuse du coup de n'avoir pas eu dans mon usine à mots, tout là-haut, de style plus facile d'accès, plus classique à vous proposer. J'aurais moi aussi préféré. Et puis... non en fait ! Au final et comme vous, j'ai fini par m'y attacher et m'en émouvoir comme d'une chanson sur laquelle on ne peut s'empêcher de partir, de danser. Je vous comprends, enfin je crois et de près, tant l'aventure de mes tripes et de mon écriture semble résonner avec celle de votre lecture.
Et puis merci aussi de m'avoir parlé du zeugma que je ne connaissais pas. Merci pour cette info et découverte pour moi. Je n'ai donc pas appris à le maîtriser, je n'ai rien suivi ni copier dans ce livre, hélas peut-être vous allez me dire. J'ai tout laissé venir, vibrer, s'écrire...
Je vais donc creuser la question de ce style, en attendant de lire votre livre qui m'attend dans ma bibliothèque depuis mes tous premiers pas sur ce site.
Avec toute ma reconnaissance...
Vera

Publié le 16 Mars 2017
5
Voila, c'est terminé. Il m'a fallu un peu de temps et de recul pour vous proposer un commentaire constructif, car tout m'a chamboulé dans ce livre, du fond à la forme. Honnêtement, je m'y suis repris à plusieurs fois pour rentrer dans l'histoire, je suis très classique dans ma façon de lire et un style qui casse un peu les codes, ça me bloque. J'avais l'impression au début de lire une succession de "punchlines" comme on pourrait en trouver dans des magazines psycho (excusez-moi d'avance pour cette comparaison qui deviendra très vite obsolète). Mais je me suis accroché, car je n'abandonne jamais un livre et je sentais qu'il y avait de la matière. Vinrent alors les premières fulgurances émotionnelles, celles qui prennent aux tripes car justes et précises. Le style, que je pensais si décousu, prend tout son sens quand on embarque avec Véro et qu'on suit son cheminement. Votre écriture n'est au final que le miroir de ses pensées et plus la vapeur s'inverse, plus ça se fluidifie, plus ça brille, plus ça nous libère. Bref, un grand bravo pour ce condensé d'émotions ! PS: Où avez-vous appris à maîtriser le zeugma de façon quasi professionnelle ? Il y en a à tous les paragraphes et ils sont assez incroyables.
Publié le 14 Mars 2017

@monBestSeller
Une énorme surprise qui n'en finit pas de me réchauffer la confiance, l'écriture et le coeur !
Merci à vous, surtout, d'offrir à ce premier roman votre soutien et votre affection... comme une maison.
La précieuse et professionnelle lumière de monBestSeller qui fait scintiller d'enthousiasme et de transparence l'Edition.
Merci.
Et au-delà.
Vera

Publié le 23 Février 2017

Toutes nos félicitations à Vera Seret dont le roman "À l'instant même où l'on bouge" est élu Sélection de février et ainsi nominé au Prix Concours monBestSeller de l'Auteur Indépendant 2017.
Comment elle l'a écrit, ce qui l'a inspirée, ses doutes et ses joies... retrouvez l'interview de l'auteur en cliquant ici : http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire/7142-vera-seret-nomin...

Publié le 23 Février 2017

@lamish
Chère Michèle, c'est votre message et votre tendresse qui me rendent heureuse ! Merci pour votre soutien, toujours là. Avec vous je n'ai pas besoin de chance, j'ai beaucoup déjà !
Oui, à très bientôt j'espère aussi. En attendant je vous embrasse bien fort et vous remercie encore et encore.
Vera

Publié le 21 Février 2017

Bravo, Vera, et merci à @Bossy qui m'a informée. Une nomination plus que méritée, pour un roman où vous avez donné beaucoup de vous-même. Je suis heureuse de vous savoir heureuse et vous souhaite beaucoup de chance pour la finale. A bientôt, j'espère. Amicalement. Michèle

Publié le 21 Février 2017

Bon et bien voilà ! Je dois reconnaître ici que vous aviez raison précieux Gérard @BOSSY, depuis le début en plus ! La prochaine fois, je vous écouterai mieux, promis !
Pour l'heure, je vous remercie du fond de mon coeur qui sautille, qui sautille lui, de joie, de gratitude et de surprise.
A suivre, ensemble...
Sincèrement.
Vera

Publié le 21 Février 2017

@Vera Seret.. Efin nominée pour le Concours 2017 !Et de belle manière. Mais on le savait bien. On n'est pas étonné. Bravo et révérence Vera
Gérard

