Le fils du père Noël

230 pages de Jean-Bernard Hamaïde
Le fils du père Noël Jean-Bernard Hamaïde
Synopsis

Au bar du "Méli-Mélo", paumé entre la Seine et la gare de marchandises, Lise, la patronne, règne avec autorité sur une faune hétéroclite.
Margot la gitane, marchande de fleurs à la sauvette, côtoie le prof retraité râleur impénitent, Touchatout obsédé par les rondeurs féminines, Alex, dit le Chat, un ancien de "l'Indo" et Mustafa vieux sage silencieux.
D'autres feront leur apparition, bouleversant la vie de Léo, un môme qui cherche à se faire une place entre petites magouilles et coups tordus.
En toile de fond, les Halles de Paris où les tapins se frottent aux rupins dans des effluves d'escargots et de parfum à deux balles.
Pas de misérabilisme, dans les années 60, tous les espoirs sont permis au "Méli-Mélo" comme ailleurs.

2841 lectures depuis la publication le 03 Août 2017

Les statistiques du livre

  11 Classement
  1202 Lectures
  +1 Progression
  5 / 5 Notation
  46 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

25 commentaires , 8 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@anne-laure.julien
Merci Anne-Laure pour vos vœux de belle vie au "Fils du père Noël".
J'apprécie vos commentaires et je suis heureux d'avoir pu capter votre attention jusqu'à la dernière page.
Je m'en vais de ce pas à la chasse aux alignements en vous remerciant de me les avoir signalés.

Publié le 26 Septembre 2017

@Jean-Bernard Hamaïde
Terminé ce soir : la fin est à la hauteur du début. Suspens et rebondissements jusqu'au bout, c'est très bien mené, mais je n'en dirai pas plus...
Attention : quelques retours à la ligne intempestifs se sont glissés au milieu des dialogues. Une bonne relecture et ce sera nettoyé.
Je souhaite une belle vie à cette histoire.

Publié le 25 Septembre 2017

@anne-laure.julien
Bravo pour votre perspicacité et merci pour vos encouragements.

Publié le 21 Septembre 2017

@lamish Je suis très sensible à vos commentaires, vos remarques et vos étoiles d'autant que votre activité sur le site témoigne d'une sensibilité et d'une pertinence remarquables.
Vous avez déjà quelques ouvrages derrière vous qui témoignent d'une expérience qui me fait défaut et l'intérêt que vous avez porté au "Fils du père Noël" n'en n'est pour moi que plus précieux.
Je dois vous avouer que ma présence récente sur le site ne m'a pas encore permis de lire vos ouvrages. Je ne manquerai pas de vous faire connaître mes sentiments quand j'aurai comblé cette lacune.
J'accueille avec plaisir vos félicitations sur ma nomination au Prix Concours de l'Auteur Indépendant 2017, une surprise pour moi.

Publié le 21 Septembre 2017

Félicitations pour votre nomination !

Publié le 21 Septembre 2017

@Jean-Bernard Hamaïde
Deux sujets de satisfaction ce matin: j'ai gagné mon pari et un beau texte a été distingué par mBS sans que son auteur prenne le melon. La journée commence bien.

Publié le 21 Septembre 2017
5
@Jean-Bernard Hamaïde, un bien joli conte de fée moderne que vous partagez ici. Hier soir, j'ai été alpaguée dès les premières phrases, et ai terminé aujourd'hui, dès que j’ai pu. Etudiante, j’ai connu quelques uns de ces bars qui faisaient de la résistance face aux concurrents plus modernes, dans les années 70. J’adorais leur ambiance qui avait le parfum du tenancier ou de la tenancière des lieux. Comme dans le bar de Lise, on se sentait moins seul, un peu en famille, alors que l’on ne connaissait pas vraiment les clients présents. On venait picorer un peu de chaleur humaine. Vos personnages qu’ils soient trop truculents, trop froids ou trop réservés sont très attachants. Leurs actions généreuses n’ont rien d’ostentatoire. Elles sont pudiques et guidées par leur seule intuition. Quant à Léopold, petit gars candide mais lucide, conscient qu’il n’est pas « taillé pour la course », qui se débat avec comme seules armes un rêve de liberté et un farouche instinct de survie, il m’a conquise, bien entendu. Alors grand merci pour ce roman très humain, mené de plume de maître. Amicalement. Michèle.
Publié le 20 Septembre 2017

@Massao65
Merci pour votre commentaire et vos étoiles. Vive l'optimisme, à bas la modération!

