Le projet Traumaless

215 pages de PhilippeMangion
Le projet Traumaless PhilippeMangion
Synopsis

Quand l’Intelligence Artificielle se mêle de l’inconscient...
Brain Corp., une société spécialisée dans les neurosciences, prétend effacer en quelques semaines les traumatismes refoulés qui handicapent notre quotidien.
Dans un premier temps enthousiaste, le Dr Kaufman devient un opposant au traitement, après avoir découvert des effets secondaires irréversibles sur la personnalité.
Le roman est construit autour de trois cobayes du projet Traumaless, au destin hors norme. Il décrit leur évolution psychologique autant que les relations qui se nouent entre eux.
Agnès est une artiste, dont le traitement perturbe l’inspiration. Victor est un surdoué empêtré dans l’obsession de trouver la théorie qui régit notre psychisme. Mehdi est un jeune délinquant aux rêves de Gatsby le magnifique...

4415 lectures depuis la publication le 19 Novembre 2016

Les statistiques du livre

  38 Classement
  583 Lectures
  +4 Progression
  4.9 / 5 Notation
  54 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

42 commentaires , 24 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Cher @Vera Seret , je reste humble et presque sans voix devant un commentaire si élogieux et argumenté, qui me va droit au coeur, vraiment. Alors moi aussi j'ai simplement hâte, maintenant, qu'on puisse échanger sur nos romans. À très bientôt, Philippe

Publié le 23 Novembre 2017

Merci @LAURENCE LABBE , votre commentaire me touche beaucoup. Vous êtes une auteure expérimentée et j'espère qu'on aura bientôt l'occasion de vous lire à nouveau sur mBS.

Publié le 23 Novembre 2017

Cher @PhilippeMangion, et bien voilà, j'ai dévoré votre roman ! Ou c'est lui qui m'a nourrie de pensées profondes et passionnantes. De réflexions explosant de toute part, de mes yeux à mon âme, et d'un suspens sans temps-mort mais sans peur, je veux dire sans esbroufe fabriquée. Juste mené par vos belles et puissantes idées que vous avez su si délicatement faire vivre et documentées.
J'ai été emmenée par vos images, vos décors et vos personnages tout en singularité, si facile à suivre, à connaître, à comprendre et donc à aimer.
J'ai adoré votre livre comme mes films d'anticipation et de psychologie préférés. Ceux qui savent marier les deux ! J'ai adoré me faire un film, ce ciné avec vous ! Ressentir l'infiniment subtil des vécus et des émotions de chacun de vos personnages, leur grande cohérence. Et ce faisant survoler le monde, son présent, son futur à venir tellement humain, tellement fébrile. Peu d'histoire emporte avec la même vraisemblance au coeur des battements de notre société comme au coeur de nos besoins et pulsions d'être humain, notre intimité. Un grand écart qui m'a bluffé.
Bravo donc pour l'étendue de votre souplesse ou devrais-je dire de votre imagination. Car en plus d'être actuelle, captivante, fouillée, elle est pleine d'émotions !
Il ne me reste plus à vous dire, cher Philippe, à très vite pour vous féliciter de vive voix...
Vera

Publié le 22 Novembre 2017
5
Une maîtrise dans le style et le scénario qui tient du talent. Philippe MANGION mérite de gagner et d'être édité, pour ce livre et aussi car ses autres livres sont tous très aboutis.
Publié le 22 Novembre 2017

@Carole72 : je pense deviner qui se cache derrière ce pseudo, alors mille mercis Carole de ta lecture et de ton soutien.

Publié le 07 Novembre 2017
5
Magnifique roman de science-fiction. Philippe a su donner beaucoup de profondeur à ses personnages. On démarre le roman, on ne le lâche plus avec cette idée que tout ceci pourrait être bien réel...
Publié le 07 Novembre 2017

Merci @minana et @lily pompa, merci mes belles soeurs de votre indéfectible soutien.

Publié le 07 Novembre 2017
5
Comment d'habitude, très bon livre. Super.
Publié le 06 Novembre 2017
5
super! comme toutes les œuvres de Philippe Mangion.. je lui souhaite de réussir!!
Publié le 06 Novembre 2017

Bonsoir @mahaut7377 . Je vous remercie beaucoup pour votre commentaire et la note. Je n'ai pas lu "Le meilleur des mondes". Bien sûr votre comparaison et le synopsis m'en ont donné l'envie,et je vais rapidement combler ce manque. Pour le prix mBS, j'attends déjà - avec impatience - vendredi pour voir si je suis parmi les 9 qualifiés. Amitiés, Philippe Mangion.