Publié le 20 Février 2017

Chère Vera, ce sera donc un plaisir ! Mais avec parcimonie bien entendu :)
Enchanté (et fier aussi, oui, n'ayons pas peur des mots) d'être aux côtés de Philippe dans votre bibliothèque, je suis sûr que son texte saura vous ravir ! N'ayez crainte, pas d'impatience... l'essentiel n'est pas le temps mais bien le chemin !
Lire c'est voyager, et voyager c'est lire (ce cher Victor Hugo !) alors bonne route Vera, au plaisir évidemment de vous lire...
En vous souhaitant un bon et beau voyage !
A bientôt chère Vera,
Bri

Publié le 01 Février 2017

@Brian B. Merrant
Mon cher Bri,
Ne comptez pas sur moi pour vous arrêter de tartiner sur mon roman. Je prends, humblement mais je prends. Et vous remercie encore et encore, infiniment...
Un petit voyage d'une dizaine d'heures m'attend la semaine prochaine et j'attends ce moment avec plaisir car je pourrai alors me poser tranquille dans vos lignes... et celle de Philippe qui jouxtent les vôtres dans ma bibliothèque. Quelle meilleure compagnie que la vôtre, Bri, et de tous les deux !
Je suis un peu lente à lire car essentiellement émotive. Je prends donc le temps de ressentir alors ne vous impatientez pas. Je reviendrai vers vous avec joie...
Merci encore d'être... là.
Et à tout bientôt.
Vera

Publié le 01 Février 2017

Bonjour Vera !
Diantre, alors ma mémoire me joue des tours... Enfin cela n'a pas d'importance !
Ah le texte de Philippe est un régal, l'histoire, l'intrigue, les personnages et leur psychologie complexe, profonde... Une sélection amplement méritée (le contraire aurait été étonnant !) et... entre nous, une intuition également... quelque chose me dit que vous l'y rejoindrez ! Votre roman n'a rien d'un petit roman, au contraire... Mais bon, voilà je tartine encore, saperlipopette il faut me dire d'arrêter sinon je vais encore laisser un pavé, et les nouveaux lecteurs ne verront pas les autres avis et toutes ces 5 étoiles qui démontrent, qui prouvent qu'il faut se laisser emporter par vos mots (note aux nouveaux lecteurs : regardez les autres commentaires ! On est tous d'accord, il faut lire Vera !)
Voilà qui est dit ;-)
En vous souhaitant également une très belle semaine et, bien sûr, au plaisir de vous relire et réécrire chère Vera !
Bien à vous,
Bri

Publié le 01 Février 2017

@Brian B. Merrant
Bonsoir cher Bri...
Avant de vous dire merci, encore, pour votre nouveau et si gentil message, je réponds à votre doute : non, je n'ai jamais pris de pseudo, pas encore en tout cas mais sait-on jamais ! "A l'instant même..." est donc le premier roman que j'écris et que j'ai donné à lire ici sur monBestSeller.
J'en arrive donc et avec bonheur à mon merci pour votre soutien. C'est quand même vachement touchant de lire que vous aimeriez voir mon petit premier roman sélectionné pour le Prix Concours. Même si, à côté du votre, m'attend dans ma bibliothèque celui de Philippe Mangion que je suis curieuse de découvrir. Je ne doute pas que s'il vous a emballé, il me touche aussi. Une intuition comme ça, entre nous...
Alors voilà, je vous remercie, sincèrement, et vous souhaite en attendant de nous lire et réécrire, une très belle et douce semaine.
Chaleureusement.
vera

Publié le 30 Janvier 2017

Bonjour Vera !
(N'aviez-vous pas également publié ici un roman sous le pseudonyme de Vera Street ? Ou mes yeux ont eu la berlue ou pire, ma mémoire divague !)
C'est en toute sincérité qu'il me fallait vous faire un retour "intime" sur votre texte, après tout la lecture est un moment spécial et quand la magie opère, pourquoi le cacher ?
Certes oui ce roman fait de la peine, mais justement ! Ce début... qui peut laisser de marbre ou bien accrocher, n'est pas que triste, il est mélancolique. C'est une ambiance, un parfum de nostalgie et, au bout, le bien apparaît... avec l'espoir. C'est une expérience de lecture, pour ma part évidemment. Et il y aurait tant à dire, tant à détailler ! Mais bon, est-ce bien utile ? Ne serait-ce pas aussi un risque pour le lecteur de dévoiler quelques parts de l'intrigue ? Alors je me contenterai de cela : avec Philippe Mangion, auteur d'un roman d'un tout autre genre (la SF), j'aimerais beaucoup vous voir dans la sélection du Prix Concours. (Mais je ne sais pas si on peut soutenir plusieurs auteurs ou un seul)
Pas d'inquiétude, il n'y a d'impatience qu'à écrire de nouvelles histoires et à cheminer un moment avec le lecteur en compagnie de personnages ! Impatience de découvrir d'autres textes également...
Mais chez un discret, jamais la volonté de bousculer, brusquer ni assaillir qui que ce soit !
Au plaisir de vous lire Vera et en vous souhaitant une très belle journée ainsi qu'un bon week-end !
Bien à vous,
Bri