Publié le 19 Septembre 2017
5
Enfin une vision optimiste des années 60 décrite avec une merveilleuse truculence. A lire sans modération.
Publié le 19 Septembre 2017

@anne-laure.Julien
O.K. Anne-Laure, pour qu'un secret soit bien gardé, il est préférable de s'y mettre à plusieurs...

Publié le 18 Septembre 2017

@Jean-Bernard Hamaïde
Je mise sur vous pour la nomination du mois de septembre. Mais ne le répétez à personne...

Publié le 18 Septembre 2017

@anne-laure.julien
Votre enthousiasme et les 5 étoiles qui l'accompagnent, vous vous en doutez, ne me laissent pas indifférent et j'espère que la suite ne vous décevra pas.
Je constate avec intérêt que vous avez noté le juste dosage de l'argot dans le texte. C'est en effet un point important, car s'il donne authenticité et couleur, un excès peut lasser.
Bonne lecture pour la suite.

Publié le 18 Septembre 2017
5
Je ne suis pas encore au bout de ma lecture mais cette galerie de portraits mérite déjà 5 étoiles. Le style est gouleyant, l'argot est parfaitement dosé, les personnages sont attachants. Je me garde la fin sous le coude.
Publié le 17 Septembre 2017

@Elizab85 Être lu c'est toujours un plaisir.Merci d'avoir partagé cette promenade sans nostalgie dans une époque où tout semblait encore possible.

Publié le 10 Septembre 2017

@AUGER Je suis très touché par vos compliments et heureux que vous ayez pris autant de plaisir à lire" Le fils du père Noël " que j'en ai eu à l'écrire.

Publié le 10 Septembre 2017

Quelle belle découverte que ce roman ! Sensibles aux détails des lieux et des personnages, nous voilà embarqués dans un périple formidable ! Le jargon judicieux des personnages est un atout supplémentaire dans l'écriture de cette petite merveille.

Publié le 10 Septembre 2017
5
Texte agréable à lire, l'écriture est vive et légère. On se laisse vite absorber par la vie de Leo et ses mésaventures . Au fil des pages, on s'attache à lui et aux personnages qui l'entourent.Les descriptions sont précises et jouent un rôle important en nous transportant dans les années 60. A lire ... et à dévorer !
Publié le 05 Septembre 2017

@ Jean-Bernard Hamaïde. Merci Jean-Bernard de votre commentaire. Je suis en train de finir mes écritures et dès que c'est prêt, je les ferai partager.

Publié le 02 Septembre 2017

@Brice Epédrague
Très touché, je ne sais quoi dire pour vous remercier.
Heureux d'avoir pu vous divertir le temps d'une promenade dans les années 60.

Publié le 30 Août 2017
5
Excellent ! Une véritable histoire de roman. Un style sûr, très maîtrisé, très plaisant. Des dialogues de titi dont on ne se lasse pas. Et une empathie pour tous vos personnages. Très bel ouvrage et belle découverte. Bravo à vous.
Publié le 30 Août 2017

@Bekaert
Touché par tous ces compliments et ravi d'avoir contribué à un bon moment de lecture.
Un prochain roman ? Pourquoi pas...

Publié le 29 Août 2017

@Lisa Lejeune
C'est toujours un plaisir de savoir que l'on a partagé avec bonheur un univers dans lequel on s'est investi. Merci pour ce cadeau.
Comment vous lire?

