Jingle bells, jingle bells

6 pages de Julien Rigottier Gois
Jingle bells, jingle bells Julien Rigottier Gois
Synopsis

Tahiti, soleil, cocotiers, plages de sable blanc, mais pas que ...
Un petit conte polynésien de Noël inédit.
En vous souhaitant de très belles fêtes de fin d'année.

778 lectures depuis la publication le 17 Décembre 2016

Les statistiques du livre

  993 Classement
  43 Lectures
  -65 Progression
  4.9 / 5 Notation
  8 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 8 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Julien rigottier gois@ Bonsoir j'ai apprécié votre nouvelle qui nous embarque à Tahiti, pendant les fêtes de fin d'année. J'ai moi même écris deux livres dans la rubrique jeunesse que je vous invite à découvrir. Bonne soirée loly h
Publié le 19 Avril 2017
5
Bonsoir Julien, J'ai beaucoup aimé votre nouvelle. L'âme d'un enfant est précieuse et il faut la préserver. Son regard sur la vie est parfois terni par différents évènements. Un enfant devrait comme tous les enfants pouvoir s'émerveiller et garder son innocence. Merci pour le partage et très belle soirée. Elisa
Publié le 23 Mars 2017
5
Pour beaucoup, cette fête représente le Père Noël, avant la vraie raison de ce jour du 25 décembre. Une fête religieuse, la naissance de Jésus. Le reste n'est qu'invention pour faire marcher le commerce. Malgré cela, on reste quand même attendri devant le regard des enfants découvrant leurs cadeaux au pied du sapin. Cette histoire que vous nous comptez, Julien, est elle aussi très réelle pour beaucoup d'enfants qui n'ont pas la chance d'être nés sous une bonne étoile. J'en suis toute retournée, bien sûr Noël n'est pas une fête pour tous. Bravo Julien !
Publié le 23 Février 2017

@Mary COUSIN merci de votre commentaire et de vos étoiles, je vous remercie une fois de plus de l'invitation au concours de nouvelles inédites de Carrouges. J'ai apprécié l'exercice et un conte de Noël du côté de Tahiti ne pouvait être qu'aux antipodes. Concernant les chapitres que vous évoquez, fort de promouvoir le tourisme en Polynésie, j'ai également proposé mon texte ( après concours ) à l'office du tourisme polynésien, également sans succès, il soulignait l'inutilité d' évoquer une histoire de fond vallée alors que nos paysages hôteliers sont si pittoresque. Tout cela pour un billet d'avion au prix dérisoire. Comme le disait notre ministre du développement du tourisme local " Tahiti ça se mérite." Je vous souhaite une très belle année 2017, plein de succès au recueil de nouvelles de Carrouges ainsi qu'a leurs auteurs.

Publié le 07 Janvier 2017

@Boris Phillips, encore merci de votre fidélité, sous les tropiques rien de triste ; " c'est la vie ! " et au petit matin, les esprits s'apaisent avec la moiteur invariable du soleil tropical. Je vous souhaite une très belle année 2017 et plein de bonne humeur. Amicalement. Julien

Publié le 07 Janvier 2017

@Fernand fallou merci de vos étoile et commentaires, comme vous le dites c'est exactement l'ambiance des jours de fêtes, le prix du billet d'avion n'est lui malheureusement pas de l'ordre de la fiction. Bonne année et meilleurs voeux pour 2017.

Publié le 07 Janvier 2017
4
J'avais aimé ce texte aux antipodes des contes de Noël classiques. Le comité de lecture ne l'a pas retenu. Si je me souviens bien du commentaire des membres de ce dernier, il soulignait l'inutilité du premier et du dernier paragraphe qui gâche la pertinence de la chute et n'apporte rien au récit qui aurait gagné à finir sur " Jingle Bell, Jingle Bell". Avec mes meilleurs vœux pour 2017
Publié le 05 Janvier 2017
5
@ Julien Rigottier Gois. Bravo pour ce "joyeux " Noël sous de tristes tropiques ! Cordialement. Boris Phillips.
Publié le 05 Janvier 2017
5
exactement l'ambiance que je m'imagine. histoire crue, fiction, peut-être mais loin d'être une fiction. Bravo !
Publié le 29 Décembre 2016

@Hubert, l'âme de l'enfant est un don précieux, le cultiver n'est pas si simple pour ne pas oublier de s'émerveiller sur des choses simples.
Merci de tes appréciations. Joyeux Noël en espérant découvrir quelques unes de tes lignes prochainement.

Publié le 23 Décembre 2016

@lamish il reste quelques villas privatives à 50 millions d'Euro sur l'ex atoll de Marlon Brando ou sinon la caisse de 24 bières est à 30 euros pour Noël, abreuvons le peuple pour enrichir les plus riches. Ou restons zen,serein et profitons de chaque instant bonheur. Passe de bonnes fêtes et merci de ton attention.

Publié le 23 Décembre 2016
5
Un pure moment d'évasion. Un regard de "gosses" sur des drames familiaux. Tu as su préserver ton âme enfantine, et nous la faire partager. Bravo et merci
Publié le 19 Décembre 2016
5
Pauvre Pinui qui rit encore en observant ce qu'il deviendra, probablement, inéxorablement, et qui ne l'amusera plus du tout le moment venu ! "Tous les hommes sont égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres" disait Coluche. Il chantait aussi "Misère, misère !"en parvenant à nous faire rire... Merci, Julien, et excellentes fêtes de fin d'année. Michèle
Publié le 18 Décembre 2016