Elora et le papillon qui rêvait de redevenir chenille

159 pages de cheyennecesar
Elora et le papillon qui rêvait de redevenir chenille cheyennecesar
Synopsis

"Elora Adren est une chasseuse de vampires confirmée. Une Jäger. Hélas, toute son expérience n'a pas pu l'aider lors de son dernier combat. Blessée et affaiblie elle décide de s'exiler en Somalie ayant le soleil comme unique protection. C'est dans ce scenario que Elora devra mettre en réflexion son individualisme et ses convictions. Devant la misère, le drame, le terreur et la souffrance Elora va changer profondément et pour la première fois depuis longtemps elle se permettra de connaitre l'amour. Mais les choses ne sont pas faciles pour elle. L'élu de son cœur semble cacher un affreux secret et un puissant clan est sur ses trousses, assoiffés de vengeance. "

105 lectures depuis la publication le 17 Mars 2017

Les statistiques du livre

  260 Classement
  105 Lectures
  +231 Progression
  5 / 5 Notation
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Il y a une phrase qui résume bien votre très bon sff : « les bonnes nouvelles n’étaient que des rumeurs ». Belle écriture, parlante, et scénario original qui dépasse les sempiternelles guerres-des-peuples-inter-planétaires ! pour investir un monde bien particulier et flippant comme il faut...
Publié le 28 Mars 2017

@Hubert. Je te remercie beaucoup par ton commentaire. C'est très utile je vais tout de suite voir l'erreur dans les pages citées. Pour ce qui est de l'histoire, merci aussi pour tes remarques. C'est dans mes projets de retravailler le tout, dès que j'aurais fini le projet qui est en cours, et que je n'arrive pas à lâcher. D’ailleurs, je te propose de lire les premiers chapitres si tu veux ;-)
merci encore.

Publié le 17 Mars 2017

@cheyennecesar . J'ai été vampirisé par ton histoire. Une fois embarqué, impossible de lâcher avant la fin. Néanmoins j'ai quelques petites remarques :
Les pages 108 et 109 sont indentiques, le dernier tiers est un peu long : des dialogues qui finissent par lasser, une fin un peu rapide.
Bref, une très belle histoire mais qui mériterait quelques épurations, et la confrontation avec Richard un peu plus développé (on l'a quand même attendu toute l'histoire, pour ne le voir que furtivement vers la fin).
Mais j'insiste, j'ai beaucoup aimé, merci pour la partage

Publié le 17 Mars 2017