Le Bal des Chauves-souris

567 pages de Mary-Claude Ducret
Le Bal des Chauves-souris Mary-Claude Ducret
Synopsis

Janvier 1952 : Un acte effroyable est commis dans « l’île ». La victime est le fils d’un colon influent de l’archipel. Un Créole est arrêté ; le coupable idéal. Est-ce vraiment lui ? Et que cache ce crime ? C’est ce que chercheront à découvrir un autre propriétaire terrien et son fils. Et si la vérité surgissait du passé de cette île ?
An de grâce 1788 : Après une périlleuse navigation, deux familles débarquèrent dans une petite île de l’océan indien. Deux clans opposés en tout, mais animés par la même force de vivre libres sur une terre inconnue et généreuse. Or, à l’aube de cette nouvelle existence, l'entente qui s’était établie entre eux durant le voyage se fissura. Et des années plus tard, le drame…Un drame qui demeurera endormi durant plus d’un siècle.

404 lectures depuis la publication le 09 Septembre 2017

Les statistiques du livre

  449 Classement
  94 Lectures
  -119 Progression
  4 / 5 Notation
  11 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@ monBestseller

Roméo et Juliette …Rien que ça ! Merci beaucoup.
Or, quand je me suis attaquée à cette saga, je n’ai pas songé un seul instant aux héros de la tragédie Shakespearienne ; certes, j’en connais les grandes lignes, mais je n’ai jamais lu la pièce, ni le conte italien qui en est à l’origine. Pour ce qui est des thèmes, ô combien universels, des haines familiales et des amours contrariés, ils sont triturés par moult auteurs depuis la nuit des temps. Parmi eux, ce cher William en 1597, et, infiniment plus modestement, moi, en 2017 ! Dès lors, « toute ressemblance avec des célèbres personnages de fiction ne saurait être que fortuite ! »
Ah, les îles de l’océan indien… J’espère leur avoir rendu hommage à travers ce texte. Car à moins d’une prise de conscience (écologique) sérieuse, ce qui reste de leur splendeur originelle disparaîtra sous le béton, et les pas d’un tourisme de masse incontrôlable.
Encore merci à vous, l’équipe de monBestseller, pour votre aimable article sur « Le Bal des Chauves-souris ».
Il me reste à souhaiter que ce roman soit un passe-temps agréable pour de futurs lecteurs et lectrices.

Cordialement vôtre – mary-claude ducret

Publié le 03 Octobre 2017

"Le bal des chauves-souris !" est le "Livre le +" du 2 octobre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/8214-ebook-a-.... Bonne lecture ! Et n'oubliez pas : laissez un commentaire à l'auteur qui vous en sera reconnaissant.

Publié le 02 Octobre 2017

@Chris Martelli
Bonjour Chris,
Merci pour votre commentaire. Vous avez raison quant aux détails...Mais dans ces îles, qu'en effet j'affectionne, on prend le temps de vivre, et moi, j'ai pris celui d'écrire... un peu trop. Non, je n'ai aucune excuse, et votre remarque m'est très utile. Merci encore et cordiales salutations.
mary-claude ducret

Publié le 26 Septembre 2017
4
C’est une très jolie histoire que vous nous dites là. Une vraie série pour l’été... J’ai été assez captivée par l’intrigue finale qui m’a motivée pour tourner les pages (parfois un peu trop vite, car je trouve que votre récit parfois se perd un peu dans des détails qui lui enlèvent de sa fluidité). Vous racontez vos îles avec grande affection, idem pour vos personnages, et on imagine très bien cette saga sur deux siècles. Merci à vous
Publié le 25 Septembre 2017

@Brice Epédrague

Bonjour Brice,
Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire ce « pavé », et de l’avoir commenté.
"La Case de l’oncle Tom" a été le premier livre que j’ai reçu, et lu ; je devais avoir 6 ans…Autant dire qu'en évoquant ce roman, vous me propulsez dans des temps anciens !
Un journal ? Peut-être. La forme s'est imposée à moi, et je ne l'ai pas contrariée.
Oui, j’affectionne les îles, celles de l’océan indien en particulier. Il s’en dégage une atmosphère à nulle autre pareille.
Quant à la haine entre 2 familles, c’est un thème qui n’a pas fini de faire couler l’encre des plumes…et des imprimantes des auteurs !
Enfin, pour ce qui est du mystère, j’y travaille…
Encore merci et cordiales salutations.
mary-claude ducret

Publié le 25 Septembre 2017
4
Au début, on a l’impression de se retrouver dans « la case de l’Oncle Tom ». Et puis, on dépasse cette impression et on rentre dans votre saga. Quel travail de recherche ! Surement dans vos gênes aussi cette affection pour ces « îles lointaines ». Votre récit est très romanesque bien sûr, raconté comme un journal, méthodiquement, avec la volonté d’être le plus précis possible. C’est une histoire très aboutie où vous revisitez avec fraîcheur la fameuse guerre entre les Montagut et Capulet. Parfois, on a envie de connaître l’épilogue plus vite tant le mystère semble évident et pourtant... on en doute ! Bravo et merci d’avoir partagé ici votre long roman.
Publié le 22 Septembre 2017