Neuf petites tours Eiffel

348 pages de Mary Pascal
Neuf petites tours Eiffel Mary Pascal
Synopsis

TOME 2 DE LA PARTITION DE CLAIRE, ce roman nous invite à suivre Sébastien dans une quête où l’espérance et le désespoir se disputent les pages au fil de ses recherches. Des rives du Rhône aux berges de l’East River, le jeune photographe tente de retrouver la trace de ce tendre et émouvant secret que son grand-père s’était montré incapable de découvrir durant tant d’années. Mais n’est-il déjà pas trop tard ?
Et ce mystérieux photographe des jours heureux comme de l’enfer, Ange ou démon ? Sébastien devra se rendre aux sources du mal pour tenter d’apporter une réponse à cette question qui le hante désormais. Mais une fois encore, le temps et l’oubli jouent contre lui.

590 lectures depuis la publication le 03 Décembre 2017

Les statistiques du livre

  75 Classement
  369 Lectures
  -7 Progression
  5 / 5 Notation
  8 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Isara

Un grand merci pour votre commentaire et vos compliments ! Savoir qu’une lectrice a pris plaisir à parcourir les pages d’un roman est toujours une grande satisfaction pour son auteur. Le livre est actuellement édité sur amazon.fr, le lien se trouve sur la page monbestseller.

Bonne et heureuse année 2018 !

Publié le 06 Janvier 2018

Merci pour votre retour @Mary Pascal... et sachez que je reste fan! Meilleurs voeux 2018!

Publié le 06 Janvier 2018

@Tinika Vialar

Merci d’avoir pris le temps de lire mon roman et d’avoir accompagné votre commentaire d’une pluie d’étoiles. Les hasards heureux mais également malheureux sont assumés, j’ai beaucoup réfléchi avant de les mettre en scène. S’il y a vingt ans, un romancier avait imaginé retrouver la gourmette de Saint-Exupéry dans un filet de pêche, mille experts auraient trouvé cette idée invraisemblable et pourtant… Si un écrivain avait inventé un japonais survivant à deux explosions nucléaires (Hiroshima et Nagasaki), on aurait jugé cela statistiquement impossible et pourtant cet homme existe. Jean est de ses êtres à qui le destin cruel offre une succession de rendez-vous manqués.
Pour mon prochain livre, il vous faudra patienter car je me suis mis en vacances après une année épuisante à écrire la suite de la partition de Claire. L’idée d’un nouveau roman a germé dans mon esprit, j’ai même déjà le titre ! Je pense bientôt me lancer dans sa rédaction mais à un rythme moins soutenu. Rendez-vous dans 18 ou 24 mois !

Bonne et heureuse année 2018 !

Publié le 06 Janvier 2018

Merci pour votre talent. Votre nouvel opus est tout aussi réussi que le premier. Dès que vous l’editerez j’aurai le plaisir de l’acheter pour avoir le plaisir de l’offrir comme je l’avais fait pour le premier. Collant plus à la terrible réalité de nos jours, il m’a par certains côtés beaucoup plus touchée. En fermant les yeux, on entend même la musique s’egrainer du piano. Félicitations.

Publié le 04 Janvier 2018
5
J'ai apprécié la suite, mais ... j'ai trouvé un petit abus de hasards heureux! Mais bon c'est un roman et tout est permis! J'attends votre prochain livre!
Publié le 04 Janvier 2018

@LEYNAPP
« Neuf petites toursEiffel » n’est pas disponible en téléchargement mais seulement en lecture car je désire en conserver le contrôle. En effet, il subsiste quelques fautes d’orthographe et il n’est pas impossible que je remanie certains passages. Par contre, je pense l’offrir en téléchargement complet l’été prochain. Merci de l’intérêt que vous portez à mes romans et désolé de ce désagrément.

Publié le 31 Décembre 2017

Bonjour, super j'ai trouvé la suite de la partition de Claire, impatiente de lire la suite
je n'arrive pas à le télécharger
impossible de le lire sur une liseuse dommage ...

Publié le 31 Décembre 2017

@Chris Martelli

Un grand merci pour vos compliments et vos remarques !!!
Toutes les scènes de ce livre me sont venues au fil de l’écriture. La nuit à Arles par exemple n’était en aucun cas prévue dans la trame initiale de ce roman. J’ai toujours essayé de donner un maximum de crédibilité aux événements survenant dans le déroulement de l’histoire. Contrairement au premier tome où je m’étais astreint à faire suivre et subir les événements de la deuxième guerre à mes héros avec un souci documentaire méticuleux, je me suis accordé beaucoup plus de liberté dans ce deuxième opus en laisser libre cours à mon imagination.
Dès le début de l’écriture de ce roman, j’avais décidé de lui donner un titre différent du premier. A l’origine, il aurait dû être publié sous celui de « La rose de Montmartre » en raison de la fleur séchée retrouvée entre les pages de la partition de Claire. Ce n’est que dans les dernières semaines de sa rédaction que j’ai décidé de retenir celui de « Neuf petites tours Eiffel ».

