La peur de plonger

121 pages
Extrait
de Ulrich EXIT
La peur de plonger Ulrich EXIT
Synopsis

La peur de plonger, c'est 7 histoires où l’on trouvera, dans le désordre :
Une aventure inconnue. Une navette spatiale. Un chat. Un homme abandonné. Un peintre hollandais. Une jeune fille trompée.
Et aussi : deux rendez-vous manqués. Deux aéroports. Deux orages. Deux enterrements. Deux rencontres. Deux virées nocturnes à la plage. Et trois cuites.
Avec également : des amis qui se séparent. Des confessions par téléphone. Des souvenirs qui s’accrochent. Des amis qui se retrouvent. Des scènes de ménage.
Et dans tout ça, il y a ceux qui attendent. Ceux qui vont trop vite.
Ceux qui mentent. Ceux qui oublient.
Il y a aussi ceux qui cherchent une vérité. Ceux qui croient l'avoir trouvée. Ceux qui refusent de la divulguer. Ceux qui veulent la crier. Mais la plupart de veut pas l'entendre.

9986 lectures depuis la publication le 01 Décembre 2016

Les statistiques du livre

  159 Classement
  189 Lectures
  -5 Progression
  3.5 / 5 Notation
  34 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Ulrich EXIT,
Désolé, j'ai eu l'impression que vous faisiez du "remplissage" autour d'intrigues banales.
Je n'ai pas compris grand chose à cette accumulation de mots.
Et, quand je ne comprends pas, je ne note pas.
Cordialement.
Boris Phillips.

Publié le 09 Juin 2017

Cher @Ulrich EXIT,
Votre écriture m'a interpelée et convient tout à fait pour le genre "Nouvelle", vous savez amener l'intrigue, pour ma part "l'excès verbal" est idéal pour mettre le lecteur sur le grill quand il a saisit que vous allez le surprendre avec brio ! J'ai passé un agréable moment de lecture et vous en remercie!

Publié le 01 Mai 2017
3
Histoires surprenantes et inintéressantes!... Quelques difficile à lire au début, car le style et la syntaxe font penser au '...langage commun...' plus qu'à de la littérature. C'est un peu dommage, car je trouve que cela altère la qualité de l'ouvrage... J'aurais préféré lire un livre et non découvrir des reportages.
Publié le 30 Avril 2017

De faits divers, vous avez le talent pour faire une MONTAGNE ! Avec des dialogues faits pour le théâtre. Mais je trouve que l’exagération n’y perdrait rien si c’était un peu moins « verbeux », plus tendu vers le but de votre chute. Merci en tout cas, car je me suis bien marré en imaginant le décor.

Publié le 19 Mars 2017
4
Il ya le guide d'une certaine forme de fatalité dans vos nouvelles. Un fil qui les relie, un peu d'absurde aussi qui les rend poétiques. Si je puis me permettre,il serait bon de serrer un peu l'écriture. Dans la première par exemple, on comprend que le copain est mort (dés qu'il prend sa mobylette). il y'a quelques lignes en trop . Des lignes qui nous (lecteurs) nous rendraient intelligent. . Il y'a aussi matière à des dialogues de théâtre...
Publié le 18 Décembre 2016