Histoire d'Amour et de Piano

271 pages de Audrey Baum
Histoire d'Amour et de Piano Audrey Baum
Synopsis

Livre finaliste du Prix Concours monBestSeller de l'auteur indépendant

Le jeune pianiste parisien Sébastien Stein-Winsky vit de l’air du temps. Cumulant tous les signes extérieurs de la réussite, il est le fils de son époque, le centre d’un tourbillon de plaisirs. Cette fête existentielle tient à distance le passé douloureux de sa famille juive polonaise. Mais la mémoire familiale ressurgit là où on ne l’attend plus… Retrouvant son premier amour, le pianiste tient une promesse faite à la légère, qui va bouleverser son existence…Rien ne sera jamais plus comme avant. Ni le déni, l’expatriation à Berlin, les conquêtes féminines, ou l’immersion dans la musique, ne pourront éviter à Sébastien de se confronter aux vraies questions de l’existence. La vie vous donne-t-elle une seconde chance ?

4201 lectures depuis la publication le 09 Mai 2017

Les statistiques du livre

  10 Classement
  1409 Lectures
  -1 Progression
  4.8 / 5 Notation
  60 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

26 commentaires , 12 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Omen-Cy Ouongo
Merci beaucoup pour vos encouragements, cela me fait très plaisir! J'ai commencé votre roman, on s'y plonge avec délices, c'est très agréable. Les "soirées-contes", c'est une belle expression... Merci pour ce partage.

Publié le 07 Novembre 2017
5
J'adore ce livre, en tant que lectrice et auteure aussi, j'adore. Belle oeuvre ça nous entraîne! J'aimerais avoir votre regard sur mon roman, si,possible. Inscrit sur mon bestseller. Le réveil des Dieux: Le secret. Merci, bravo!!
Publié le 06 Novembre 2017

@Pascale Lécosse
Merci infiniment Pascale pour votre message et votre appréciation. Cela fait chaud au coeur... et je suis ravie que mon livre vous ait donné l'envie de retourner à Berlin. Bonne promenade le long de la Spree, aux lacs et au Botanischer Garten... Chaleureusement

Publié le 05 Novembre 2017
5
@Audrey Baum J'aime votre ton, beaucoup. Je retournerai à Berlin... Bravo pour ce beau roman. Chaleureusement
Publié le 05 Novembre 2017

@Danielle Cubertafon
Merci beaucoup Danielle. Je suis vraiment heureuse que cela vous ait plu. C'est merveilleux de pouvoir ainsi partager son écriture aussi simplement, nous vivons une belle époque.

Publié le 02 Novembre 2017
5
Le melange des deux fait une belle histoire à découvrir pour moi je pense qu' il peu remporter le prix l histoire est captivante et bien écrit et raconter
Publié le 02 Novembre 2017

@Nadcha
Hildegard Knef
" Je voudrais une pluie de roses rouges..."
https://www.youtube.com/watch?v=z_K_w1Yb5Yk

Publié le 20 Octobre 2017

@Nadcha
Merci infiniment Nadcha... Berlin est une ville qui occupe une place à part, et qui offre tant à ceux qui la découvrent. Quand on y est allés une fois, on y retourne toute sa vie...

Publié le 20 Octobre 2017
5
Très jolie histoire d'amour, références riches et romantiques. Idéal pour les amoureux de Berlin et de piano...
Publié le 18 Octobre 2017

@Maryse Doudet-Trénit
Merci beaucoup Maryse pour vos encouragements! Ils font chaud au coeur. Je suis tellement contente que vous ayez apprécié mon livre... jusqu'aux chats, qui sont effectivement des personnages à part entière, que leur amour du farniente et de l'art n'empêche pas de considérer, avec humour et affection, les humains imparfaits que nous sommes... Bien à vous, Audrey