Publié le 01 Novembre 2017
5
Votre livre est bien écrit, le style est agréable, et on y découvre ici et là une petite pointe d'humour... Est-ce vraiment de la science fiction? Oui, à première vue, mais tout ce qui se déroule pourrait bien arriver un jour, et la quête du bonheur à tout prix, par l'élimination des traumatismes subis au cours de l'enfance, a déjà commencé, par toute une série de thérapies modernes... Votre livre me rappelle aussi l'ouvrage d'Aldous Huxley, "Le meilleur des mondes", et son conditionnement pour rende les gens heureux, qui bien sûr lui aussi débouche sur un échec. Félicitations, et je vous souhaite bonne chance pour le prix Monbestseller.
Publié le 01 Novembre 2017

Docteur, je vous aime mais vous êtes éliminé au premier tour !

Publié le 20 Octobre 2017

Bonjour @Maryse Wolfang
Je vous remercie pour votre commentaire.
En effet, les neurosciences infiltrent notre société ... et d'autant plus nos fantasmes. Si pour une fiction assumée comme la mienne, comme vous l'avez relevé, j'essaie de faire montre de réalisme, de nombreux spécialistes, y compris des scientifiques, se laissent aller à des prospectives souvent étonnantes. A toute époque, la vision qu'ont les gens du futur en dit beaucoup sur leur présent.

Publié le 26 Mars 2017
5
Votre fiction est prémonitoire et inquiétante de réalisme. J’ai aimé l’écriture, sobre et précise, ainsi que l’intelligence avec laquelle vous avez traité le risque de « sujétion » dans une société de plus en plus infiltrée par les neurosciences. Quant aux séquences urbaines de notre capitale, en termes d’immersion par l’image, elles sont tout simplement superbes.
Publié le 26 Mars 2017

@Christine Curtis
Je vous remercie, Christine, d'avoir poursuivi et terminé la lecture du bouquin, surtout si la SF n'est pas votre genre préféré. Mais c'est vrai que les personnages et les lieux sont (presque) de notre temps.
A bientôt,
Philippe

Publié le 07 Février 2017

@Philippe Mangion, Bonjour,
Le projet de terminer la lecture de votre projet traumaless a abouti à la conclusion qu'on ne doit pas lâcher tous ces personnages en cours de route. Votre sujet est maîtrisé, félicitations. Votre nomination, méritée. La SF n'est pas dans mes lectures prioritaires, l'écran non plus, mais le propos post-trauma qui m'avait aussi passionnée, les quelques descriptions de la Capitale, les personnages, qu'ils soient psy, mutants, avides de pouvoir, etc, ont bien capté mon attention. Encore Bravo continuez à passer quelques heures de nuits blanches à noircir des feuilles immaculées. Christine

Publié le 06 Février 2017

Merci @LuxusDear .
J'apprécie particulièrement vos remarques sur la succession du "je" et du "il", vous êtes le premier à le relever. J'avais beaucoup hésité parce que ça pouvait être casse-gueule. Mais je voulais absolument avoir le point de vue "dans la tête du Dr Kaufman"qui m'a permis d'instiller plus facilement émotion, humour, voir paternalisme, qui contraste avec les analyses plus froides des mutants.
Dans les dernières lignes, je me suis aussi autorisé le "je" de Léna, la fille de Kaufman, pour conclure.

Publié le 04 Février 2017
5
Superbe ! La rapidité de l'écriture, marqué par certains chapitres que je qualifierai de "pause descriptives", rend l'immersion très aisée. On n'a pas le temps de s'ennuyer, de la première à la dernière page. J'ai cependant été très déstabilisé, dans un premier temps, par le changement narratif (le passage du "je" au "il"). Mais lorsque j'ai compris où vous vouliez en venir, j'ai trouvé ça très intéressant et au final cela a donné une sorte de profondeur à l'oeuvre. ( différents point de vues). Le sujet donne l'impression d'être maîtrisé, et on se rend vite compte qu'il l'est !! Le tout parsemé d'un très grand nombre de références en tout genre ! Au final, j'ai beaucoup appris en passant un bon moment, un sujet trop peu abordé, ici traité avec intelligence et connaissance. Merci
Publié le 03 Février 2017

