Le songe de Monsieur Henri A...

66 pages de Bruno Malka
Le songe de Monsieur Henri A... Bruno Malka
Synopsis

Le « songe d’Henri… A » est le récit homodiégétique d’un homme, face à ses multiples identités, se parlant à lui-même, comme on le ferait dans un rêve ou dans le cadre d’une analyse, où se bousculent différents jeux de miroirs, de trompe-l’œil, de fausses-pistes selon un procédé de narrations emboîtées qui s’opposent entre-elles et que l’auteur met en œuvre dans le but, à la fois de créer une forme de trouble chez le lecteur semblable à celle que peut ressentir le personnage principal et afin de maintenir le suspens, jusqu’à une fin qui s’avérera surprenante.

418 lectures depuis la publication le 14 Novembre 2017

Les statistiques du livre

  52 Classement
  418 Lectures
  +19 Progression
  5 / 5 Notation
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@lamish. Merci d'avoir pris le temps de commenter "Le songe..". d'autant que je suis conscient de l'exigence que demande la lecture de ce livre. C'est d'une certaine façon plus facile de concevoir un récit comme celui-ci et de le soumettre au lecteur dans toute sa "brutalité" que de l'accueillir avec autant de bienveillance tout en étant capable de prendre des distances pour la commenter.Merci encore. Bruno

Publié le 24 Novembre 2017
5
@Bruno Malka Bon, je me jette à l'eau, après deux jours d'hésitation : "Je commente, je commente pas ?". C'est finalement l'absence de réaction de vos lecteurs qui m'a convaincue de le faire. Je connais le sentiment désagréable que génère les interrogations sans réponse. Je vous fais donc part de mon impression. Pour la forme, vous êtes doté d'une plume riche, précise et concise. Quelques coquilles de-ci de-là, mais ce n'est pas moi qui pourrais vous en tenir rigueur. Concernant le fond, vous évoquez, dans votre synopsis, une volonté de créer un forme de trouble chez votre lecteur. De ce côté-là, je confirme, mission accomplie. Il se retrouve balloté d'identités en identités, tente de s'accrocher à un fil conducteur qu'il découvre sectionné quelques pages plus loin... Un vrai casse-tête ;) ! J'ai parfois cru comprendre, puis les incohérences m'ont prouvé le contraire... Le dialogue de deux personnages qui souffrent de troubles de la personnalité, c'est du lourd sous votre plume. De mon point de vue, le long échange de la première partie aurait mérité quelques poses. Vous exigez beaucoup en servant tout cela d'un trait. Quant à la fin, j'avoue ne pas avoir su faire suffisamment de recoupements avec le début pour y voir clair. Merci, en tout cas, pour ce très singulier partage. Amicalement. Michèle
Publié le 24 Novembre 2017