la contemplation des mots vol 3: la conceptualisation de la déclaration des droits de l'homme

18 pages
Extrait
de Erhan Horata
la contemplation des mots vol 3: la conceptualisation de la déclaration des droits de l'homme Erhan Horata
Synopsis

écriture noire très noire torturé mais véridique
1 ere version donné a decodts charlon mon ancienne prof de culture

218 lectures depuis la publication le 13 Août 2017

Les statistiques du livre

  963 Classement
  51 Lectures
  -58 Progression
  4 / 5 Notation
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Erhan Horata, on peut tous faire des fautes d'orthographe, l'erreur étant humaine. Par contre quand elles sont trop nombreuses, je trouve cela dommage car au niveau de la forme, l'écriture est donc moins agréable à lire. Après merci pour votre réponse et bon courage à vous, quelles que soient les difficultés que vous rencontrez, accrochez-vous!

Publié le 22 Septembre 2017

@P. Sevran
bonjour je suis un peu en retard mais vaut mieux tard que jamais .

en faite pour les fautes d'orthographe c'est une façon de laisser des imperfection vulgaire et de dire que finalement je suis un homme comme tout homme parmi le peuple donc que je suis forcément une imperfection perfectible .

oui en faite à cause des profs que je cite dans la deuxième version et de la conceptualisation scientifique durant mon stage en BTS Maintenance Système de Production j'ai eu des problèmes très grave .

j'ai était refuser partout dans toutes les écoles que j'ai postulés avec une forme de réponse faisant atteinte à ma dignité et humiliante .

ensuite bien sur j'ai postuler autre part et j'ai finalement réussi à trouver une licence pro HSE à l'iut de Creil fort heureusement mais j'ai perdu 1 ans encore une fois .

mais à cause de leur stratagème , j'ai eu toute les preuves grâce à mon examen et mon dossier scolaire de la magouille qui se trame dans certain clan d'enseignant dans l'éducation nationale et si les gens se renseigne ils comprendront pourquoi les hommes océan n'existe plus en France et que seul les dinosaures ont survécu dans l'éducation nationale .

bien sur j'ai toujours voulu des mes 16 ans faire un cursus avec des cours en math physique science ingénieur
mais on m'a dit je finirai dans la santé car "je suis trop brillant pour que la société me laisse faire des choses dans mon propre plaisir que dans l'intérêt de la société "

et en conclusion c'est un débat qui ne se terminera jamais car ce débat a toujours des solutions perfectibles
la nature humaine est un agrégat d'imperfection mais toujours perfectible
ainsi soit il

Publié le 03 Septembre 2017
4
Erhan Horata, j’ai été interpellé par votre synopsis où vous parlez d’écriture noire et torturée et c’est vrai qu’en vous lisant je n’ai pas été déçu par le résultat! On va dire que si notre moral n’est pas au beau fixe, il vaut mieux ne pas vous lire! Parce-que alors la dépression n’est pas loin. Bon trêve de plaisanterie, j’ai pris un certain plaisir à vous lire malgré la noirceur de votre pensée, ce qui signifie que vous avez la capacité d'emporter votre lecteur dans votre récit ou plutôt dans vos révoltes. Mais je trouve que c’est plutôt bien et sain d’écrire et d’extérioriser ses indignations. Par contre, attention aux différentes fautes d’orthographe, dommage car vos vers ne manquent pas d’intérêt et on sent que vous avez du potentiel dans l’écriture. Sur le fond, après on peut être en désaccord avec vos dires et paroles. Mais bon, après c’est un long débat complexe. Pardonnez ma curiosité, mais le jeune homme de 27 ans dont vous parlez à un moment et qui n’arrive plus à trouver une école pour faire ou refaire des études, c’est vous ?
Publié le 29 Août 2017

1 ère version bien sur la véritable version est en cour de réécriture

Publié le 13 Août 2017