Le bourgeois bohème

80 pages de Paul Charrier
Le bourgeois bohème Paul Charrier
Synopsis

Monsieur Jourdain, cadre supérieur dans l'industrie chimique, s'apprête à devenir directeur général d'un organe de presse. Une reconversion qui implique un sérieux travail de relooking et d'adaptation aux moeurs branchouilles de ses futurs subordonnés...

46 lectures depuis la publication le 12 Septembre 2017

Les statistiques du livre

  1070 Classement
  46 Lectures
  +1391 Progression
  5 / 5 Notation
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Quand on lit un récit plein de finesse et d’humour, on pense aussi au plaisir de l’auteur à l’écrire. Vous avez du vous régaler, car c’est un festin d’intelligence, de bons mots et de belle observation.
Publié le 20 Septembre 2017
5
D’où l’art de savoir être très fin, très moqueur et très hilarant. Bravo le talent et merci pour le moment !
Publié le 19 Septembre 2017

@Mary-Claude Ducret Merci Mary-Claude. Heureux de vous voir apprécier ce divertissement sans prétention.

Publié le 13 Septembre 2017

Bonjour Paul,
Je n'ai pas terminé de lire votre texte théâtral, mais je suis déjà conquise. C'est bien vu, et j'imagine aisément une scène et des comédiens s'amusant à délivrer votre prose !
C'est délicieusement décalé, drôle, désopilant. Votre style humouristico-classique qui dénonce - ou soulève - certaines des préoccupations de notre époque me plait vraiment. J'ai hâte de découvrir la suite de votre histoire. J'y reviendrai après le mot fin. Promis.
J’ai promis que j’y reviendrai, alors j’y
reviens !
J’ai décidément bien apprécié votre Bourgeois bohème. Pour ce qui est de la forme : belle écriture et bon vocabulaire ; très agréable à lire.
Pour le fond : un cynisme bien dosé pour le diktat de la branchitude parisienne…et d’ailleurs.
Des dialogues très drôles, dont certains absurdes à souhait, servis par des personnages tous bien perchés dans leur rôle de coachs de vie 2.0 !
J’imagine bien sûr que toute ressemblance avec un philosophe à chemise blanche au col toujours ouvert, n’est que pure coïncidence…
Je ne peux dès lors que vous souhaiter de voir bientôt votre pièce se jouer sur une scène parisienne, mais pas que. Votre talent le mérite.

mary-claude ducret

Publié le 13 Septembre 2017