DU GLAND

14 pages de Didier Leuenberger
DU GLAND Didier Leuenberger
Synopsis

Une histoire de Glands....

1616 lectures depuis la publication le 10 Janvier 2017

Les statistiques du livre

  13 Classement
  1186 Lectures
  0 Progression
  5 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

©Cédric LEGRAIN
Quel plaisir de vous lire, Cédric. Effectivement, le contenu reflète plutôt bien je l'espère, les contradictions avec la société actuelle. Un grand Merci pour votre sympathique commentaire. Bien à vous.

Publié le 27 Janvier 2017

Je crois que tout est dit. Merci pour ce constat sociétal jamais vulgaire mais toujours très poétique. Tout ceci reflète bien les contradictions avec notre société actuelle soi-disant émancipée.

Publié le 27 Janvier 2017

©Joseph
Merci pour la gaule et ce commentaire qui me ravi. Même si c'est fastoche, c'est à propos... Belle journée.

Publié le 26 Janvier 2017

Bien gaulée votre nouvelle ! (OK, un peu fastoche, mais à propos)

Publié le 25 Janvier 2017

©Albert Cutssy
Merci beaucoup pour ce commentaire. Ravi de vous avoir fait voyagé au pays des glands et des glandus.... Encore merci. Bien à vous. Didier

Publié le 11 Janvier 2017
5
@Didier Leuenberger Voilà un tour d'horizon glandissime. C'est bien ficelé. C'est un régal. Bravo.
Publié le 11 Janvier 2017

© FANNY DUMOND
Merci Fanny pour ce commentaire qui me fait très plaisir. Il est vrai que l'on peut écrire un texte (je ne sais jamais trop ou les catégoriser pour certains) coquin et y mettre de la réflexion. Du moins c'est ce que j'essaie de faire. Votre commentaire comme vous pouvez l'imaginer, me fait d'autant plus plaisir. Amicalement. Didier

Publié le 11 Janvier 2017
5
@Didier Leuenberger Une écriture poétique pour faire l'amer constat de notre société qui a perdu tous ses repères. Merci Didier pour ce moment de lecture qui malgré sa "catégorie" n'en est pas moins une réflexion très pertinente. Amicalement. Fanny
Publié le 11 Janvier 2017