Publié le 28 Janvier 2017

Bonsoir Bri - @Brian B. Merrant.
Ma journée a commencé tôt ce matin avec vous et votre beau message, auquel je réponds ce soir avec le même bonheur que celui que vous m'avez apporté. J'aimerais moi aussi vous dire avec précision tout ce qui m'a touché dans vos mots mais, comme vous, j'ai juste et d'abord envie de vous dire à quel point vous m'avez émue. Et comme votre ressenti raconte juste ce que je rêvais secrètement d'offrir, de transmettre humblement en écrivant ce premier roman.
Votre sensibilité et réceptivité m'ont donné des frissons et rassurée sur la peine comme le bien que peut apporté cette histoire. Merci Bri, vraiment, pour votre retour sincère et instructif pour moi... continuer.
Et puis je voulais vous dire que j'ai hâte de lire à mon tour votre livre, dès que j'aurais le temps et le calme pour m'y plonger tranquille. Je suis lente moi aussi, et perfectionniste en plus d'être bien occupée, alors surtout ne vous impatientez pas. J'ai adoré votre présentation déjà. Drôle, fine, timide !
Vivement la suite et le plaisir de nous écrire encore.
Chaleureusement.
Vera

Publié le 25 Janvier 2017
5
Bonjour Vera, Longtemps après avoir mis votre texte dans ma bibliothèque (lecteur lent certes mais qui lit intégralement !), voici venu le temps d'apporter enfin une modeste contribution aux avis déjà présents. Et là je suis bien embêté pour commenter. J'aurais aimé vous dire en détails "j'ai apprécié ce moment", "ce passage m'a plu", "celui-ci aussi" mais je crois que ce n'est pas possible car ce serait réducteur. C'est un très beau livre... une très belle histoire. Un style étonnement épuré, discret, mais qui a réussi à m'emporter très vite. L'histoire, voilà le coeur de la réussite... et c'est une histoire réussie servie par un style singulier. Qu'on l'apprécie ou non, bien entendu ! Personnellement, j'apprécie. Et votre texte m'a ému, m'a touché, m'a parlé. Il m'a vraiment parlé et a fait écho à bien des émotions. C'est le genre d'histoires auquel je suis très sensible et particulièrement réceptif. Impossible hélas de vous expliquer pourquoi ! Voilà... Je crois que c'est tout ce qui compte, finalement. Entendre, puis écouter vos mots, cette voix silencieuse qui sait parler à nos blessures pour mieux les guérir. Vous y êtes arrivée avec "A l'instant même où l'on bouge." Merci beaucoup pour votre texte, je vous souhaite le succès et une mise en lumière qui ne serait que méritée. Bien à vous, Bri
Publié le 25 Janvier 2017

@lamish - Je suis heureuse de vous lire Michèle et vous remercie, encore, pour cette généreuse précision de votre part. Mon intention, ou plutôt mon souhait le plus intime en écrivant ce roman, était effectivement de transmettre quelque chose qui fait du bien... quand plus rien ne va. Un petit mode d'emploi de l'amour de soi... et donc des autres. Vers les autres ! Quelque chose de tout simple, de là et possible au milieu de ces périodes de la vie qui nous renvoient tout l'inverse.
Alors merci du fond du coeur pour l'avoir capté et apprécié. Et puis pour me l'avoir dit.
Merci !!!
Vous êtes le cobaye éponge et surtout sincère, idéalement sensible et intelligent des sentiments que je promets de préserver davantage dans mon prochain roman. Je ne filtre pas beaucoup non plus alors je vous comprends...
Et je vous dis à tout bientôt.
Chaleureusement.
Vera

Publié le 21 Janvier 2017

@Vera Seret, Vous avez osé et vous avez bien fait... Je suis le cobaille-éponge idéal pour tester votre plume. Je ne prends jamais la distance quand je lis, et c'est bien fait pour moi ;). Je profite de cette réponse pour glisser que j'ai vraiment adhéré au travail que Vero fait, dans ses relations avec ses proches, ses amis et les autres en général. Il y a, dans le dénouement de votre roman, une forme d'enseignement du bon regard à échanger, un regard simple, accessible à tous et qui profite à tout le monde. Amicalement vôtre. Michèle