@Vera Seret
Merci Vera, et bon voyage, où que vous alliez.
Amitiés,
Philippe

Publié le 31 Janvier 2017

@PhilippeMagion
Juste un Bravo Philippe pour votre sélection pour le Prix Concours monBestSeller 2017 ! C'est avec joie que j'ai découvert ici la nouvelle !!
Je me réjouis d'autant plus qu'un voyage de 8 bonnes heures en voiture et train m'attend en février; l'occasion idéale pour moi me plonger dans votre univers, enfin !
A très bientôt donc.
Amicalement.
Vera

Publié le 30 Janvier 2017

@Hubert
Merci beaucoup ! Votre remarque me touche car, pour ma part, les histoires des romans et des films qui m'ont marqué me reviennent souvent sur un seule phrase ou image, alors que ma mémoire est par ailleurs assez défaillante.

Publié le 27 Janvier 2017
5
J'ai repris la lecture, après plusieurs mois. (merci au marque page). Je pensais avoir du mal à m'y remettre, mais pas du tout ! En fait, dès les premiers mots, toute l'histoire m'est revenue. Elle ne m'a jamais quitté ! Bravo pour l'intrigue et l'écriture. Un petit bijou
Publié le 26 Janvier 2017

"Le projet Traumaless" de Philippe Mangion est la Sélection de janvier et est ainsi nominé au Prix Concours monBestSeller de l'Auteur Indépendant 2017. Rencontrez son auteur, son interview est ici : http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire/6976-philippe-mangion... Bonne découverte et bon plaisir de lecture à tous !

Publié le 26 Janvier 2017

@Marguerite Rothe
Oui, je me souviens de notre échange. Malheureusement, cet ancien compte mBS n'existe plus à la suite d'une mauvaise manip de ma part.
Merci pour votre commentaire particulièrement élogieux. Je ne connaissais pas le sous-genre hard SF mais, en effet, renseignement pris chez Maître Wikipédia, c'est tout à fait ça. Je ne suis pas (plus) un grand lecteur de SF, j'en suis resté à Philip K. Dick, HG Wells, G. Orwell, Asimov et Barjavel.
Pour répondre à vos question sur ma profession, oui, j'ai suivi des études d'Intelligence Artificielle et je travaille pour le monde médical. Ça a facilité les choses pour la crédibilité du Projet Traumaless :)
Je suis content que vous ayez relevé un point qui me tient à cœur. La nouvelle exigence de productivité de la médecine et donc le privilège donné aux thérapies courtes.
Enfin, merci pour (l') altruisme.
Au plaisir de vous lire à nouveau,
Philippe

Publié le 17 Janvier 2017
5
L’an dernier, lorsque j’ai lu votre nouvelle : Le Projet Traumaless, je me souviens que je vous avais dit avoir beaucoup aimé, mais aussi, que j’étais restée sur ma faim avec la chute, que j’avais trouvée trop plate. Vous m’aviez alors répondu que cette nouvelle était en fait un projet de roman. Roman que je viens de lire, et qui m’a totalement séduite cette fois. Avec Le projet Traumaless, le lecteur est entraîné dans un récit de hard SF, un genre que j’affectionne particulièrement. Tout le langage technique utilisé ainsi que les formulations, sont impressionnants de justesse. Au point qu’on ne peut s’empêcher de s’interroger sur votre profession : Psychiatre ? Scientifique ? Ingénieur ? Tout y sonne juste, tant sur le plan scientifique que celui de l’humain, et c’est carrément bluffant. On est plus dans l’anticipation que dans la SF pure, surtout quand vous parlez de l’assouplissement du protocole de soins par Traumaless ; en effet, nos sociétés connaissent ce problème, réel et grave, au sujet des vaccins (mais pas que) qui sont mis sur le marché avec des délais de carence de plus en plus courts, et cela, pour des raisons de rentabilité. Délais qui permettaient autrefois d’avoir un idée réelle de leur impact sur les individus. Merci beaucoup Philippe pour cette excellente lecture, et bonne continuation à vous, Marguerite. PS : cf. p.44 : devant faire preuve (d’) altruisme.
Publié le 16 Janvier 2017

@Hyperion
Simplement merci

Publié le 15 Janvier 2017
5
Simplement génial
Publié le 14 Janvier 2017

@Romain Lebastard
Il y a des commentaires qui déclenchent un courant de plaisir, un vrai petit shoot, et le vôtre en fait partie. D'autant plus qu'il est argumenté et constructif. Merci d'avoir pris le temps de développer, sans nier ce que vous aimeriez voir amélioré.
Alors, oui, vous avez raison, j'ai été flemmard sur le monde virtuel imaginé par Agnès pour InsideMind. J'ai d'autant moins d'excuse que chez moi, j'ai constamment sous les yeux les dessins qui m'ont inspiré, et que je décris dans le roman.
Il n'est pas dit que je ne me remette pas à l'ouvrage...

