UNE NUIT TRÈS NOIRE

29 pages de Elen Brig Koridwen
UNE NUIT TRÈS NOIRE Elen Brig Koridwen
Synopsis

Orpheline, Zoé est pensionnaire dans un foyer éducatif pour mineurs. Elle identifie deux bourreaux responsables de son mal-être : « les gens » et « la vie ». Mais bientôt, un tragique engrenage va lui rappeler que dans l'ombre, d'autres bourreaux guettent leurs proies.

1427 lectures depuis la publication le 26 Mai 2017

Les statistiques du livre

  175 Classement
  176 Lectures
  -22 Progression
  4.5 / 5 Notation
  21 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

12 commentaires , 6 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Jean-Bernard Hamaïde
Merci pour votre commentaire.
Bien amicalement,
Elen

Publié le 13 Octobre 2017
4
Même si mes goûts ne me portent pas naturellement vers des histoires aussi difficiles, je dois reconnaître que vous avez le talent d'entraîner le lecteur jusqu'au plus profond de votre nuit très noire. Félicitations pour votre efficacité servie par un scénario implacable.
Publié le 13 Octobre 2017

@Ewen Penanguer
Merci pour cette attention, Ewen. Beaucoup de gens oublient, c'est vrai, y compris parmi les auteurs, ce qui est assez paradoxal.
Amitiés,
Elen

Publié le 19 Septembre 2017
5
Allez, je suis d'humeur à étoiler ce matin, et de toute façon c'est la seule manière de faire apparaître un livre dans la liste de lectures commentées sur son profil mBS.
Publié le 19 Septembre 2017

@Henri 44
Merci à vous pour votre commentaire.
Bien amicalement,
Elen

Publié le 06 Août 2017
4
Éducateur dans ma vie professionnelle passée, je reconnais bien ces jeunes; Le livre m'a bien plu. merci et au plaisir de vous lire à nouveau.
Publié le 06 Août 2017

@Ewen Penanguer
Merci Ewen, je vous ai répondu en commentaire de votre article.
Amitiés,
Elen

Publié le 04 Juillet 2017

@Elen Brig Koridwen

Comme promis, mes réflexions après lecture sont sur mon blog:
https://penanguer.wordpress.com/2017/07/02/ceci-nest-pas-une-chronique/

Publié le 03 Juillet 2017

@Mokeddem X
Cher Mokeddem, merci pour votre commentaire. À travers ces deux remarques plus concises que jamais, je crois comprendre qu'Une nuit très noire vous a plu, et j'en suis très flattée.
Bien amicalement,
Elen

Publié le 26 Juin 2017

La Veuve du Web. Une tisserande du verbe.net.

Publié le 26 Juin 2017

@Loulou PF
Merci à vous pour pour votre commentaire.
Cordialement,
Elen

Publié le 17 Juin 2017

Attiré par le noir, je suis venu vous voir. Je ne suis plus ado, et de loin, alors c’est difficile pour moi de lire l’ado. C’est une langue que je ne connais plus du tout. Cela m’a donc été difficile de me laisser porter par votre fiction. Tout en appréciant votre talent à vous mettre dans la tête et les mots de Zoé. Merci d’avoir partagé

Publié le 17 Juin 2017

@Sytoun
Merci pour ce commentaire. Oui, c'est un thriller qui assume sa noirceur... Il en faut, ça change ;-)
Pour ce bac, je croise les doigts, alors ! :-)
Bien amicalement,
Elen

Publié le 15 Juin 2017
5
Pessimiste mais très réaliste. Bravo pour ce très bon thriller, je vais aller lire la suite dès que j'aurai terminé mon bac. Bonne continuation et au plaisir de vous relire.
Publié le 15 Juin 2017

Chère Maryse,
merci beaucoup pour ce commentaire à la fois expert et sensitif sur un Apéribook dont le style, proche de celui de "Spi", est inconnu de la plupart de mes lecteurs. Je suis enchantée que l'atmosphère de ce texte et son intrigue vous aient conquise. Ravie aussi que le milieu dans lequel il se déroule apparaisse aussi vraisemblable. Et j'aime beaucoup votre superbe formule "ils apprennent à penser comme les murs et les barreaux", qui traduit si justement cet auto-enfermement.
Amitiés,
Elen

Publié le 28 Mai 2017
5
Les foyers éducatifs ressemblent parfois aux oubliettes d’un pénitencier. La plupart des délinquants primaires y prennent vite la dimension du monde carcéral où leur destin les a conduits. Au fil des mois, ils apprennent à penser comme les murs et les barreaux qui retiennent leur rage parfois explosive. Par le réalisme de Zoé, son personnage central, Elen Brig Koridwen nous offre ici un parcours électrisé dans les coulisses de ces zones de danger ou « seul le pire arrive ». Son texte m’a capturée, autant que l’absence de trucages dans le style. Rien ne nous détourne d’une vérité rêche, laquelle reste la véritable héroïne de ce très bon polar.
Publié le 28 Mai 2017

@Loly h
Chère Loly, merci pour votre commentaire.
Bien amicalement,
Elen

Publié le 28 Mai 2017
4
Bonjour chère madame, j'ai beaucoup apprécié votre thriller, l'histoire se suit très bien. Un grand bravo. J'ai écrit des livres dans la catégorie jeunesse et vous invite à les découvrir. Bien à vous Loly h
Publié le 27 Mai 2017