Publié le 20 Janvier 2017

Je vous remercie Michèle et chère @lamish pour votre long message, honnête et spontané. Et pour votre retour, coûte que coûte, j'en suis très touchée. D'autant que votre sensibilité semble rejoindre la mienne, ce qui intimement m'a parlé et en même temps... ne m'arrange pas ! Car j'aurais tellement aimé moi aussi écrire et vous offrir une histoire facile, plus légère plus vite, dans un style (re)connu, accessible. je vous comprends. Je voulais juste partir à l'aventure d'un roman, un premier, m'échapper du cinéma et son écriture scénaristique !
Et puis c'est venu comme ça ! Des phrases comme une musique se sont posées sur un sujet qui s'est lui aussi peu à peu révélé... plutôt intense ! Alors après des mois et des mois de censure personnelle, de "mais non je ne peux pas écrire ça comme ça !", j'ai fini par accepté cette musique et les émotions profondes qu'elle racontait. Je n'ai plus eu honte, j'ai osé, pas le choix !
J'ai assumé parlé de la dépression, ou devrais-je dire dépréciation, de l'intérieur. Sans orgueil ni glamour littérairement correct ou lissé pour une fois. Essayer. Même si, je suis d'accord avec vous, je ferai plus direct et nuancé la prochaine fois. J'oserai plus de "trucs", c'est sûr, et prévu !
En attendant, merci encore et de tout coeur de nous avoir donné de votre temps, à moi et mon roman.
Bien à vous...
Vera

Publié le 20 Janvier 2017
5
Voilà, Vera, je viens de finir votre roman. J'ai mis le temps, oui. Je suis d'autant plus piteuse que je connais l'angoisse des mises en bibliothèque sans suite... Pardonnez-moi. J'ai lu la première moitié en plusieurs fois. J'ai eu besoin d'un temps d'adaptation à votre style très personnel. Un aussi à Vero que je languissais de voir réagir, planter les freins, inverser la vapeur, arrêter d'alimenter la noiceur de ses introspections stériles qui revenaient comme des ritournelles lancinantes. J'ai étouffé durant la première moitié, frustrée de lire quelqu'un qui vit à l'envers, qui reproduit, qui cavite. J'ai dû prendre mon souffle avant chaque immersion, désespérant de lire une fin (qu'elle en finisse, me suis-je surprise à penser ;)) ou une amorce de délivrance, quelque-chose, n'importe quoi, pourvu que s'arrête cette danse macabre !... Et enfin, tel un miracle que l'on n'attend plus : inversion de vapeur ! A partir de là, j'ai accompagné Véronique dans sa renaissance sans jamais lui lâcher la main, aussi heureuse et légère qu'elle. Je l'ai imaginée, grandie, tout son être prenant sa belle dimension devant monsieur M. J'ai donc eu du mal avec votre plume redondante, au départ, mais force est de constater que j'ai une idée plus précise de ce qu'est un état dépressif après vous avoir lue. Ce style particulier colle parfaitement à l'expression d'un mal être profond. Je ne l'ai jamais senti d'aussi près. Alors grand merci pour le partage de ce roman très vibrant d'émotions. Bien à vous. Michèle
Publié le 19 Janvier 2017

Merci à vous chère @Moua de vous être penchée sur mes lignes. Et pour votre doux retour.
Oui, continuons de danser, d'écrire et de lire gaiement...
Chaleureusement.
Vera

Publié le 09 Janvier 2017

Bonjour et merci pour ces jolies et parfois douloureuses arabesques...Alors,dansons maintenant :-) !

Publié le 08 Janvier 2017

Bonjour @Aude Camel. C'est moi qui vous remercie très sincèrement pour vous être penchée sur mon roman ainsi que pour votre touchant retour. Quel bonheur de vous avoir emportée !
Je continue donc en vous souhaitant une belle année remplie de douceur, de force, de bonheurs et jolies lectures...
Chaleureusement.
Vera

Publié le 03 Janvier 2017
5
Bonjour Vera, quel voyage m'avez-vous fait vivre tout au long de ces pages. Je vous remercie pour votre douceur, votre force et vos mots.
Publié le 03 Janvier 2017

@BOSSY
Cher Gérard et collègue d'écriture, merci pour vos prévenants messages d'avant 2017 ! Et ne vous inquiétez surtout pas, seules les intentions positives me parlent et me touchent, y compris quand elles ne sont pas d'accord ou n'aiment pas tout de moi. Je m'en inspire avec grand plaisir. Ca m'a pris un peu de temps mais je sais aujourd'hui danser par-delà les conneries, les malveillantes principalement !
C'est même pour moi amusant...
Je file donc m'amuser et vous souhaite de tout coeur une très gourmande et joyeuse soirée.
Vivement l'année prochaine et du temps pour découvrir vos autres romans.
Chaleureusement.
Vera

