Dégoulinures de l’âme

56 pages
Extrait
de william lecler
Dégoulinures de l’âme william lecler
Synopsis

Je soumets à votre lecture ces quelques écrits qui se voudraient poétique mais qui ne sont que le témoignage d'une plume noircie par la vie.
Il y a pourtant quelques écrit plus positif. Heureusement......

202 lectures depuis la publication le 15 Juillet 2017

Les statistiques du livre

  1859 Classement
  26 Lectures
  -298 Progression
  0 / 5 Notation
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@vespucci
Moi je peux encore réussir à faire les deux.
Vous, j'en doute fort.
Vous savez certainement ce que l'on dit des critiques.
C'est de reprocher à autrui, ce qu'on n'est pas capable de faire soi même.
Bon dimanche

Publié le 30 Juillet 2017

@william lecler
Vous devriez essayer les deux...

Publié le 28 Juillet 2017

@vespucci

Mon cher monsieur, je vous remercie grandement de votre lecture et de vos remarques si pertinentes.
Cette étude de forme sans y rajouter le fond me semble un peu bancale pour être tout à fait complète et intelligente.
Il est vrai que l'orthographe n'est pas mon fort. Mais Verlaine et Rimbaud ne l'étaient pas non plus comme pour tant d'autres.
A chacun son talent, les uns l'écriture, les autres l'orthographe.
Salutation.

Publié le 26 Juillet 2017

@william lecler
Il y a, dans votre recueil, bien plus de fautes d'orthographe et de grammaire que de poésie. Ce qui est dommageable, car imagine-t-on, par exemple, Verlaine écrire "Les Faites gualantes" ou Rimbaud "Une saizon en nenfère" ?

Publié le 26 Juillet 2017

Il y a de la poésie dans votre poésie (pardon de cette évidence). Mais je trouve que vous pourriez la faire décoller un peu plus. Pas uniquement des vers courts. Pas systématiquement des rimes immédiates. Le risque avec la volonté de rime, c’est de détourner légèrement sa pensée initiale, obsédés que nous pouvons être de retomber sur nos pieds, ou d’amener un mot presque trop évident. Continuez à poser vos mots sur le papier et merci pour ce partage

Publié le 25 Juillet 2017