La fille qui ne pouvait pas quitter sa vie

344 pages de Nabla Eellag
La fille qui ne pouvait pas quitter sa vie Nabla Eellag
Synopsis

Comment tout quitter quand tout quitter est impossible ?

Prise dans le tourbillon infernal de la routine, Rose, fraîche trentenaire parisienne, rêve de plaquer travail, famille et amis pour aller vivre sur une île déserte. Mais quand se présentera l'opportunité de réaliser son rêve, Rose devra faire face à un autre problème : depuis toujours, elle est touchée par un drôle de syndrome qui l'empêche, physiquement et psychologiquement, de quitter quoi que ce soit.

4259 lectures depuis la publication le 10 Février 2017

Les statistiques du livre

  23 Classement
  760 Lectures
  -11 Progression
  4.8 / 5 Notation
  67 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 6 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
J ai vraiment beaucoup aimé ce livre et le personnage de rose est vraiment très attachant. Merci je le recommande vivement !!
Publié le 06 Avril 2017
5
Un mot d'abord, Bravo. Un autre, Original. Quel personnage attachant tu as su créer. Le "monde intérieur" de Rose est d'une richesse presque féerique. Les autres personnages laissent également une forte empreinte et donnent du corps à l'histoire. Je pense à Yvan ou Igor et son aphasie, à Arnaud, le petit, et son humour lié à sa maladresse, et à Violette, mystérieuse et garçon manqué, pour ne citer qu'eux. Ton style est léger, fluide, drôle, enlevé, aucun passage en longueur. Les dialogues vivants. J'ai souri, rit et à la fin, eu les yeux humides. Je sais que cette histoire restera marquée en moi. Merci pour cet excellent moment passé dans leur monde.
Publié le 26 Mars 2017

@Nabla Eellag J'ai téléchargé ce livre avant hier soir et l'ai lu dans la journée d'hier. Le personnage de Rose est attachant et sa pathologie "amusante", une bonne idée originale. Le style est agréable, rapide. On se demande vraiment comment elle va s'en sortir sur l'île. Les rapports avec sa mère sont sympathiques, mais parfois il y a des redites. Je n'ai pas apprécié l'histoire d'amour avec le marin, que j'ai trouvée plutôt ennuyeuse et totalement invraisemblable si on la met en perspective avec la fin, qui m'a bien plu. Il est vrai qu'il y a quelques fautes de syntaxe et d'orthographe, une relecture plus attentive auraient pu les gommer.
Je qualifierai ce livre de roman-conte de fées, la pathologie de Rose s'apparentant à un sort jeté par une mauvaise fée, et son parcours initiatique conduisant tout naturellement à sa libération.
Un livre divertissant au sens propre du terme. Cordialement, HGDF

Publié le 18 Mars 2017

@Nabla Eellag. Je n'ai fait que commencer, mais diable, on ne s'ennuie pas ! Ah, cette Rose ! Rythme, cadence, dialogues surprenants, du tac au tac. Un peu beaucoup de pages pour quelqu'un qui a du mal à lire sur tablette. Qu'importe, on a envie de tourner les pages.
J'espère que notre pimbêche ridicule (jezzabel7 ou 8) n'aura pas l'idée de passer par là, car il y a pas mal de fautes ( d'étourderie principalement ), d'orthographe, d'accord, de syntaxe. Et vous risqueriez d'être passé à la moulinette de sa verve grand-guignolesque. Mais si cela se produit, ne vous mettez pas Martel en tête, vous ne seriez pas le premier à recevoir sa douche, qu'elle juge savante et drôle. C'est bien vous qui êtes drôle, comme on vous l'a déjà dit. Et votre Rose est tellement sympathique ! Et que cela fait du bien de vous lire...
Amicalement. BOSSY

Publié le 16 Mars 2017

Merci @bamba, @GMK2 et @Tinika Vialar pour vos commentaires bienveillants !
Merci également @Chris Martelli pour vos jolis mots. Pour répondre à votre première question au sujet de la vidéo : Rose a finalement décidé que la façon la plus originale de postuler pour le concours était de raconter son syndrome face caméra. Ainsi, elle était sûre d'avoir quelque chose d'étonnant et d'unique à raconter.
En ce qui concerne la fin, je comprends qu'on puisse la trouver de trop, mais j'avais envie de trouver (ou du moins d'essayer de trouver) une explication à toute cette histoire. Et c'est ce qui m'est venu en tête. Merci encore pour votre commentaire et d'avoir pris le temps de me lire !

Publié le 14 Mars 2017
5
C’est très drôle votre roman. Tout en subtilité et ironie. Et très touchant aussi. On se prend d’empathie pour Rose, pour son bon sens, pour sa mère. On a envie de tourner les pages à une vitesse éclair pour savoir comment ce récit évolue, comment Rose s’en sort. Comment vous vous en sortez ! J’ai béni la pluie ce week end ! Bravo. Très original. Ps. C’était quoi sa vidéo pour le Queensland ? PS2. J’aurais préféré que cela s’arrête au chapitre 72… la fin est trop… je ne sais pas ? too much ? Oui, un peu too much
Publié le 04 Mars 2017
5
Étonnant! Original! Merci!
Publié le 02 Mars 2017
5
Waouh, magnifique, c'est tout ce qui me vient à la fin de votre livre. Merci pour ce chef-d'œuvre. C'était très émouvant, merci encore.
Publié le 14 Février 2017
4
je le trouve bien ce livre
Publié le 14 Février 2017