Publié le 28 Décembre 2017
5
La magie opère tout de suite. Vous nous remettez dans le bain avec finesse (et métier). Et on se replonge avec bonheur dans la vie d’avant et celle à venir. Votre talent pour conter les sentiments, les émotions, est réel. Même si certaines séquences ne m’ont paru pas aussi naturelles que l’on pourrait imaginer (la nuit à Arles, le retour à Paris, par exemple, ou encore la recherche du photographe en Bavière). Mais si je chipote, c’est parce que j’ai aimé vous lire. Et puisque je chipote… je me permets un dernier commentaire : pourquoi avoir changé le titre ? La partition de Claire ne vous paraissait pas approprié ? Enfin… Bravo.
Publié le 28 Décembre 2017

Bravo pour l'explication des 2000 ballerines.
Pour les rares fautes, on fera un tir groupé quand mon épouse, Sylvie (qui vous suit sur Facebook), l'aura lu.
Il y en a une en particulier qui m'a fait beaucoup rire : Quand le narrateur découvre l'amour dans les bras de Fanny, le fait qu'il soit "nu comme un vers" est poétiquement exact, mais biologiquement faux !

Publié le 27 Décembre 2017

@Patrick03

Cher Patrick,

Un grand merci d’avoir pris le temps de parcourir les pages de mon second roman. La destinée de la tante américaine est le coin de ciel bleu de ce livre qui ne manque pas de passages plus sombres et douloureux. A travers l’hommage national rendu à Claire, je me suis pris à rêver que notre pays soit capable d’honorer une jeune et magnifique héroïne de la Résistance avec autant de ferveur et de faste qu’une star du Rock and Roll ! C’est bien sûr utopique mais dans un roman, tout est possible et c’est cela la magie de l’écriture. 2.000 petites ballerines, si on les rapporte au poids de 700 bikers, cela me paraît assez équilibré :)
Assisté de mes deux fidèles correctrices, j’ai révisé avec soin les 348 pages de ce roman. Mais la correction est un art difficile et il n’est pas impossible que des fautes aient pu échapper à notre vigilance. Si vous en avez encore le souvenir, vous pouvez me les signer par mail, je ne m’en formaliserai pas et en reporterai les corrections.
Merci de vos compliments et remarques qui, je l’espère, donneront envie à d’autres internautes de lire le tome 2 de la partition de Claire.

Bien cordialement.

Pascal MARY

Publié le 26 Décembre 2017
5
Un style toujours aussi agréable, au service d'une histoire qui se suit avec un très grand plaisir. Le début du roman permet facilement de retrouver le fil de l'histoire quand, comme moi, il y a déjà longtemps qu'on a évalué ce qui n'était à l'époque qu'un manuscrit... Fin très bien ficelée, car elle permet d'imaginer l'avenir que l'on veut. ..à moins que l'auteur ne nous la livre dans un dernier opus. Deux petites critiques (qui aime bien...) :deux ou trois fautes d'orthographe ou d'accord dont je me serais bien passé, et peut être un peu trop de happy dans la vie de la tante américaine ou dans le faste de l'hommage national (2000 ballerines ? C'est peu crédible? Même Johnny n'a eu que 700 bikers! ) Mais bravo quand même .
Publié le 26 Décembre 2017

@lamish

Chère Michèle,
Un immense merci pour avoir pris le temps de rédiger cette première critique que, comme tout romancier, j’attendais avec une terrible angoisse qui malmenait mes intestins et perturbait mes nuits. C’est toujours un grand bonheur d’apprendre qu’une lectrice a pris plaisir à parcourir mes pages.
Il y a effectivement beaucoup de moi dans le personnage de Sébastien, notamment dans sa passion du karaté et de la photographie que je pratique tous deux depuis l’adolescence. Son séjour à New York est truffé d’anecdotes personnelles vécues lors de deux séjours à Manhattan.
Encore une fois, je vous félicite pour le temps que vous consacrez à la lecture des romans postés sur monBestSeller et pour la qualité de vos critiques toujours parfaitement argumentées et rédigées avec soin et talent.

Publié le 18 Décembre 2017
5
Première à commenter et étoiler ce deuxième et dernier tome de « La partition de Claire », et ce, pour mon plus grand plaisir. C’est un deuxième hymne à l’amour, un amour sublimé par les destinées tragiques, un amour dont le temps ne parviendra jamais à ternir l’éclat. Au terme d’un incroyable imbroglio circonstanciel, tout s’éclaire peu à peu. Même si la vie n’a permis, ni à Claire, ni à Jean, de voir grandir ou de connaître Elsa, on se plaît à imaginer qu’ils sommeillent sereins, enfin réunis malgré les tristes scenarii de leurs vies. Vous habitez Sébastien à chaque page, et ce personnage, tout en continuant la quête de son grand-père, réalise une part de vos rêves, me semblent-il. C’est toute la magie de l’écriture. Merci infiniment pour ce second partage empreint de belles valeurs et porteur d’espoir. Amicalement. Michèle
Publié le 18 Décembre 2017

Ce roman constitue LE DEUXIEME TOME DE LA PARTITION DE CLAIRE. Pour une bonne compréhension de l’intrigue, il est important voire indispensable de parcourir les pages du premier opus avant d’entreprendre sa lecture. Vous trouverez la partition de Claire en téléchargement sur monBestSeller.
Bien cordialement.

Pascal Mary

Publié le 08 Décembre 2017
Mary Pascal
Biographie

Durant quinze ans, j'ai illustré l'actualité par des caricatures souvent très noires et acerbes. Si certains de mes dessins ont été...


A lire dans les actualités