Publié le 14 Janvier 2017
5
Après la lecture du Projet Traumaless, je crois que je vais m'octroyer le droit à un long commentaire. Parce que ce bouquin correspond exactement aux styles de lecture que j'affectionne, et que de par mon métier qui touche parfois de près à l'IA, je trouve toutes ces problématiques très intéressantes. Sur la forme, c'est fluide, voire nerveux, très bien écrit, les grandes ellipses donnent l'impression que tout se passe en accéléré (quoi de plus normal quand on parle de l'humanité et de son échelle de temps ridicule). Les termes techniques sont très bien vulgarisés, sans surenchère particulière et avec une précision qui rend crédible le propos. Ce qui fait que même dans les domaine psychologiques et économiques ou je ne connais pas grand chose, j'ai pu comprendre votre cheminement. Mon seul regret (oui, il faut bien trouver quelques points négatifs :)) : la description du monde virtuel imaginé par Agnès manque de profondeur, j'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être dedans, quelles sensations on obtient, quelles couleurs, tons, sons...etc. Après avoir plusieurs fois testé des applications de RV au salon de Laval Virtual, que j'ai trouvé bluffantes, j'aurais aimé savoir comment vous imaginiez un système encore plus poussé, loin des balbutiements actuels. Sur le fond, j'ai particulièrement apprécié le non-manichéisme que vous avez insufflé à votre histoire, chose pas forcément aisée quand on se risque à faire de l'anticipation. Il y a des choses bonnes, des choses mauvaises, mais surtout, des choses à prendre, voila la morale qui transpire de votre histoire, à travers des personnages très bien décrits (l'humain et l'émotionnel chez Kaufmann, la logique froide et efficace chez les mutants). Bref (ouf, je m'arrête), un excellent livre, qui trouvera sa place dans ma bibliothèque entre le Meilleur des Mondes, la Nuit des Temps et pas très loin de Fondation et sa psychohistoire. Vous nous avez livré une véritable réussite, bravo et félicitations pour votre nomination amplement méritée.
Publié le 13 Janvier 2017

@J-C Heckers
Merci d'avoir pris le temps de lire et commenter le projet Traumaless. Merci aussi pour la référence à Métaquine® que je n'ai pas lu. Déjà, j'ai adoré la page de présentation du bouquin, style doctissimo :
http://www.metaquine.com.preview15.oxito.com/roman/

Publié le 13 Janvier 2017
5
Roman qui se happe mais qui doit surtout se relire pour en explorer toutes les richesses. Si je suis resté perplexe face à certaines pages, c'est qu'il faudrait un bagage conséquent dans les domaines touchés pour en saisir et la portée exacte et la pertinence. Fiction spéculative étonnante, Traumaless se laisse ranger au côté d'oeuvres récentes aux préoccupations voisines, tel le roman Métaquine® de François Rouiller (L'Atalante, 2016).
Publié le 12 Janvier 2017

Merci @Jonah . Je suis content que Le projet Traumaless plaise à un (une?) fan de SF. Bien qu'amateur, ce n'est pas ma spécialité et je sais que cette communauté est exigeante.

Publié le 12 Janvier 2017
5
Moi qui suis fan de SF ce fut un véritable plaisir ! On s'embarque rapidement dans un récit courageux des traumatismes d'enfance, et original dans la façon dont ils sont traités. Et comme souvent dans la SF, le fin mot de l'histoire n'est pas forcément celui auquel on s'attend !
Publié le 11 Janvier 2017

@Brian B. Merrant
Bonsoir Brian,
Je suis très content que tu aies aimé ce projet, aussi que tu aies pris le temps de le lire tranquillement, jusqu'au bout, ce qui n'est pas évident devant la quantité de textes qu'on peut trouver ici.
Comme toi, la question du transhumanisme me fascine. Si on l'étend à ses aspects mentaux et moins spectaculaires, par exemple à l'utilisation généralisée et régulière de médicaments psychotropes (qui ont moins de 100 ans), on s'aperçoit qu'une grande partie des personnes avec lesquelles on échange quotidiennement ne sont plus tout à fait dans un état "naturel". Wikipédia nous dit : "11 % des Français sont des consommateurs réguliers de psychotropes (au moins une fois par semaine et depuis au moins six mois), 29 % des femmes entre 60 et 69 ans, plus de 34 % des femmes âgées de plus de 80 ans)". Chimiquement, l'homme n'est plus tout à fait le même qu'il y a cent ans.
PS : je n'ai pas vu Transcendance, je viens de lire le synopsis, c'est très tentant, merci de l'info.

