Le monolithe

35 pages de Mor Khaan
Le monolithe Mor Khaan
Synopsis

Alors que son équipe d’exploration s’apprête à se poser sur une planète inconnue, Lena, le médecin du vaisseau, sent que quelque chose ne va pas. Son instinct, ainsi que ses sens augmentés grâce à une technologie de pointe, lui soufflent que leur capitaine cache quelque chose de grave qui pourrait mettre en danger la mission et même, la sécurité de l’équipage…

Nouvelle initialement parue dans le magazine l'Indé Panda.

599 lectures depuis la publication le 06 Avril 2017

Les statistiques du livre

  1343 Classement
  40 Lectures
  -30 Progression
  4.8 / 5 Notation
  12 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 5 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Jean B Jouteur Merci beaucoup pour ce commentaire. Il est vrai que c'est parfois difficile d'innover avec des thèmes aussi classique, mais ça n'empêche pas d'essayer :) C'est pour celà d'ailleur que j'essaie assez souvent de mettre l'accent sur les personnages.
J'avoue que je n'avais à la base pas prévu de suite, cette nouvelle a été écrite pour correspondre un peu à ces épisodes d'au delà du réel, qui ont bercés mon enfance ( avec une chute à l'histoire et pour le reste, c'est au spectateur/lecteur de s'imaginer le reste). Mais vous n'êtes pas le premier à me demander une suite ( n'est-ce pas @Sarah Pep's ^^) , donc, si une muse passe par là, je me ferai un plaisir de l'attraper au vol :)

Et aussi un grand merci @W. Lothe Ronard pour vos encouragements :)

Publié le 07 Septembre 2017
5
Bien sûr, en tant qu’inconditionnel de 2001, c’est le titre de votre nouvelle qui m’a attiré. Difficile de surprendre le lecteur de SF que je suis, fan d' Arthur C. Clarck, pour ne citer que lui, avec une histoire qui reprend certains des thèmes les plus récurrents de la SF. Et pourtant, même en prévoyant la chute de l’histoire, dès la moitié du récit, je me suis laissé embarquer. J’ai cru au personnage particulièrement réussi du médecin, aux rapports entre les membres de l’équipage, aux quelques idées nouvelles qui jalonnent la narration. Et surtout j’ai été séduit par le style, précis, sans lourdeur et agréable à lire. Comme ceux qui m'ont précédé, j'aimerais connaître la suite, savoir si le commandant, la haut, dans son vaisseau va gérer différemment la situation que son… prédécesseur. Un peu à la façon du capitaine Janeway et de son équipage qui, dans l'un des épisodes de Star trek Voyager, affronte de semblables circonstances (mettant tout de même un certain temps à réaliser l'origine du problème, que, bien sûr, je ne dévoilerai pas) quoi qu'il en soit, merci pour ce bon moment de SF classique. Cette nouvelle m’a donné l’envie de découvrir vos œuvres.
Publié le 21 Août 2017
5
Je ne suis pas un fan de science-fiction de la première heure, mais cette nouvelle m'a totalement embarqué ! Bravo !
Publié le 22 Mai 2017
4
Votre monolithe a fait ressurgir les images de 2001 l'odyssée de l'espace, un film culte pour moi... J'aurais bien aimé en savoir plus sur ce qu'il réserve. Comme vous dites que c'est une nouvelle, j'attendais une chute. Mais c'est peut-être le début d'un roman... Il semble qu'il y ait matière dans votre imagination et c'est bien parti ! Pour rebondir sur le bémol d'Hubert : pour lire sur écran, un interligne un peu plus grand serait le bienvenu, et des sauts de lignes donneraient des respirations au lecteur car c'est vrai votre récit est très touffu. Merci pour le partage.
Publié le 16 Avril 2017

Merci à vous deux pour vos bons retours :)

Publié le 07 Avril 2017
5
Une histoire sinueuse, tordue mais très prenante. Un petit bémol pour moi, on finit par décrocher... J'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois dans ce labyrinthe de pensées pour émerger vers la compréhension. Bravo et merci pour le partage
Publié le 07 Avril 2017
5
Je pourrais faire le difficile (une vieille habitude, on ne se refait pas) et reprocher quelques petits points de style (forcément, vu qu'ils ne sont pas les miens), mais je dois assurer que cette histoire de SF, à la facture très classique (et qui renvoie au trop lointain Âge d'Or de la SF) a plus d'un tour dans son sac, et personnellement je ne m'empêche pas de frétiller en la lisant, ce qui doit bien signifier qu'elle vaut le coup, sauf si j'ai des goûts déplorables et un jugement gravement atteint.
Publié le 06 Avril 2017