Publié le 15 Septembre 2017
5
Je viens de terminer votre livre et je l'ai beaucoup aimé. De la très émouvante histoire d'Amour au traumatisme familial qui devient un traumatisme personnel, sans oublier la plongée dans l'Histoire et la vénération pour la musique, la peinture... et les chats. Félicitations. Maryse DOUDET https://wordpress.com/post/pepitesinedites.wordpress.com/
Publié le 13 Septembre 2017

@lamish
Chère Lamish,
Merci beaucoup pour votre lecture, votre appréciation et vos observations. Si vous aimez cette période de l'Histoire, je vous conseille la visite du Musée du Mur à Checkpoint Charlie à Berlin, peut-être le connaissez-vous déjà. C'est très émouvant de voir tout ce que les gens ont inventé pour passer à l'Ouest, des souterrains à la montgolfière assemblée dans un champ morceau par morceau, à l'insu des voisins, en passant par les voitures trafiquées et tant de choses encore... L'anecdote du roman sur le passage des voitures est réelle et vient de là : pour faire traverser une voiture avec une personne cachée, par exemple dans le capot, le conducteur tentait de passer les contrôles en même temps que d'autres véhicules lourdement chargés. Les policiers, qui repéraient les clandestins en observant la pression sur les pneus, pour détecter un poids inhabituel, s'attachaient alors en priorité aux autres véhicules, délaissant la voiture avec le clandestin. Cette tactique de diversion était souvent utilisée pour passer à l'Ouest... avec succès!
Pour ce qui est du format A5, je l'ai essayé un temps, mais cela donnait effectivement un roman de quelques 600 pages. C'est beaucoup plus aéré et agréable, mais cela me semblait un peu plus difficile d'accès. Alors j'ai essayé de trouver un compromis en faisant des retraits plus visibles, mais en A4. Ce n'est effectivement pas facile de trouver la bonne formule...
Je vous souhaite beaucoup d'autres belles lectures!

Publié le 30 Août 2017
5
Deux âmes-soeurs qui se rencontrent, se perdent, jouent à cache-cache. Des secrets de famille assortis de leur lot de souffrances, de maladresses et de non-dits. Romance aux fragrances de grands classiques, merveilleuses passions artistiques qui fleurent bon le vécu, une plume riche et foisonnante pour exprimer tout cela. J'ai pris beaucoup de plaisir à vous lire, bien que j'aie trouvé le temps un peu long jusqu'à la moitíé de votre roman, je dois vous l'avouer. Puis l'aspect politique et historique de cette période troublée ont su créer un nouvel attrait, le rythme s'accélère, les évènements se multiplient, votre style gagne en concision, synchrone. Côté conseils perso, un format A5, même s'il transforme votre texte en pavé de probablement 600 pages, ainsi que sa justification faciliteraient grandement la lecture déjà fort ingrate en ligne. Mais il me semble que ceci vous a déjà été suggéré. Enfin, un petit dégraissage des longues descriptions poétiques et un peu moins de détails parfois répétitifs apporteraient la petite touche finale pour parfaire votre oeuvre, à mes yeux. Je vous remercie infiniment pour ce précieux partage et souhaite un bel avenir à "Histoire d'amour et de piano". Très cordialement. Michèle. PS : J'ai repéré page 166, un D majuscule esseulé avant un retour à la ligne.
Publié le 28 Août 2017

@Nadège Michelle
Chère Nadège,
Je suis vraiment heureuse que cela vous ait plu, que Sébastien et Aurore aient su partager tant de choses avec vous. Merci beaucoup pour votre message et votre appréciation. Je vous souhaite d'autres belles lectures cet été,
Bien à vous,
Audrey

Publié le 14 Août 2017
4
J'ai aimé l'histoire et les références sur les œuvres. Enivrant, je l'ai dévoré en deux jours. Très belle histoire d'amour et de pardon. Les notes de piano ajoutent une mélodie qui résonne, libérateur, voyage.
Publié le 12 Août 2017

@Christian VIAL
Merci beaucoup Christian pour votre message et votre appréciation! C'est vraiment très gentil. Je suis heureuse que mon livre vous ait parlé.
Votre phrase est très juste: les enfants naissent après les parents, oui, ils nous forment et nous poussent à nous dépasser... Les voir grandir, c'est aussi revivre sa propre enfance. Je vous souhaite de belles vacances et de belles découvertes livresques! Bien à vous.