Publié le 07 Janvier 2017
5
Bonjour Philippe ! Il est 3h du matin, je viens de terminer votre roman, alors que dire ? Wow !! Mais pourquoi "wow" ? Déjà, le début m'a tout de suite pris dans l'histoire. De plus, alors que le genre de la SF pourrait laisser craindre un style lourd et incompréhensible, ce n'est pas du tout le cas ici. C'est très fluide tout en préservant la complexité qui fait la force de la SF. (j'adore la SF, au fait^^) Et j'ai adoré Le Projet Traumaless... C'est brillant, l'intrigue est parfaitement construite, maîtrisée, le sujet est riche en questionnements, en nuances... Le portrait psychologique des personnages est incroyable de profondeur ! Chacun est vraiment un individu, palpable, avec ses failles et ses dons. La question du transhumanisme est fascinante, les perspectives vertigineuses. Il y a de l'émotion aussi, ça m'a surpris (mais très agréablement !) On apprend énormément de choses. C'est complexe, mais passionnant. Voilà, que dire d'autre... Ah oui ! Ce qui serait formidable c'est d'en faire un film. Connaissez-vous le récent "Transcendance" avec Johnny Depp ? Un très bon film d'anticipation qui traite de la Singularité. Eh bien je verrais tout à fait Le Projet Traumaless dans cette veine (et avec Johnny Depp en Dr Kaufman !) J'ai adoré, voilà, je radote, tant pis. Quelle fin... !! Et si c'est possible dès aujourd'hui, je soutiens ce livre pour le concours mBS. Merci Philippe pour cet ouvrage qui m'a rappelé pourquoi la SF est LE genre qui me fait rêver !
Publié le 06 Janvier 2017

@Christine Curtis
Je vous remercie d'avoir pris le temps de cette lecture même incomplète. Je suis d'accord avec vous, il est difficile de tout concilier, écriture, lecture et "vraie vie" selon votre expression. Je vous souhaite du succès pour Parenthèse désenchantée, et de l'inspiration pour vos projets en cours.

Publié le 04 Janvier 2017
5
Dommage de ne pas avoir du temps pour terminer encore, j'ai été emportée par ce projet traumaless. Le combat des traumatismes de la vie, pour une vie meilleure est un thème qui va de la réalité à la fiction pure et passe parfois par la SF qui n'est pas loin ici mais ça n'en est pas tout à fait. Le style est direct et assez agréable, il donne parfois envie de s'attarder à certains endroits surtout lorsqu'ils sont inconnus. On sent que l'auteur a déjà écrit. Bravo. Il faut maintenant que je continue mais tellement à lire entre deux moments d'écriture et puis de temps en temps la vraie vie nous appelle... à bientôt Philippe Mangion
Publié le 03 Janvier 2017

Merci @Hubert-P LETIERS pour la "formule magique", comme dirait @lamish .

Publié le 02 Janvier 2017

@Olivier44250
Merci pour votre commentaire. Si le sujet vous a plu, c'est peut-être qu'il ne s'agit pas complètement (ou plus tout-à-fait) de SF.
Je vous souhaite de belles découvertes sur mBS.
A bientôt.

Publié le 02 Janvier 2017
5
Pourtant pas grand amateur de roman SF, j'ai aimé celui-ci et la plume de l'auteur qui nous capte et nous fait pénétrer dans l'univers qu'il a imaginé.
Publié le 02 Janvier 2017

@Brian B. Merrant
Bonjour Brian, prenez votre temps et ne vous mettez pas la pression.
Pour ma part, je suis heureux de voir votre roman distingué par mBS. Félicitations !
Je vous souhaite également un excellent réveillon. Philippe.

Publié le 31 Décembre 2016

@Christine Curtis
Bonjour Christine, je vous souhaite de belles découvertes et de nombreux lecteurs sur mBS.
Je ne manquerai pas de lire votre roman et de vous donner mon avis également.
Très bon réveillon. Philippe.

