Fugue sans conscience

363 pages de Manistane
Fugue sans conscience Manistane
Synopsis

Avant de faire le mur, assure-toi bien de savoir ce qui s’y trouve de l’autre côté…

Quand une simple fugue se transforme en une affaire aussi incroyable que médiatique, aux rebondissements inattendus et dramatiques.

Quand la vie cannoise des années 80 se révèlent aussi dangereuse que spectaculaire pour deux adolescents.
Quand sera-t-il de leur propre survie... ?

1129 lectures depuis la publication le 23 Septembre 2017

Les statistiques du livre

  185 Classement
  170 Lectures
  -77 Progression
  4.5 / 5 Notation
  23 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

9 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@BIDAULT Bonjour Bidault, je vous remercie beaucoup pour ce commentaire que je trouve très constructif. Je suis toujours preneur de bon conseil, c'est pour cette raison que je viens d'apporter quelques modifications suite à votre remarque en supprimant 4 auditions, qui j'en conviens, ne servaient qu'a mieux connaître les acteurs de ce roman. On entre à présent dans le vif du sujet assez rapidement ! J'ai bien noté également votre remarque sur la façon dont s'expriment mes protagonistes... J'ai longuement réfléchi à ce sujet avant de me lancer dans cette histoire, je vous donne les raisons pour laquelle j'ai opté pour un langage politiquement correct :-). Premièrement, je voulais un proxénète qui se démarque un peu de l'image qu'on s'en fait généralement, en lui apportant un peu de classe. Deuxièmement, concernant les deux petits voyous que je mets en scène, il m'était difficile de ne pas tomber dans la vulgarité en prenant tous les critères d'un enfant qui tombe dans la délinquance. J'ai donc fait de mon mieux pour modifier des formulations afin de ne pas heurter une certaine catégories de lecteur. Vous savez, contrairement à l'idée qu'on peut se faire des prostitués, certaines sont très bien éduquées. ;-) Voilà, je rajouterai que j'adore les histoires improbables, n'oublions pas que les événements qui on peut de chance de se produire restent toujours possible.
Je vous souhaite de bonne lecture sur MBS. Cordialement Manistane.

Publié le 16 Novembre 2017
4
Improbable histoire qui m'a tenue en haleine jusqu'à la dernière ligne. Très réussi, malgré cela quelques remarques. Votre roman à du mal à décoller et risque le futur lecteur à le laisser en plan, les auditions des témoins sont trop répétitives comme du copié collé avec quelques nuances. Après nous sommes dans le vif du sujet, bel enchaînement et bel intrigue, improbable mais qui en vaut la peine de poursuivre. Autre petit bémol, la narration des protagonistes. Vous désirez que votre livre soit grand public, certe, cependant je vois mal des gamins, des macs, prostitués, enquêteurs... S'exprimer ainsi, c'est trop politiquement correct. En faisant abstraction de cela, j'ai passé un excellent moment et je suis prêt à vous lire de nouveau.
Publié le 15 Novembre 2017

@cl 73 Merci à vous.

Publié le 06 Novembre 2017
5
merci, M.C.
Publié le 06 Novembre 2017

dominique blanchon@. Monsieur Blanchon, merci pour votre commentaire. En effet, ce livre a été écrit pour un large public, c'est pourquoi j'ai employé un langage populaire, plutôt qu'un langage élaboré. Je vous souhaite de bonnes lectures sur Monbestseller.
Cordialement Olivier.

Publié le 11 Octobre 2017
4
simple à lire et dès que l'on est dedans on veut savoir et donc on le lit soit d'affilé en environ 4 heures 30 mais génial bravo à Mr Péroni.
Publié le 10 Octobre 2017

@aixois13 . Merci beaucoup pour ce commentaire qui me va droit au cœur. Désolé pour les quelques fautes, mais comme vous le dites si bien, qui n'en fait pas. Vous l'avez bien remarqué, la fin laisse à penser qu'il va y avoir une suite, j'y travaille. Je vous tiendrais au courant dès lors qu'il sera sorti.
Bien à vous, Olivier.

Publié le 06 Octobre 2017
5
Bonsoir Manistane, tout d'abord... Bravo et merci ! Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un récit aussi rocambolesque que celui-ci. Je ne sais pas d'où vous tirer cette histoire improbable qui à l'air tellement réaliste, mais on ne s'ennuie pas. D'ailleurs je me suis très rapidement attaché à ces deux petits chenapans que vous mettez en scène, dans cette joyeuse, mais sur le fond, bien triste aventure. Je rejoins le commentaire de Joseph, votre intrigue et bien mener avec ce qu'il faut de rebondissement. Votre mise en pages et digne d'un professionnel, même si toutefois, j'ai noté quelques fautes, mais qui n'en fait pas ! La fin laisse à penser qu'il va y avoir une suite, alors si c'est bien le cas, faites-moi en part. Merci pour le partage. Cordialement Pierre
Publié le 06 Octobre 2017

@dominique blanchon. Merci pour ce commentaire M. Blanchon. Vous pouvez trouver ce livre sur Thebookedition.com
Cordialement Olivier.

Publié le 03 Octobre 2017

ou trouver ce livre en support papier car très bien

Publié le 03 Octobre 2017

Après la critique constructive de Joseph, j'ai apporté quelques modifications à mon livre. Je l'ai épuré pour le rendre plus fluide à la lecture en supprimant 30 pages.
Bien à vous très cher lecteur.
Oliver

Publié le 02 Octobre 2017

@Joseph Bonjour Joseph et merci pour ce commentaire
loyal et transparent. Très heureux de savoir que malgré les détails, vous avez passé un très bon moment.
Bien à vous Olivier.

Publié le 30 Septembre 2017

Je lis d’abord le résumé, parfois la bio. Et à vous lire, loyal et transparent, j’avais envie de passer mon chemin !! 4 h ? Et puis quoi, si ça ne me plaît pas, je peux pas m’en aller, en catimini ? ... Bilan : Votre résumé dit en quelques lignes les 20 premières pages, qui conséquemment paraissent un peu lentes. J’ai trouvé que vous meniez bien l’intrigue, avec ce qu’il faut de rebondissements, mais qu’il y avait trop de détails qui ne servaient ni le récit, ni les personnages. Une somme de petites choses qui ralentissent un peu la fluidité... et m’ont donné envie de parfois lire un peu vite. 2nd Bilan : moins de 4 h ! Mais un très bon moment. Merci pour ça ! et ce partage.

Publié le 30 Septembre 2017