Publié le 18 Juillet 2017

@Frédéric Moreau

Merci beaucoup pour votre message!
Je suis très contente que le livre vous ait plu. J'ai commencé la lecture du vôtre, on est tout de suite happé par l'histoire et le style ! Et c'est étonnant, ça commence aussi par une histoire d'enfant.
Comme quoi tant de choses se jouent autour de ce noeud-là.
Quant à ce que vous dites sur le film, cela me fait très plaisir. D'autant plus que quand nous écrivons, c'est aussi la transcription d'un film intérieur qui se traduit sur les pages, n'est-ce pas ?
Bien à vous,

Publié le 14 Juillet 2017
5
J'ai a-do-ré ! Déjà, fait troublant, les prénoms des deux personnages masculins sont les mêmes que dans mon roman : Sébastien et Frédéric. Et, comme dans mon roman, ils sont amoureux de la même femme ! Mais la comparaison s'arrête là : vous avez un talent littéraire bien supérieur au mien, vos descriptions, votre style et votre vocabulaire riche apportent un souffle indéniable à cette histoire (en fait, à CES histoireS puisque le passé ressurgit et apporte un surplus d'émotion). De tous les livres que j'ai lus sur mBS, c'est désormais mon préféré. Il est même supérieur à beaucoup de romans édités. Je vous souhaite donc d'être éditée, vous le méritez. Mieux : en bon cinéphile que je prétends être, en vous lisant, je voyais le très beau film que votre histoire pourrait faire : de l'amour, du suspense, de l'émotion, des flash-backs sur fond de seconde guerre mondiale, le tout agrémenté des airs géniaux de Chopin. Quel film sublime ça pourrait faire ! Merci pour toutes ces émotions. Cordialement, Fred PS : sur la forme, quelques fautes, très rares (mais je suis un peu à cheval là-dessus !), pas vraiment gênantes mais malgré tout surprenantes car 99,9% du roman est nickel. Votre futur éditeur les fera corriger !
Publié le 12 Juillet 2017

https://www.youtube.com/watch?v=XhnRIuGZ_dc

Publié le 02 Juillet 2017

@Coccoloba
Merci pour votre lecture et vos appréciations, bien à vous.

Publié le 02 Juillet 2017

@Michel CANAL
La fée Pagination est passée par là;) Effectivement, le format A5 est meilleur, merci de vos conseils.

Publié le 02 Juillet 2017
4
Belle écriture, riche et fluide à la fois. L'Histoire dans l'histoire, l'enfant qui dort en chacun de nous, la lente prise de conscience, autant d'aspects qui ont fait mouche. Bravo !
Publié le 01 Juillet 2017

@BOSSY
Merci beaucoup, je suis contente que le style vous parle. Bonne lecture.

Publié le 26 Juin 2017

Je suis très content pour vous, mon flair ne m'a jamais "trempé"!. Bon courage...

Publié le 26 Juin 2017

@Audrey Baum. Ah oui ! Deux chapitres seulement...Clair, direct, franc, sans chichis, tout en dentelle. Concis, sans fioritures. En plein coeur. Tout est dit, pas trop, pas plus, mais pas moins. Deux êtres en plénitude de leurs moyens. Comme un accord d'attaque de symphonie. D'une sonate à Elise. J'attends le piano...Bien visé, monbestseller ! ( j'adhère à la critique du texte trop compact;)