Publié le 31 Décembre 2016

Bonjour Philippe ! Un petit message pour vous dire que je n'ai pas oublié votre livre, j'ai bien avancé et reviens bientôt, lorsque la lecture sera terminée, pour affiner ce commentaire. Jusque là, c'est du tout bon !
Passez de très bonnes fêtes !

Publié le 31 Décembre 2016

Bonjour Philippe Mangion,

J'arrive hier sur ce site avec un roman qui rejoint, par certains côtés, le vôtre, je l'avais auto-édité en 2015 et je viens de le remanier sous un autre titre et pseudo que je présente ici. Je lis "le projet traumaless" actuellement et vous donnerai mon avis à la fin de ma lecture. Le début est prometteur en tous cas... Bonnes fêtes de fin de cette année 2016 que je ne regretterai pas, peut-être juste par la prise d'une année de plus !

Publié le 30 Décembre 2016

Ceci explique cela... un Victor connecté à la réalité et doté d'un sensibilité assumée :-)... Chapeau bas ! Encore bravo et joyeuses fêtes ! Michèle

Publié le 25 Décembre 2016

Bonjour @lamish
Merci beaucoup ! Cette fois c'était un peu plus facile pour moi. En effet, j'ai fait des études d'Intelligence Artificielle et je travaille beaucoup pour les hôpitaux psy, sans compter que j'ai un nombre de proches supérieur à la moyenne qui flirtent avec la folie ou y ont plongé.On retrouve d'ailleurs le thème dans tous mes bouquins, dans ses aspects plus tragiques que poétiques.
Je suis très heureux de tes commentaires "pro", de ton oeil d'écrivain, car j'ai passé beaucoup de temps à bonifier le premier jet, surtout pour rendre les passages technologiques plus compréhensibles.
Je te souhaite de bonnes fêtes,

Philippe
PS : je suis repassé au tutoiement ici aussi :)

Publié le 24 Décembre 2016
5
Waouh, Philippe ! Je m'étais déjà demandée si vous aviez été femme dans une autre vie en lisant "Dénis, non-dits et mensonges". Voilà que je me demande si vous avez été neurophysicien, ingénieur informaticien et psychiatre :-) ! J'ai été littéralement happée par le sujet de votre bouquin, documenté, clair, fouillé et passionnant. Je trouve beaucoup de similitudes dans votre style avec Hubert. Vous ne vous contentez pas d'écrire un scenario bien ficelé et documenté. D'une écriture fluide, précise, soignée mais sans fioritures, vous vous attardez sur la psychologie de vos personnages, glissez discrètement vos convictions personnelles, portez un regard objectif sans vous engouffrer dans les brèches... Tout ce que j'aime en somme. Alors, j'espère bien vous voir figurer parmi les nominés 2017. Grand merci pour ce partage que je soutiens (je ne sais plus quelle était la formule magique :-)). Bien à vous. Michèle
Publié le 24 Décembre 2016

@Corinne Le Gal
Merci beaucoup, Corinne. En effet, depuis que j'ai fini d'écrire ce bouquin, chaque semaine il y a un événement qui me ramène au sujet. Un super documentaire sur Arte au sujet de la manipulation de la mémoire. Une cousine qui m'a raconté son expérience de neurofeedback dynamique, et pas plus tard qu'hier soir une amie qui a entamé une thérapie EMDR - l'acronyme m'a fait beaucoup rire - consistant à "faire effectuer des mouvements oculaires bilatéraux pour reprogrammer le mental" (sic). Sans compter les électrochocs qui reviennent en force dans les hôpitaux psy. Désormais, on appelle ça sismothérapie. Enfin, on constate un dénigrement de la psychanalyse, à tel point qu'un amendement a voulu réduire son utilisation dans les hôpitaux de jour (amendement Accoyer).
Cette tendance est portée par plusieurs phénomènes : le besoin d'efficacité et de productivité (guérir vite), le retour à la mode de l'Intelligence Artificielle (je suis content, c'est ma formation) et bien sûr une profusion de "nouvelles machines" que les thérapeutes n'ont plus qu'à brancher pour se faire pas mal d'argent. Les gens sont prêts à tout pour aller mieux psychologiquement.
Heureusement, il n'y a pas de projet de masse comme le décrit Traumaless, mais ce glissement larvé n'en est pas moins inquiétant.
Voici quelques références :
http://www.lexpress.fr/styles/psycho/emdr-la-therapie-par-les-yeux-pour-apaiser-le-mental_1560203.html
http://www.arte.tv/guide/fr/064443-000-A/je-me-souviens-donc-je-me-trompe
http://pierrehenri.castel.free.fr/Articles/psychotherapies.htm

