L'affaire Georges Navet

109 pages de Mona LASSUS
L'affaire Georges Navet Mona LASSUS
Synopsis

C’était un gros bonhomme suinteux, court sur jambes, bedonnant, sale et empestant l’écurie, le caca de poule et la crasse animale.

Georges Navet, dès le jour de sa naissance, n’a connu que brimades et maltraitance. Peu armé pour affronter la vie, son histoire pathétique en fait la victime désignée d’une erreur judiciaire. Des rebondissements inattendus l’amènent à une fin tragique.

317 lectures depuis la publication le 10 Février 2017

Les statistiques du livre

  1638 Classement
  28 Lectures
  +26 Progression
  4 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@René Sauvage
C'est toujours très agréable de recevoir des appréciations, surtout lorsqu'elles sont aussi positives que la vôtre. Je vous en remercie et je suis ravie que cette lecture vous ait diverti. Peut-être aimerez-vous "l'étrange destin des sœurs Michon", un thriller aussi campagnard que le précédent ou encore "La vie des gens, autres temps, autres mœurs" une saga familiale vendéenne ?
Bonnes lectures.

Publié le 07 Mars 2017
4
Oui, vous menez bien le suspense. A tel point, qu’aux descriptions qui sentent si bien le vécu de la campagne, celle du siècle dernier, on en vient à oublier qu’il s’agit d’une enquête. Bravo et merci pour ce partage.
Publié le 06 Mars 2017

@Gaetane54
Bonjour,
Je vous remercie d'avoir lu et apprécié le suspense de cette nouvelle. Merci aussi pour votre commentaire. Avez-vous une note à ajouter ?
Si vous aimez mon écriture, ne manquez pas de lire les extraits de "La vie des gens" et de "Létrange destin des sœurs Michon" dont vous pourrez vous procurer les livres papier et ebook sur les sites tels que FNAC ou Amazon.
Bonne lecture.
Cordialement, Mona

Publié le 21 Février 2017

J'ai aimé ce livre. Je l'ai lu du début à la fin sans interruption. Je ne pouvais deviner la fin. Bravo.

Publié le 20 Février 2017