Publié le 24 Juin 2017

@Michel CANAL
Cher Michel, merci pour vos conseils. J'avais rajouté des alinéas, mais visiblement, ce n'est pas suffisant. Je vais m'atteler à la remise en page, ça prend un peu de temps car du coup, il faut refaire aussi la pagination. Amicalement

Publié le 23 Juin 2017

Chère @Audrey Baum, je rebondis sur la suggestion de @Sandrine C pour la présentation. Elle est très importante pour le lecteur. Je vous donne d'emblée plusieurs pistes : une police plus grosse, un interligne plus important (1,2 voire 1,5), un espace plus important après un retour à la ligne (6 points) étant une bonne norme pour le corps du texte, 12 ou 18 points pour séparer de manière plus visible des paragraphes plus importants, la justification de votre texte. Enfin le plus important : la lecture est beaucoup plus confortable en formatant en A5 plutôt qu'en A4. Amicalement. MC

Publié le 23 Juin 2017

@Sandrine C
Alinea jacta est ;) Bonne journée

Publié le 12 Juin 2017

@Sandrine C
Merci beaucoup Sandrine! C'est une grande joie pour moi de savoir que mon livre peut faire du bien, apporter un brin de soleil. Pour la mise en page, j'ai introduit de nouveaux espaces entre les chapitres, mais ce n'est apparemment pas suffisant. C'est vrai que la lecture sur écran est différente. Je vais voir ce que je peux faire pour aérer plus, merci de votre remarque.

Publié le 07 Juin 2017
5
Quelle belle découverte ! J’ai adoré votre façon d’écrire, directe, immédiate. Et votre façon de dire les sentiments, pareil, directe, évidents. Bravo pour votre très inoubliable roman. (ps. Ne voudriez-vous pas aérer un peu la mise en page ? !)
Publié le 06 Juin 2017

@monBestSeller
Merci beaucoup de votre soutien!

Publié le 06 Juin 2017

"Histoire d'amour et de piano" est le "Livre le +" du 5 juin. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/7703-ebook-a-.... Bonne lecture ! Et n'oubliez pas : laissez un commentaire à l'auteur qui vous en sera reconnaissant.

Publié le 05 Juin 2017

@Chris Martelli
Merci beaucoup Chris. Je suis très heureuse que mon livre vous ait touchée. Je l'ai porté longtemps en moi avant de l'écrire, car cela prend du temps de trouver les mots qu'on espère justes. Bien à vous

Publié le 02 Juin 2017
5
Magnifique. De sentiments, de poésie, de mots de la vie qui viennent, comme ça, simplement, des évocations que cela éveille en soi, des trains qui passent et qu’on ne prend pas toujours, de la musique omniprésente. (ps. Votre titre est-il le meilleur pour dire tout cela et plus encore ??? !!!). Merci pour ce partage
Publié le 31 Mai 2017

@Mokeddem. Merci de votre commentaire! Je vais retravailler la mise en page.

Publié le 15 Mai 2017

@merci marc d. Je suis contente qu'il vous ait plu.

Publié le 15 Mai 2017

Encore une petite perle, après @VAY Celine et son Alchimie de l'autre, sur MBS cette semaine et que je recommande vivement aux auteurs et lecteurs. J'adore les auteurs aux styles directs : veux-tu me faire un enfant ? L'auteur n'a même pas besoin d'étoiles pour se distinguer. Vous lui excuserez sa mise en page qui laisse à désirer, autrement le texte se déguste comme un plat de spaghetti, al dente !
Mon mail : m.mokeddem@yahoo.com

Publié le 12 Mai 2017
5
Un grand livre, une grande plume, un livre vraiment fait avec de la dentelle de mots. Un tel plaisir si rare que je l'ai fini d'une traite! Bref, di bella letteratura bravissimo maestro!
Publié le 11 Mai 2017
Audrey Baum
Biographie

Audrey Baum vit à Paris. Elle est l'auteur de plusieurs manuscrits de romans. Après des études en hypokhâgne et khâgne à l’Externat...


A lire dans les actualités