Publié le 23 Décembre 2016
5
@ PhilippeMangion… Mon dieu, quel bouquin ! Passionnée par les NeuroSciences, je me suis lancée dans le projet Traumaless tête baissée, sans protection. C’était sous-estimer le talent de l’auteur. J’en ressors… traumamust. Est-ce une fiction ? On peut en douter tant l’ensemble est crédible. Les influences psychiques n’existent-elles pas déjà par le biais des médias, de l’enseignement scolaire, des traitements médicamenteux, de la nourriture mise sur le marché, des toxines que l’on nous fait ingurgiter à notre insu pour nous rendre moins agressifs (je parle du fluor présent dans l’eau du robinet en autre), de l’armée… ? Pourquoi un tel projet n’aurait-il pas déjà été pensé ? Êtes-vous si loin de la réalité ? Le sujet est parfaitement maitrisé, l’écriture précise et le rythme soutenu jusqu’à la fin, bien qu’il soit traité sur une longue période. Beaucoup de réflexions très pertinentes, mais une en particulier m’a interpellée par son incroyable perspicacité : « La nature nous a donné une intelligence qui nous a simplement servi à comprendre qu’elle ne sert à rien… » Enorme ! A méditer intensément. Je suis d’accord avec Hubert-P Letiers : ce roman est à conserver parmi les cépages qui feront le Grand Cru 2017. Si je savais faire court, un seul mot aurait pu suffire pour qualifier cette œuvre au final : Excellent.
Publié le 23 Décembre 2016

@Brian B. Merrant .
Bonjour Brian. Tu as bien fait. Emmène le PDF et fais-le lire à qui tu veux.
A bientôt, Philippe.

Publié le 18 Décembre 2016

Bonjour Philippe,
Le synopsis me bote ! Je me suis permis de télécharger le PDF afin de pouvoir vous lire un peu partout et n'importe quand. Déjà, le début s'annonce prometteur...
A bientôt !

Publié le 17 Décembre 2016

Un grand merci à @monBestSeller . J'invite ceux qui le souhaitent à intervenir sur cette page si la lecture du Projet Traumaless soulève des questions qu'ils souhaitent partager. j'y répondrai systématiquement et un dialogue peut s'engager.

Publié le 16 Décembre 2016

« Le projet Traumaless » est le Livre le + du 16 décembre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/6757-nouveau-.... Bonne découverte et bonne lecture ! Et n'oubliez pas de laisser ici un commentaire après votre lecture, l'auteur vous en sera reconnaissant.

Publié le 16 Décembre 2016

Wahou quel commentaire ! Merci beaucoup @Blanche Tayat . Vous avez écrit tout ce que je rêvais d'entendre et dont, sincèrement, je n'étais pas du tout sûr. Entre une bonne idée de départ et un résultat lisible, il y a beaucoup de boulot. Alors oui, vos mots font du bien. Merci beaucoup et désolé d'avoir empiété sur votre sommeil :)))

Publié le 14 Décembre 2016
5
Wahou une belle découverte ! Quel roman d’anticipation ! Après « la réalité augmentée », c’est la création de « l’homme augmenté ». Un mélange de "Dr Frankestien » ou de "Dr Jekil et Mr Hyde" du 21ème siècle. L’écriture est vive, ciselée, ce qui rend la narration sur une assez longue période, très fluide et agréable. Les personnages sont bien campés et très attachants. L'histoire, bien documentée et argumentée, est savante sans être roborative. Les sciences cognitives, les algorithmes d’apprentissage, les manipulations de l’esprit à grande échelle, les utopies de la création d’un monde meilleur. Tout cela aussi bien écrit qu'un bon polar. Une narration qui vous rend captif, une lecture addictive qui m'a fait me coucher bien tard :))) Je vous donne un excellent 5 étoiles et surtout je recommande cette lecture passionnante à tous ceux qui aiment la littérature et le cinéma d'anticipation. Je vous souhaite tout le succès que mérite votre livre et bien sûr MERCI :)))
Publié le 14 Décembre 2016

@Vera Seret
Bonsoir Vera. Oui cette soirée était très réussie. C'est toujours passionnant d'échanger avec les auteurs et on en a peu l'occasion. Je vous remercie de votre curiosité pour mes bouquins et vous félicite pour le succès de "A l'instant même où on bouge" que je ne manquerai pas de découvrir.
A bientôt, Philippe.

