Clebs Va Mieux

206 pages de Fabrice Guérin
Clebs Va Mieux Fabrice Guérin
Synopsis

Marc-Ange Clebs est un ancien tireur d’élite qui veut se reconvertir dans les médecines douces. Les milieux de la police et ceux du banditisme sont perplexes. On peut les comprendre : dans la résolution d’un problème, entre faire un travail sur soi avec des méthodes naturelles ou faire un travail sur les autres avec un flingue, l’écart est considérable. C'est dire si la reconversion de Marc-Ange Clebs s’annonce difficile.
Pourtant, il pourra compter sur le soutien indéfectible de ses amis : un authentique parano, une jeune aveugle et une charmante vieille dame qui a fait un peu d’espionnage dans sa jeunesse.
Côté malfrats, du plus modeste au plus influent, en passant par le plus cinglé, tous finissent par venir frapper (plus ou moins doucement) à sa porte.
Ça ne va pas être simple.

732 lectures depuis la publication le 23 Mars 2017

Les statistiques du livre

  723 Classement
  62 Lectures
  -98 Progression
  0 / 5 Notation
  7 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Pour en savoir plus, pour lire un extrait de « Clebs s’amuse », la suite de « Clebs Va Mieux », n’hésitez pas à vous rendre à la page suivante :
https://fabriceguerinblog.wordpress.com/

Publié le 09 Mai 2017

Merci @Joseph, vous êtes un des tous premiers lecteurs de « Clebs Va Mieux»… et le tout premier à m’envoyer vos impressions. Génial que votre premier commentaire soit « Marrant à lire ». Je n’ai pas osé mettre le mot « humour » dans le texte de présentation, de peur de créer chez les lecteurs une attente à laquelle le roman ne répondrait pas complètement. Mais oui, je me suis bien amusé à l’écrire (pas que…). Après, cinéma ? théâtre ? Je ne sais pas. J’y pense plutôt comme un roman écrit par quelqu’un qui, d’instinct, place les mots et les actes des personnages, leurs rapports les uns avec les autres, comme le moteur de l’action. D’autres lecteurs, en laissant d’autres commentaires, nous diront peut-être comment ils l’on ressenti…

Publié le 30 Mars 2017

On devine l’influence… ça a dû être assez marrant à écrire. Et ça l’est à lire (peut-être un peu trop écrit comme un scénario de film d’ailleurs, plus que comme un polar – et en écrivant ces mots, je viens de lire votre bio, cela confirme ce sentiment que j’ai eu, écriture cinéma ou théâtre, moins "roman")

Publié le 29 Mars 2017