Publié le 31 Décembre 2016

@Vera Seret. Ne vous faites pas de soucis au sujet des commentaires de Jezzabel. Elle n'est pas méchante mais cherche à se faire remarquer par tous les moyens. Elle a écrit un livre prétendûment classé érotique, mais assez navrant. Elle pratique l'humour au 3ème ou 4ème degré et vous met donc 5 étoiles après vous avoir conseillé d'apprendre à écrire ! Vous avez gentiment et pertinemment répondu, c'était le meilleur service à lui rendre.. Allez danser maintenant et Bonne année ! ( je suis le barbon de service pour Jezzabel, et m'en porte fort bien.) Amicalement

Publié le 31 Décembre 2016

@Pascale Hilaire
Et encore, chère Pascale, si vous saviez comme "A l'instant même..." fut l'objet de relectures et coupures de ma part épaulée par d'autres regards, et comme je l'ai laissé dégorger de longs mois tandis que je travaillais sur d'autres projets en tant que scénariste et coach, pour en voir en effet émerger, comme vous le conseillez très justement, l'essentiel !
Et comme ce premier roman est ainsi passé de 550 pages initiales à 290 actuelles !!
Il m'a semblé alors que la structure était là, et que l'enfance concentrée en 4 chapitres-clé dans le livre servait à juste dose ce qui reste son vrai sujet : une rupture d'amour peut en cacher une autre plus originelle et comment fait-on alors pour redéployer son estime et ses ailes ?
Pour tout vous avouer, j'aurais souhaité "faire moins" encore, mais de nombreux lecteurs contrairement à vous, et moi, aiment ces passages et détails d'enfance, y sont touchés intimement ainsi qu'emportés par un suspens insoutenable, émotionnel, comme dans un polar psychologique. La suite et le devenir toujours plus lumineux de l"héroïne ayant presque moins d'intensité pour eux. Et j'en suis heureuse, tant mieux !
J'apprends donc chaque jour que chaque lecture est unique, que mon roman appartient à chacun aujourd'hui et que je ne comblerai hélas pas tout le monde. Sniff !!!
Mais merci pour votre douce franchise. A bientôt, oui, avec plaisir.
Que la fin de mon roman et surtout 2017 vous apporte tout le beau que vous désirez...
Très sincèrement.
Vera

Publié le 30 Décembre 2016

@Vera Seret
J'ai avancé dans ma lecture sur votre oeuvre depuis la dernière fois. J'aime bien le style, mais si vous me permettez ma franchise, il me semble qu'il y a en fait beaucoup trop de détails sur l'enfance de l'héroïne, cela peut nuire à ce roman qui, du coup, égare quelquefois le lecteur sans rien apporter de plus. Couper des parties du roman pourrait lui donner beaucoup de souffle. C'est vrai que c'est difficile de supprimer, mais cela vaut le coup si cela permet de faire émerger l'essentiel et le beau.
Je vous souhaite de bonnes fêtes. A bientôt...
Bien à vous.

Publié le 29 Décembre 2016

@Pascale Hilaire
Merci infiniment Pascale pour votre message qui me touche et m'encourage. Je suis très honorée et heureuse d'accueillir vos premiers pas sur monBestSeller, il y a seulement quelques semaines je faisais les miens. J'attends donc avec impatience de lire votre premier livre.
Vivement 2017 !
En attendant, je vous laisse tranquille et vous accompagne chaleureusement par la pensée entre mes lignes...
Bien à vous.
Et à tout bientôt.
Vera

Publié le 27 Décembre 2016
5
Belle peinture de l'âme humaine avec une écriture généreuse qui, non seulement, emporte avec elle le lecteur mais également joue avec lui. Et pourtant je n'en suis qu'au début de ma lecture. Je continue, charmée. Ce sont mes premiers pas et mon premier livre sur ce site. A mon tour, début 2017 je vous proposerai mon livre "Quotidien amer"...
Publié le 27 Décembre 2016

@Albert Cutssy
Très belles fêtes à vous aussi cher Albert.
A tout bientôt... en 2017 !
Joyeusement.
Vera

Publié le 23 Décembre 2016

@ Vera Seret
Bonjour Vera, j'avance doucement à la lecture de votre roman. J'ai été ravie également d'avoir partager avec vous à la soirée monBestSeller. Je vous souhaite de bonnes fêtes. A bientôt.