Publié le 29 Août 2017
5
Ce roman nous imprègne d'un univers particulier où les personnages vivent une vie quotidienne comme autant de petits drames humains. On y entre facilement et on continue de lire sans relâche pour encore découvrir vers où tout cela peut bien nous mener. Un vrai régal!
Publié le 29 Août 2017

Page 220, c’est déjà fini !
Je n’ai pas pu lâcher l’histoire du petit et courageux Leo. Ce titi parisien, déterminé à affronter la vie, sa vie, avec son lot quotidien de soucis. On ne veut plus le quitter, on s’y attache et on espère au fil des pages que tout ira bien pour lui, tant il doit faire face à de multiples rebondissements, d’aventures rocambolesques, de péripéties, enfin une vie passionnante puisqu’elle finit bien, même si la fin n’est pas une fin, une suite peut-être pour Léopold  …
Des personnages dignes d’un polar, plus mystérieux les uns que les autres.
Enfin vous avez compris j’ai beaucoup aimé. Rendez-vous au prochain roman.

Publié le 29 Août 2017

@ monBestSeller
Merci à toute l'équipe de monBestSeller pour cet article et pour la promotion des textes en général.

Publié le 28 Août 2017

"Le fils du père Noël" est le "Livre le +" du 28 août. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/7971-ebook-gr.... Bonne lecture ! Et n'oubliez pas : laissez un commentaire à l'auteur qui vous en sera reconnaissant.

Publié le 28 Août 2017

@EBekAng
Impatient de connaître tes commentaires.
Les compliments comme les critiques seront les bienvenus c'est le jeu.
JB.

Publié le 20 Août 2017

Cher JB, j'ai hâte de me mettre à la lecture de ton livre, avec une certaine fierté ;), je vous embrasse fort. Eve

Publié le 20 Août 2017

@Mokeddem ll
Merci pour ces compliments. Je suis heureux que vous ayez apprécié ce retour à une époque où Paris était encore une succession de quartiers où l'on pouvait s'identifier par le seul accent.
Bien cordialement.

Publié le 16 Août 2017

@fab
Très touché par vos commentaires et votre comparaison avec Audiard... rien ne peut me faire plus plaisir même si ma modestie doit en souffrir!
Pour les dialogues, j'ai essayé d'utiliser la langue la plus adaptée aux situations pour plus d'authenticité. Point trop n'en faut, même si la tentation est forte.
Vous avez raison en ce qui concerne les fins possibles. J'en ai moi-même imaginé beaucoup d'autres pour finir par en adopter une qui laisse place à l'imagination du lecteur.
Je suis ravi d'avoir pu échanger avec vous.
Sincèrement.
Jean-Bernard Hamaïde

Publié le 11 Août 2017
5
fab
Bravo pour ce récit passionnant, original et très attachant. D’évidence, vous avez le sens de l’histoire et celui des dialogues, que j’ai trouvé très réussis et apportant beaucoup au récit. Audiard n’est pas loin et ce, sans du tout tomber dans la caricature ou la facilité. Pour répondre au commentaire précédent et à votre réponse, les fins... je pense que chaque lecteur peut en imaginer une autre. Qui probablement correspond plus à sa propre personnalité et à sa propre lecture du roman. C’est ça qui est bien, et qui est aussi une preuve de « réussite » du roman, imaginer des variantes plus ceci, ou moins cela. Merci pour ce partage
Publié le 11 Août 2017

Merci à @Loulou PF pour l'intérêt que vous avez montré à la lecture de mon ouvrage "Le fils du père Noël".
Pour répondre à votre question, plus qu'une fin prévue dès le début, les révélations, qui émaillent l'épilogue, résultent d'une synthèse de l'histoire, une suite logique en quelque sorte.
J'espère que ces explications vous satisferont et je reste à votre disposition pour d'éventuelles questions.
Bien cordialement.
Jean-Bernant Hamaïde

Publié le 10 Août 2017
5
C’est un récit très curieux et très réussi, puisqu’à peine commencé, on se laisse prendre à tourner les pages et suivre le destin pas banal de Léo. Ambitieux aussi, de traiter un sujet hors normes et hors sentiers. La fin surprend. Puisque vous posez des questions sur votre identité, je vous en pose une sur votre épilogue : prévu dès le départ ? ou imaginé au fil des aventures pour d’une manière ou d’une autre conclure ?
Publié le 08 Août 2017
Jean-Bernard Hamaïde
Biographie

Qui se cache derrière l'auteur ou son pseudo, un exhibitionniste, un psychophate, un doux rêveur inoffensif, un pur génie? Est-il curé de...


A lire dans les actualités