...et l'Homme devint CON !

218 pages de Jean-Victor JOUBERT
...et l'Homme devint CON ! Jean-Victor JOUBERT
Synopsis

Partagez le quotidien d’une attachante tribu de femmes et d’hommes chasseurs-cueilleurs Cro-Magnon face aux conséquences du changement climatique qui, il y a douze millénaires bouleverse le mode de vie des humains. C’est le passage des jours brillants du paléolithique supérieur ( Lascaux,Cosquer, Chauvet) aux périodes troublées du néolithique.
Pour s'adapter à ce changement les hommes se sédentarisent en devenant pasteurs et agriculteurs. Ils clôturent les lopins de terre où ils font pousser l'épeautre et élèvent des mouflons. Ils inventent ainsi le travail, la propriété privée et, avec elle, l’envie, la jalousie, le vol. Pour la défendre ils inventent les flics, les soldats, les religions coercitives et enfin la guerre.
L’Homme est alors devenu CON.
Son monde chute vers le progrès

1170 lectures depuis la publication le 14 Mars 2017

Les statistiques du livre

  180 Classement
  155 Lectures
  +19 Progression
  5 / 5 Notation
  11 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 5 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Une bien belle épopée, voyage dans le temps et à travers les mers. Seul bémol pour moi, je pense que l'histoire serait plus prenante en remplaçant certaines descriptions parfois un peu longues, par des actions des personnages. A trop vouloir détailler, on bloque l'imagination du lecteur. Mais c'est un avis très personnel ( et je suis peut-être un peu con). En tout cas je reste ravi de ma lecture, de mon voyage. Bravo et merci pour ce fabuleux partage
Publié le 02 Juin 2017

@lamish
Merci d'avoir lu, avec quelque plaisir si j'en crois votre aimable commentaire, ce (léger) pavé. J'ai eu des joies gourmandes à l'écrire. Après avoir digéré plusieurs livres de spécialistes de la préhistoire, genre Leroy-Gouran, j'ai mis quelques chairs sur les os que ces gens savants nous présentent. J'ai donc vécu (dans ma tête) deux ans avec cette tribu, je suis allé au Musée de l'Homme, puis au musée d'Histoire naturelle, avec mon mètre à la main, pour mesurer les côtes des baleines !
Etant nomade dans ma tête, j'ai peut-être un peu trop magnifié ce mode de vie, difficilement compatible avec nos « civilisations » modernes… Mai, quel pied !
Bises cromagnoniennes et vigoureuse accolade.

Publié le 01 Avril 2017
5
Désolée, Jean-Victor, j'ai mis le temps mais ai terminé votre aventure cette nuit. Un pavé, comme l'on dit (car il ferait bien 600 pages en format A5), que j'ai lu avec intérêt, sourire et étonnement. Vous avez beaucoup d'imagination. Les périples de ces peuplades nomades, leurs moeurs, leurs chasses, leurs inventions, leurs croyances, tout cela est d'un grand réalisme, même si je doute qu'ils aient été capables de si pertinentes réflexions (mais c'est votre fiction ;)). L'histoire nous prouvera, malheureusement que l'homme nomade a majoritairement eu envie de devenir con... et pourtant, de nouveaux types de nomadisme émergent, suivant le modèle de peuples devenus très minoritaires... Un retour à cette forme de vie serait-il envisageable à grande échelle ? Sauf grand chamboulements climatiques et politiques, je ne nourris pas trop d'espoir... Dommage ! Pour la forme, votre plume est un régal : paysages, déchaînement des éléments, humour trivial, sexe, questions existentielles, tout lui sied. Seul petit bémol à mes yeux : de trop longues descriptions qui nuisent à l'action de votre récit. Grand merci pour ce partage. Bien à vous. Michèle
Publié le 01 Avril 2017

"... et l'homme devint con" est le "Livre le +" du 24 mars. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/7280-ebook-a-.... Bonne lecture ! Et n'oubliez pas : laissez un commentaire à l'auteur qui vous en sera reconnaissant.

Publié le 27 Mars 2017

@Dany b
Bonjour,
Çà y est, je viens de publier sur MBS l'ensemble du livre.
Vous en souhaitant bonne lecture

Publié le 22 Mars 2017

@Loulou PF
Bonjour,
Çà y est, je viens de publier sur MBS l'ensemble du livre.
Vous en souhaitant bonne lecture

Publié le 22 Mars 2017

@fab

Bonjour,
Çà y est, je viens de publier sur MBS l'ensemble du livre.
Vous en souhaitant bonne lecture

Publié le 22 Mars 2017

@Loulou PF
Bonjour,
Merci de vous intéresser à mes élucubrations.
Je vais publier l'ensemble du bouquin. (si j'y arrive...)

Publié le 22 Mars 2017
5
Votre roman est fait pour moi (même si mon animal fétiche est traité comme un vaurien !). Quel bonheur à lire. Bravo pour tout. Votre imagination. Votre talent à inventer une si drôlastique histoire. Votre don pour donner vie à des personnages dont on ne pouvait même pas imaginer qu’ils aient un jour existés. Votre humour à imaginer des noms dont certains sont un casse-tête à comprendre… Bref, vous avez compris, j’ai été fana et – au delà de la formule un peu surfaite – je demande la suite !
Publié le 21 Mars 2017

@fab
Bonjour et merci!
Je me suis efforcé de mettre "de la viande" sur des os. Car en matière de civilisation préhistorique, on nous gave d'ossements. Mais ces gens, qui ont fait Lascaux et autres, avaient du temps, et donc devaient avoir une vie culturelle, pat la peinture - c'est ce qui nous reste d'eux - mais aussi par le conte, par la danse et autre.
A bientôt pour la seconde partie, qui entre dans le vif du sujet et justifie le titre.

Publié le 20 Mars 2017
5
fab
Magnifique ! Tout. Le summum étant l’union d’Havig et d’Ighnon. Quant au reste, dont on ne peut pas ne pas parler, à savoir tant l’originalité débridée du récit que la maîtrise ciselée de l’écriture, les qualifier serait trop réducteur, c’est chapeau bas !
Publié le 19 Mars 2017

@Jean-Victor JOUBERT
J'aimerais poursuivre ma lecture, mais je vais être un brin chiatique, pourriez-vous justifier votre texte et le mettre sous un autre format ( A5, si je ne m'abuse) ? Lire sur un écran de PC est vite fatigant et mes yeux indisciplinés sautent des lignes. Merci. C'est un conseil que des lecteurs m'avaient donné et c'est bien plus agréable à la lecture. Bon week-end.

Publié le 18 Mars 2017

@Dany b
Bonjour
Bonne lecture. Je suis moi-même plongé dans le dilemme de savoir si "je vais rentrer ce soir" !
Amitiés plumitives

Publié le 15 Mars 2017

@Jezabel.
Bonjour
La première partie, c'est gentil, c'est en amical. Mais la deuxième, c'est en championnat !
Quel est le personnage qui ressemble à votre beauf?

Publié le 15 Mars 2017
5
@Jean-Victor JOUBERT Tord-boyautant, votre roman préhistorique, mon cher. Et le plus drôle, c'est que j'y ai reconnu mon beau-frère. Serait-il possible que vous le connussassissiez ?
Publié le 15 Mars 2017

Titre et synopsis aux petits oignons... je plonge dans la marmite ! A très vite

Publié le 14 Mars 2017