Publié le 22 Décembre 2016

@Scalepa
C'est toujours un bonheur de voir qu'un lecteur a pris mon roman avec lui. Merci Scalepa pour votre choix. Vous faites mon Noël !
Je vous souhaites donc une belle lecture et de jolies fêtes de fin d'année.
Chaleureusement.
Vera

Publié le 21 Décembre 2016

@jezzabel
Merci beaucoup chère lectrice pour vos 5 étoiles.
Je vous souhaite de joyeuses fêtes remplies d'inspiration et de bienveillance.
Très sincèrement.
Vera

Publié le 21 Décembre 2016

@Bigmac
Bonjour cher Bigmac. Je réponds ici à vos messages de ce WE et vous en remercie.
Bravo pour l'achèvement de votre deuxième nouvelle ! J'ai hâte de la découvrir...
Avec toute mon admiration, je vous souhaite de jolies fêtes de fin d'année et vous dis à bientôt.
Bien à vous.
Vera

Publié le 19 Décembre 2016

@BOSSY
Cher Bossy, merci à vous pour votre si beau et touchant retour. Pour votre résumé de mon roman si joliment écrit. Et ressenti !
"A l'instant même où l'on bouge", tout est possible, je crois oui. Et je lis que vous avez tout profondément saisi. Alors à mon tour... Merci !
J'ai hâte de me plonger dans vos phrases et vos histoires à vous. Entre Noël et le Nouvel An. Vivement...
De tout coeur et quelqu'en soit la couleur, je vous souhaite de très joyeuses fêtes.
A tout bientôt, en 2017.
Vera

Publié le 19 Décembre 2016
5
@Vera Seret. Mais vous avez déjà un petit coeur rouge. C'est seulement pour qu'il grossisse et atteigne les lauriers. Mais oui.
Publié le 17 Décembre 2016

@Vera Seret. En résumé: "Comme quoi, dans la vie, c'est comme dans le cochon, aucune tranche ne se perd, tout est bon."
Pour cela, il faut d'abord descendre aux enfers. Il faut passer par les étapes à 3 ans, à 8, à 14 et même 18 ans, être confrontée à papa, maman, et à sa soeur.
On descend de plus en plus profond, par petites phrases courtes, assassines, tirées à la mitraillette, certaines même déconstruites, inversées, pouur construire le chaos.
On va jusqu'au néant: N'être plus qu'un bloc de mort. Et puis, Mdme M, Mr. W. On remonte doucement avec leur aide, en passant par la Télé, les livres, sortir du gouffre, trouver les Autres, auprès, autour.
Et, curieusement,la phrase s'allonge, s'arrondit, s'adoucit, mais toujours précise. Aucune n'est de trop. Tout s'imbrique peu à peu.
Jusqu'à la rédemption. On règle son compte à l'associé félon. On réhabilite les parents et leur amour malgré tout, cet amour par-dessus tout. On va danser, ce qu'on n'aurait jamais dû cesser de faire, depuis toute petite. A l'instant même où l'on bouge, tout est possible.
Le lecteur reste pantelant. Il a accompagné Véronique en priant tous les saints pour elle, en chassant tous ses démons. Il assiste à la lumière qui s'éteint, puis à celle qui éblouit. Il est sauvé.
Merci.

Publié le 17 Décembre 2016

@Albert Cutssy.
Merci infiniment cher Albert de vous pencher sur les lignes de mon roman. J'en ai profité pour faire de même sur l'un des vôtres que j'espère avoir le temps, tranquille, de lire pendant les fêtes.
Et puis vous dire que j'ai été ravie d'échanger avec vous lors de cette chaleureuse soirée monBestSeller.
Bien à vous et à bientôt...
Vera

Publié le 16 Décembre 2016

@kiski
Je vous remercie cher kiski d'accueillir mon roman dans votre bibliothèque. Je souhaite de tout coeur qu'il vous touche.
A bientôt...
Vera

Publié le 16 Décembre 2016

@zazouvaldo
Bonne lecture cher zazouvaldo et merci d'avoir choisi "A l'instant même où l'on bouge".
Encourageant !
Bien à vous.
Vera

Publié le 16 Décembre 2016

@lamish
Merci chère lamish d'être venue vers "A l'instant même où l'on bouge". C'est toujours profondément touchant d'être lue. Je vous accueille donc à mon tour entre mes pages et vous en souhaite une très agréable lecture.
A bientôt...
Vera

