Clara Spiegel, Envoyée spéciale

109 pages de Fred Oberson
Clara Spiegel, Envoyée spéciale Fred Oberson
Synopsis

-- Clara êtes-vous en train de vous dégonfler ? Je vous ai bien dit qu’il faut frapper fort, ce livre doit faire scandale, à la limite interdit de publication.

411 lectures depuis la publication le 26 Juin 2017

Les statistiques du livre

  579 Classement
  69 Lectures
  +62 Progression
  5 / 5 Notation
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Joseph,
Merci de votre aimable commentaire ! Ne reste plus qu'à faire le film... Coïncidence, en ce moment je participe au tournage : Crime à Maussane. Serais-ce un signe précurseur ?

Publié le 02 Juillet 2017

Lorsque je suis charmé par un texte, comme lorsque je suis déçu, je me sens le devoir de le dire à l'auteur.
Vous pouvez disposer librement de mon intervention. C'est un honneur. Bonne chance pour Clara.

Publié le 02 Juillet 2017

@Mokeddem X

Je suis quelque peu « tourneboulé » par votre commentaire.
Très flatteur, trop même, mais je ne serais pas sincère si je ne n’avais pas éprouvé du plaisir à le découvrir mot à mot.
Vous avez un réel talent pour résumer cette histoire.
Dans le cas éventuel d’une édition papier, je vous demanderai votre accord pour utiliser une partie de votre critique en guise de préambule en quatrième de couverture.
Pourtant, je doutais de ce texte, raison de ne pas l’avoir publié depuis 3 ans.
Il y a d’ailleurs longtemps – plus de 20 ans - que je souhaitais me lancer dans ce genre d’écriture,
Vous m’incitez donc à ne pas abandonner Clara, et ainsi vivre une nouvelle aventure avec cette blonde désirable !
(Merci pour les corrections !)
Bon dimanche. Bien à vous. Fred

Publié le 02 Juillet 2017
5
Très sympa votre polar Jamesbondien. « Renseigné », crédible et enlevé. On a l’impression d’être au cinéma et d'être en rewind de ces dernières années de pouvoir. Bravo !
Publié le 02 Juillet 2017

Si vous avez lu les Etats du désert de Cholodenko, un petit Dashiel Hammet ou un James Hadley Chase vous ne pourrez imaginer Clara Spiegel autrement, longues jambes et fume-cigare. Le premier coup de génie de l’auteur est de nous laisser la liberté d’imaginer son héroïne, surement belle et sensuelle, sûre d’elle et qui de surcroit veut « être » dans un monde masculin. Il y a aussi une veuve pas vraiment éplorée. Les protagonistes masculins du roman sont de la haute-société, une galerie de portraits finement dessinés, financiers, journalistes, hommes de main, généraux, chauffeurs de classe et mafieux… faute de détective comme dans le polar anglo-saxon, l’auteur fait intervenir Clara Spiegel, une envoyée spéciale, pour vider le panier de crabes. Dans sa quête de vérité et de volonté de démanteler un réseau de trafics et d’argent, elle fait appel aux événements survenus de par le monde ces deux ou trois dernières décennies. Elle recoupe les événements pour arriver au bout de la logique des autres. On va d’une capitale l’autre, il y a Istanbul, Genève… et Paris et dans Paris il y a la Coupole ! Il y a des bateaux, des navires, des avions et des autos, des Mercedès, des Ducati et des Bentley comme dans « Pas d’orchidés pour Miss Blandish ». Le mystère reste jusqu’aux dernières pages. Un travail de fourmi qui veut tirer un éléphant. Une investigation journalistique pour comprendre l’Histoire. Le roman se termine sur une phrase forte, une phrase-résumé :… on peut toujours anticiper une fin sans être très loin de la vérité.

Le texte se présente en double entonnoir scellé en leurs bases, une double pyramidale. D’abord le goulot par lequel l’auteur fait entrer ses acteurs principaux un à un avant d’atteindre la base du premier entonnoir puis le second qui correspond au Tout chaotique. Et commence la chute dans le goulot du second entonnoir, et l’auteur commence à gommer certains acteurs de l’histoire afin que Clara puisse y voir claire ! Un livre qui peut se lire par la fin, il suffit d’inverser le sens des entonnoirs.
J’aime, je recommande ce livre. Une leçon d’écriture

Quelques « oublis » dus à la précipitation :
Points, virgules et espaces à supprimer ou à ajouter : pages 5,66,67,85, 89,97,98,100,105
Décalage de la mise en page : à partir de la page 53
Uniformisation du nom Tawfik : pages 53, 65,67, 90
Divers :
C’est de côté-là - C’est de côté-là (p92)
Pavé la marre – pavé dans la mare (p99)
Bonhommes – bonshommes (p29)
Je le donne en mille ? p3
Publication – Publications p5
Blotie – blottie p7
Tout poil ? p10

Publié le 01 Juillet 2017

@ Mokeddem X

Détestés ? J'irai vous lire pour vous répondre. Vos retouches sont les bienvenues... merci de votre intérêt pour ce brûlot !

Publié le 27 Juin 2017

Nous nous sommes tant détestés vous et moi, je crois que nous allons nous aimer. Lecteurs, vous aimez la littérature américaine, là vous allez adorer. Quelques retouches et le livre est prêt pour le MBS'Price. De retour sur votre page dès que j'ai fini de lire le livre. Bien à vous. Toute affaire cessante !

Publié le 27 Juin 2017