QUI VEUT DE MES NOUVELLES ?

69 pages de Pantinois
QUI VEUT DE MES NOUVELLES ? Pantinois
Synopsis

Cette fois-ci ce sont 6 histoires courtes que je vous propose, à lire dans le sens que vous voulez.

LA FONTAINE DE JOUVENCE
HOMICIDE INVOLONTAIRE
VENGEANCE
LE CADAVRE SANS TÊTE
MEURTRES À LA MAISON BLANCHE
LE MUR DES JE T’AIME

334 lectures depuis la publication le 05 Septembre 2017

Les statistiques du livre

  463 Classement
  92 Lectures
  -69 Progression
  5 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@E.H
Merci d'avoir pris du temps pour la lecture de ces nouvelles. Eh oui ! Les personnages, ces petites choses que l'on croit maîtriser, ne sont pas toujours aussi dociles qu'il y paraît. Et c'est également ça qui rend l'écriture intéressante.
Cordialement

Publié le 01 Octobre 2017
E.H

Votre première nouvelle illustre bien un des défis que nous rencontrons régulièrement en écrivant. Les personnages vivent leurs vies comme ils l'entendent, et cela malgré tout le travail en amont que l'on a pu faire.
Je n'en dis pas plus pour ne pas gâcher la chute ! Elle mérite d'être découverte.
Vous lire est un plaisir, votre écriture est d'une grande fluidité, les dialogues rythmés admirablement.
Je lirai vos autres écrits volontiers !

Cordialement,
Votre compatriote

Publié le 01 Octobre 2017

@Ratiba 4
Merci d’avoir apprécié la lecture de mes nouvelles. Si la première semble faire l’unanimité, je suis aussi heureux que les autres vous aient plu également, dont le cadavre sans tête qui se situe entre Pantin et le canal Saint-Martin et est, comme je l’ai déjà dit, un hommage à Simenon que j’apprécie beaucoup et son écriture blanche… dont j’ajoute ici que ce n’est pas une écriture clinique, sans effets, mais une écriture qui va à l’essentiel et propose ses effets. Un pari très difficile à tenir, notamment pour moi. (Et d’ailleurs, j’ai pu constater, en lisant Mensonges.com, que vous étiez également adepte de cette écriture « simple », qui va à l’essentiel, une histoire écrite au présent, ce qui est très rare dans les récits et qui donne un rythme très particulier que moi, j’aime beaucoup.)

Publié le 13 Septembre 2017
5
@Pantinois, J'ai vraiment apprécié vos nouvelles. Elles sont originales et bien construites. Mes préférés : la fontaine de jouvence et le cadavre sans tête : bien imaginées et avec des chutes surprenantes. Bravo !
Publié le 13 Septembre 2017

@lamish
Bonjour et merci de votre lecture.
Tout d’abord :
Le PS que vous proposez peut être laissé… il fait partie de la vie de ce texte finalement : Hêtre ou ne pas être ! (si vous retirez votre PS, ceci n’a plus de sens)
Ensuite, je suis heureux que vous ayez apprécié la première (c’est bien pourquoi je l’ai mise à cette place). Pour les autres, il y a un hommage à Simenon dont l’écriture dite « blanche » est l’un de mes modèles. Il y a un petit souvenir d’enfance dont je modifie la véritable chute, juste pour faire grincer les dents. Et puis un hommage aux endroits que j’aime bien : Ault et ses falaises, Paris et (entre autres) son mur des je t’aime, et enfin un endroit étrange qui se trouve dans mon département natal, l’Aisne et qui m’a inspiré « meurtre à la maison blanche).

Cordialement

Publié le 12 Septembre 2017
5
Merci pour le partage de vos nouvelles. J’ai particulièrement apprécié la première, son scenario très imaginatif, la chute, vraiment digne de ce nom… Quant aux autres, toutes inventives et subtiles, je les ai également savourées avec plaisir. Une plume comme je les aime, maîtrisée, bien dosée, ni trop, ni trop peu… Bravo et à bientôt (d’ici deux trois romans) pour la lecture de « Qui a vendu mon âme au diable » que je mets dans ma BV. Amicalement. Michèle / PS : Un petit coup de mou orthographique dans « Meurtres à la maison blanche » P.49 Hêtres et chênes centenaires - P.50 courait-elle un danger – P.52 au pied de (l’escalier). Je suis décidément très douée pour débusquer les coquilles des autres. Si seulement je voyais les miennes avec la même facilité ;) ! Je vire ce PS dès demain, le temps que vous le lisiez.
Publié le 12 Septembre 2017

@René Sauvage
Merci pour votre lecture. Après, il y en a une qui est quasiment vraie… je vous laisse deviner laquelle.

Publié le 11 Septembre 2017

L’arroseur arrosé, le chasseur chassé... Très subtile cette 1° nouvelle. Après, il y en a de plus caustiques... !

Publié le 11 Septembre 2017