Publié le 15 Décembre 2016

@BOSSY
Cher Bossy, rien ne me touche plus que vos mots à vous, si encourageants, et d'avoir réussi à vous emporter avec les miens. J'attends donc avec grand intérêt la fin de votre "ensorcellement" et vous remercie infiniment de vous être procuré le livre papier.
J'avais commencé par publier ici la version numérique puis, suite à quelques commentaires, ai changé pour celle "brochée". Peut-être n'aurais-je pas dû ?!
J'en profite pour vous dire que j'espère avoir d'assez calmes et longues plages de temps en cette fin d'année pour plonger à mon tour et avec joie dans "Louris et Nour".
Au plaisir d'échanger nos ressentis...
Chaleureusement.
Vera

Publié le 15 Décembre 2016

@Vera Seret.C'est ensorcelant. J'en suis p.50. J'ai trop de mal à lire sur ma tablette. J'ai acheté sur Amazon, je l'aurai après-demain. C'est fort et poignant, avec un langage moderne qui tournoie. On se laisse mener par le bout du nez. C'est un genre "coup de foudre", littéraire, rassurez-vous. Dès que j'ai le livre, je finis et viens vous le dire. Amitiés.

Publié le 14 Décembre 2016

@BOSSY
Cher Bossy, ne vous inquiétez pas... la fin est lumineuse !
A plus oui, et dès que possible.
Avec tous mes remerciements...
Vera

Publié le 13 Décembre 2016

@Vera Seret; 330 lectures en 1 mois, ce n'est pas mal. J'ai commencé. J'aime, mais bien sombre questionnement pour une jeunesse...A plus.

Publié le 13 Décembre 2016

@BOSSY
Merci cher Bossy pour votre petit message auquel je réponds avec joie et toute la force qui en découle.
J'en garde pour découvrir vos romans dès que j'en ai le temps, tranquille...
Bien à vous.
Vera

Publié le 13 Décembre 2016

@Vera Seret? C'est tellement joli à voir une auteure qui saute de joie ! Gardez des forces pour les commentaires...On vous souhaite de figurer dans la prochaine brochette!

Publié le 12 Décembre 2016

@Vera Seret
Chère Vera, la plupart d'entre nous ne sommes pas des lecteurs professionnels, mais des auteurs. Et cela fait toujours plaisir d'être lu en retour. Je ne vois toujours aucun commentaire sur ta page, de qui que ce soit, depuis un mois. Je ne suis pas policier, rassure-toi ! Et ce n'est pas une obligation non plus de rendre la pareille de manière courtoise, mais ce pourrait être aussi une façon d'élargir ton cercle de lecteurs ! Bien à toi !

Publié le 11 Décembre 2016

@monBestSeller.
Hoops !
D'accord !!
C'est fait !!!
Encore merci. Pour tout.
Bien à vous...

Publié le 10 Décembre 2016

Chère @Vera Seret, seules les personnes qui sont déjà intervenues dans ce fil des commentaires sont prévenues de vos messages par une alerte (dans ce cas leur nom précédé de @ apparait en rouge). Donc, pour joindre Philippe Mangion qui n'a pas encore laissé de commentaire ici, postez plutôt votre commentaire sur la page de son livre : http://www.monbestseller.com/manuscrit/6579-le-projet-traumaless. Là, vous serez sûre qu'il sera prévenu de votre message.
Merci d'avoir mis désormais votre livre en entier. Nous vous souhaitons de nombreux lecteurs et des échanges riches sur le site.
Nous avons nous aussi été ravis de faire votre connaissance.
Bien à vous.

Publié le 10 Décembre 2016

@Isabelle Lestine
Chère Isabelle,
Je me permets de faire suite à votre si joli et touchant message, pour vous informer que mon roman "A l'instant même où l'on bouge" est désormais lisible dans son entièreté ici, sur monBestSeller.
Pour vous remercier. Encore.
Bonne lecture et belle fin...
Vera

Publié le 10 Décembre 2016

@monBestSeller
Quelle joie aussi pétillante qu'intime d'être "Le livre le +" de cette semaine.
Quelle touchante et chaude surprise vous me faîtes.
Quel accueil et bel article pour mon tout premier roman !
Merci du fond du coeur à toute l'équipe de monBestSeller.
Merci pour votre travail, votre passion, votre présence.
Je traverse donc ma timidité d'auteure qui m'avaient murmuré de commencer par le début de mon roman, pour le partager avec vous désormais en entier. Et vous invite, à mon tour pleine de reconnaissance, à en découvrir "la fin +++" et "not so sad" dénouement ;-)...
Et puis je vous embrasse.
Chaleureusement.
Vera

Publié le 10 Décembre 2016

« À l'instant même où l'on bouge » est le Livre le + du 9 décembre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/6707-ebook-nu....
Bonne découverte et bonne lecture ! Et n'oubliez pas de laisser ici un commentaire après votre lecture, l'auteur vous en sera reconnaissant.

