Sublime Mensonge

41 pages
Extrait
de Donaval Aziz
Sublime Mensonge Donaval Aziz
Synopsis

On eut pu faire de Sublime Mensonge un simple roman. Mais, l’orientation vers laquelle court son personnage principal, Elsa Kaudrey, met en évidence les fléaux contre lesquels la société doit se battre. Ce n’est donc pas la vie d’une personne qui est ainsi détaillée, mais, au travers de la force de l’écriture, c’est le caractère ambiant d’une société qui est ainsi dévoilé. Cette humble pièce vient donc, avec celles qui l’ont précédée, faire part du danger qui guette la société dans laquelle nous vivons. Issue d’une expérience de vie réelle, cet ouvrage voit le jour pour rappeler avec force et insistance que la prolifération des vices dans nos sociétés devrait nous pousser à y réfléchir, à se poser des questions effectives pour arriver à des solutions véritables et faire avancer nos société

344 lectures depuis la publication le 12 Août 2017

Les statistiques du livre

  977 Classement
  51 Lectures
  -101 Progression
  4 / 5 Notation
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
Le roman extrait que j’ai lu me semble un peu en décalage avec le synopsis que vous présentez, ce qui m’a un peu perturbé. En effet dans l’extrait, il s’agit d’une jeune fille, une cousine au comportement « ingérable », qui fait du mensonge son principal vice et son sport national préféré. Mais peut-être avez-vous voulu montrer que le comportement de cette jeune fille était pour vous révélateur de cette société dans laquelle prolifére le vice du mensonge par exemple. Ai-je bien compris ou est-ce réducteur de ne parler que du vice du mensonge ? Peut-être mettez-vous en lumière dans ce roman d’autres vices comme celui de voler ? Dans cet extrait vous explicitez la différence réelle entre la liberté et le libertinage. Même si cette différence est d’emblée évidente, je trouve votre explication assez intéressante. Peut-être le libertinage est-t-il à vos yeux, un autre vice de nos sociétés contemporaines ? En tout cas pour votre jeune âge, vous avez des réflexions assez matures qui ne manquent pas d’intérêts et une écriture fluide, ce qui rend la lecture de votre roman encore plus agréable.
Publié le 25 Août 2017