Publié le 11 Décembre 2016

@PhilippeMangion
Bonjour cher Philippe,
Un petit mot suite à notre joyeuse soirée monBestSeller d'hier pour saluer votre travail d'auteur que j'ai commencé à découvrir ici. En souhaitant avoir le temps de m'y plonger davantage tout bientôt. Bravo.
Et puis pour vous remercier simplement de notre sincère et douce conversation.
Au plaisir de se recroiser.
Belle continuation...
Vera

Publié le 10 Décembre 2016

Merci @pelo . Je ne suis pas non plus un auteur de science-fiction, c'est le premier roman du genre que j'écris et j'ai hésité à le classer dans cette catégorie. Le transhumanisme devient un sujet de société et nous ne sommes plus très loin du scénario que j'ai élaboré.

Publié le 08 Décembre 2016
4
Je ne suis pas fan de science-fiction mais j’ai lu avec attention le projet traumaless pour toute sa dimension psychologique et humaine. Autour de ce sujet, se développe une véritable réflexion où on met l’accent sur le fait que tout traitement peut avoir des effets secondaires et c’est ce qui rend passionnant et complexe la recherche scientifique. Bravo Philippe Mangion pour votre travail qui a dû vous demander du temps.
Publié le 07 Décembre 2016

Merci @pacou62 . Votre commentaire, pour être court, contient un mot compte triple : plaisir.

Publié le 03 Décembre 2016

Merci infiniment Hubert de ton soutien à ce bouquin. Je t'avais dit que nos deux textes avaient quelques sujets communs. Où les pauvres humains que nous sommes résistent comme ils peuvent, avec leur instinct et leurs intuitions, aux intelligences, qui pour être artificielles n'en sont pas moins dangereuses. Quand au Concours 2017, moi aussi j'ai un champion, et son nom est @Hubert-P LETIERS .

Publié le 03 Décembre 2016
4
que du plaisir a lire
Publié le 30 Novembre 2016
5
Philippe nous avait habitués aux récits captivants et diablement bien ficelés. Avec le Projet Traumaless, il se surpasse. Un texte de neuro-fiction qu’on ne lâche pas. Un style sobre mais terriblement vivant. Un équilibre savamment mené entre écriture littéraire et scientifique, un rythme qui joue entre réflexion et tension. Une histoire qui nous plonge au cœur de la science et de l’humain, dans ce qu’ils ont de plus élevé et de plus fragile. Les personnages, comme toujours avec Philippe, sont attachants sans le vouloir. L’intrigue est ici polymorphe, les thèmes s’entremêlent en rebondissements qui confèrent à ce texte une force surprenante.
Publié le 21 Novembre 2016

Merci infiniment pour ces premiers retours @Colette bacro , @Yannick Bacro , @Gene Mac.Breth . J'avais peur que la construction, le nombre de personnages, la diversité des thèmes abordés rendent la lecture un peu trop difficile. Vous me rassurez, et bien au-delà ...

Publié le 21 Novembre 2016
5
Quelle histoire époustoufflante, avec quelle maestria mon cher Philippe, vous dirigez à la baguette chacun de vos musiciens ! Brave Docteur Kaufmann, le touchant Victor, la divine Agnès, l'apollon Mehdi et la tendre Léna ! Je reste scotchée à mon écran depuis hier soir, il me reste encore 50 pages à lire, mais je dois faire une pause, je ne vois plus rien lol. Je vous admire, j'admire votre professionnalisme, ce sentiment que vous maîtrisez aussi bien les maths que la physique que la communication. J'ai hâte de reprendre ma lecture, demain. Amicalement vôtre.
Publié le 20 Novembre 2016
5
Même si l’envie est forte, l’usage de superlatifs élogieux semblerait dérisoire. Pourquoi inciter à la lecture de ce livre ? De quel droit tenter d’orienter l’envie de chacun ? Tenter d’influer sur le libre arbitre de tout lecteur potentiel serait même, dans le cas présent, un non sens. Cependant la tentation est grande, alors je me laisse aller à un petit plaisir : Lisez d’urgence les 214 premières pages… Voilà c’est dit, je me sens mieux. Selon le principe du doigt dans l’engrenage il est à parier que vous ne lâcherez pas ce livre avant le mot fin. Maître Philippe Mangion, mes respects !
Publié le 20 Novembre 2016