Publié le 09 Décembre 2016

@Élizabeth M.AÎNÉ-DUROC
Chère Elizabteh, il est impossible que je sois déçue par votre livre et travail. Une découverte n'est jamais source de déception pour moi, c'est impossible ! Et puis la douceur de votre écriture me dit déjà que le moment de vous lire sera agréable... J'espère avoir très vite le temps de m'y plonger, et d'y souffler un peu !
A tout bientôt donc, avec joie.
Et merci pour votre présence.
Vera

Publié le 08 Décembre 2016

Bien chère Vera, peut-être serez-vous heureuse d'apprendre que la seule écriture de votre commentaire, -découvert hier dans la soirée-, m'est apparue claire et subtile ; imaginez quelle hâte j'ai de découvrir votre roman ! J'espère de tout cœur pouvoir vous offrir un retour rapidement.
À mon tour je vous remercie d'avoir placé 'Moon, Livre I : le Destin du Tigre', dans votre bibliothèque. J'espère toutefois que vous ne serez pas déçue. Entendons-nous bien, j'aime énormément cette histoire, je prends un grand plaisir à l'écrire, et je la souhaite tout d'abord comme une parenthèse offerte aux Lecteurs, une promenade au cœur de tout le reste, un monde que l'on s'approprie pour souffler un peu... Rien à voir, de fait, avec votre roman dont le synopsis et les premiers commentaires étoilés font pressentir cette profondeur et cette brillance que j'aime tellement.
À bientôt je l'espère, en vous souhaitant de belles rencontres sur mBS, amicalement,
Élizabeth.

Publié le 08 Décembre 2016
5
Quel magnifique texte. Si désespéré. Si poétique. Si romantique.
Publié le 02 Décembre 2016

@pelo
Cher Pelo, je vous remercie pour votre intérêt et l'honnêteté de votre retour.
Je comprends votre ressenti et me prépare d'ailleurs à laisser éclater l'humour et la légèreté en moi dans mon prochain roman ;-). Celui-ci s'est déployé dans un style intense et musical qui m'a moi-même étonnée pour tout vous avouer. Comme quoi écrire n'est pas tout choisir, encore moins les émotions qui vont émerger et guider la naissance d'une histoire.
A suivre donc.
Et à bientôt pour de nouvelles aventures...
Merci encore pour vos mots à vous, encourageants.
Bien à vous.
Vera

Publié le 01 Décembre 2016
4
Vera Seret, j’ai apprécié le style de votre écriture fluide et agréable à lire. Je l’ai trouvé parfois poignant de vérité mais aussi très dur à lire tant la souffrance et la solitude sont présentes derrière ces belles paroles. Seule petite critique, j’ai trouvé certains passages un peu redondants. Mais on ne peut rester indifférent au sujet de votre écriture. Continuez, vous avez du talent.
Publié le 30 Novembre 2016

@Mokeddem XI
Merci pour votre relecture et proposition. Adorable et touchant !
J'ai donc procédé au changement de mon fichier-texte que j'avais téléchargé dans sa version numérique, croyant ici bien faire, pour vous offrir celle toute belle type "manuscrite" ou "brochée" de mon roman tel qu'il est vendu en librairie.
En espérant vous faire plaisir ainsi qu'aux futurs lecteurs de mon livre.
Et en vous remerciant pour votre remarque constructive.
Bien à vous...
Vera

Publié le 17 Novembre 2016

@zultabix
Cher lecteur et collègue :-), merci pour votre message qui me touche et accompagne joliment les tout premiers pas de mon tout premier roman.
C'est avec grand plaisir que je découvrirai et dégusterai vos petites nouvelles bien sûr, mais avec un thé !
A bientôt entre scénaristes et entre nos lignes...
Vera

Publié le 15 Novembre 2016
5
Banquise exquise où l'on fond crescendo. Belle écriture du dedans. D'un vieux scénariste à une jeune scénariste. À vos temps perdus, vous pourriez aussi me lire. Ce sont de petites nouvelles qui se dégustent le temps d'un café. Bien à vous.
Publié le 14 Novembre 2016

@Mokeddem XI Merci infiniment cher auteur et lecteur pour votre bien joli commentaire.
Waouh !
Mon roman et moi ne sommes sur MonBestSeller que depuis hier.
Grâce à vous... Quel accueil !

Ne me reste plus qu'à prendre mes marques et me plonger dans votre univers à mon tour.
A bientôt donc.
Avec joie...

Vera

Publié le 09 Novembre 2016