Le diable était dans le miroir

92 pages de regine FOURNON-GOHIER
Le diable était dans le miroir regine FOURNON-GOHIER
Synopsis

Fille cachée d’un notable de province, Marie n’avait pas très bien commencé sa vie. La jeune femme timide et romantique, prisonnière de la société bien pensante des années 60 rêvait d’indépendance et de liberté.
A vingt ans, mère célibataire elle « monte » à Paris où elle devient institutrice. Au fil des années elle va s’affirmer, prendre des responsabilités, faire des rencontres qui seront déterminantes. Directrice d’école,investie dans l’action sociale et politique. , elle reprend des études et devient psychologue, le métier qu’elle a toujours voulu exercer.
Sur une période de 50 ans, Marie raconte ses combats, ses orages, ses choix, au travers des hommes qu’elle a aimé. Ce récit est celui d’une femme libre et volontaire qui adresse aux hommes de sa vie un vibrant hommage.

548 lectures depuis la publication le 24 Août 2017

Les statistiques du livre

  44 Classement
  548 Lectures
  +7 Progression
  4 / 5 Notation
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@isabelle Lestine
Oui, je parle d'une époque qui fut difficile à vivre, en particulier pour les jeunes filles..au début de ce livre. Comment devient on une femme libre après avoir vécu cela? Je suis désolée d'avoir ravivé des souvenirs peut être douloureux mais je me sentais en quelque sorte obligée de porter un témoignage.
Merci de m'avoir lue.

Publié le 27 Août 2017
4
C’est un curieux sentiment. Je crois que je n’ai pas aimé relire ces années chahutées des 20 ans, ces années où l’on doute, où l’on manque cruellement de confiance en soi, où l’on est si sensible au regard, ou à l’absence de regard, de l’autre... Toutes ces années 60 et plus que vous dites très justement avec plein de détails qui font sourire. Mais, si je vous ai lu sans pouvoir lacher l’histoire, curieuse de votre propre témoignage et attirée par l'évolution du récit, non vraiment, je n’ai pas aimé m’en souvenir ! Contradictoire n'est-ce pas !!
Publié le 27 Août 2017