Mi-figue Mi-raisin

35 pages
Extrait
de charlottearnaud06
Mi-figue Mi-raisin charlottearnaud06
Synopsis

Juliette décide de passer l’été dans un petit vignoble pour écrire un roman policier mais aussi pour travailler dans les vignes, dans le but de gagner un peu d’argent.
Alors qu’elle manque profondément d’inspiration, un ouvrier viticole, Jean-Jean, est victime d’une crise cardiaque. Quelqu’un souffle à Juliette« qu’il ne devait pas être là aujourd’hui » en parlant de la victime. Juliette se persuade alors qu’il s’agit d’un meurtre et commence à mener l’enquête, ce qui nourrit son imagination et la relance dans l’écriture.
Chaque soir Juliette pique une bouteille de vin dans la cave personnelle de son oncle et s’installe dans le jardin pour écrire. Mais lorsque l’ivresse la plonge dans le sommeil, quelqu’un vient introduire des messages dans son roman.

332 lectures depuis la publication le 25 Juillet 2017

Les statistiques du livre

  801 Classement
  60 Lectures
  -50 Progression
  4 / 5 Notation
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
Extrait très vivant et gai en soi avec des scènes qui ont lieu dans un cadre charmant et assez retiré. Je ne pouvais qu' être sensible à cet environnement ayant moi-même vécu au milieu des vignes durant les vacances scolaires lorsque j’étais plus jeune et ayant un père travaillant dans le milieu du vin. On est au milieu des vignes avec des personnages marrants, loufoques et joyeux. Les allées et venues des personnages au sein ou à proximité du château participent à la bonne ambiance générale et font que le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer. Ils ont tous et toutes des histoires biens à eux et ne peuvent laisser indifférents le lecteur ou la lectrice. D’autre part, j’ai trouvé assez séduisant l’idée de la narratrice cherchant son inspiration dans ce cadre pour écrire un bouquin. On retrouve l’angoisse de la page blanche que les écrivains connaissent. L’enquête menée par la narratrice pour connaître les motifs de la mort subite de l’un des protagonistes de l’histoire ne pouvait que rajouter du piment aux scènes.
Publié le 06 Août 2017
4
Votre malice pimente agréablement votre récit. L’inanimé et l’imaginaire y ont la part belle. Vous savez donner une âme aux choses, aux lieux, vous en faites des personnages à part entière, avec finesse. Lorsque vous vous rendez à St Emilion, je m’attends à une visite guidée des lieux, vous me privez. Vos protagonistes gagneront en intensité psychologique lorsque vous vous autorisez à lâcher votre sensibilité et vos émotions. C’est la touche à ajouter sans retenue. Pour que l’on puisse aimer ou détester les personnages. Jouez à fond le clair obscur entre la réalité et la fiction. Entre la banalité du jour et les fantaisies de la nuit. Entre la platitude de la sobriété et fantasmagories de l’ivresse. Vous excellez dans cet exercice. Laissez ouvertes les portes de votre salon d’écriture…Je lirai votre prochain thriller.
Publié le 04 Août 2017