MA MOCHE À MOI

30 pages de Didier Leuenberger
MA MOCHE À MOI Didier Leuenberger
Synopsis

Si tout a commencé par de la pitié, pensant cette pauvre femme aux abois, cela s’est très vite transformé en moment intense voir torride. Je me revois l’observant avec méfiance se balancer sur moi dans cette vieille chambre d’hôtel aux murs pelés de partout, à se tordre sur mon dard jusqu’à ce qu’il ressemble à une queue-de-cochon, le regard plein d’incompréhension et avant que je ne pousse mon cri de Tarzan. « En voilà une affaire » me dis-je, en prenant peur lorsqu’elle se laissa retomber à côté de moi sur le lit en me faisant décoller du matelas un bref instant. Son iris sembla me transpercer et j’avoue avoir ressenti à ce moment précis, une envie de fuir le plus loin possible.

263 lectures depuis la publication le 09 Décembre 2016

Les statistiques du livre

  323 Classement
  87 Lectures
  -95 Progression
  5 / 5 Notation
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

©Joseph
Merci beaucoup pour ce sympathique commentaire. Bien à vous.

Publié le 01 Janvier 2017
5
Très fun ! Un peu prévisible, mais très fun. Avec une écriture toujours sûre et juste. Bravo !
Publié le 31 Décembre 2016

@Fernand fallou
Merci pour Marlène qui a entièrement raison je vous le concède ! Et Dieu qu'elle est belle. Un grand merci à vous pour ce commentaire. Bien à vous ! Didier

Publié le 21 Décembre 2016
5
Bravo ! Marlène est belle et elle a raison du coté de l'argent la beauté et la laideur ne se vivent pas de la même façon.
Publié le 21 Décembre 2016

©FANNY DUMOND

Merci Fanny pour ce retour sur ce texte singulier il est vrai. En effet, casser les codes s'avère une discipline qui me plaît. J''en ressens beaucoup de liberté. Une belle soirée à vous. Amitiés. Didier

Publié le 13 Décembre 2016
5
Une histoire singulière pour évoquer la laideur sous toutes ses formes. J'adhère à votre culot de casser les codes. Amicalement. Fanny
Publié le 13 Décembre 2016

©Julien Rigottier Gois

Merci Julien, ça fait plaisir... Bien à toi.

Publié le 09 Décembre 2016
5
Excellent, merci.
Publié le 09 Décembre 2016