Canelle l'ourse des Pyrénées

71 pages de The Gonzo Man
Canelle l'ourse des Pyrénées The Gonzo Man
Synopsis

Biographie animale de Cannelle, la dernière ourse des Pyrénées, tuée par un chasseur devant son ourson... Inspirée d'une histoire vraie...

478 lectures depuis la publication le 06 Décembre 2017

Les statistiques du livre

  91 Classement
  316 Lectures
  +4 Progression
  5 / 5 Notation
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Pelo. Le Gonzo relisait le coup de cœur de Pelo avec une surprise non dissimulée. C’était une impression étrange. C’était la première fois que quelqu’un prenait la peine de prendre la plume, de prendre du temps, de prendre le public à témoin, pour raconter quelque chose qui relevait de l’enfance, de la naïveté du monde, d’une innocence perdue. The Gonzo Man ne se définissait pas comme un écrivain, ni même comme un auteur. Ces catégorisations le mettaient mal à l’aise, pas assez de place pour se mouvoir avec la liberté d’un Gonzo. Le Gonzo était un inadapté social radicalisé. Le propre d’un tel personnage est de refuser les cases, ces accessoires si faciles pour préformater la pensée, notamment celle induite par la parole de l’expert. L’expert est la malédiction de notre époque. La légitimité de l’expert se nourrit d’une vision éculée du passé. Sa certitude se nourrit de la doxa, la technicité en plus. Qu’est-ce qu’un expert ? C’est l’incarnation d’une parole suffisante, autoritaire et autorisée qui se nourrit d’une technicité plus ou moins complexe pour nous faire oublier le vide de son audace. Dans tout expert se cache le tombereau de l’audace, étouffée, mort-née… La parole de l’expert est une pensée sous cellophane, avec son label sécurisé.
Or, c’est précisément le contraire qu’exprimait le propos de Pelo. De Cannelle, Pelo dit : « L’écriture est à la fois accessible, simple, mais riche en vocabulaire, donc instructive, pour de jeunes enfants ». Jamais un expert n’affirmerait au nom d’une vision étriquée de l’enfance qu’un vocabulaire riche soit compatible avec les possibilités d’assimilation d’un enfant. Les experts ont créé le dictionnaire des collèges. Avez-vous déjà entendu parler de cette horreur ? Les mots sont une clef qui ouvre des possibles sans cesse renouvelés. Or, le dictionnaire des collèges, version expurgée du Robert, est une invitation à cloitrer l’adolescence dans une virtualité restrictive, pensée par l’expert. Un monde corseté par des experts, un bac à sable d’où on ne s’échappe pas. Du coup, le commentaire de Pelo sur « Cannelle » révélait une générosité qui ne cessait d’intriguer le Gonzo. Finalement, The Gonzo Man trouvait peut être plus pertinent de lire les commentaires de Pelo, que de s’attarder sur cette histoire d’ours. Le Gonzo était sans doute un inadapté littéraire...

Publié le 13 Janvier 2018

"Cannelle l'ourse des Pyrénées" est le "Livre le +" du 12 janvier. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/8692-ebook-a-.... Bonne lecture ! Et n'oubliez pas : si vous laissez un commentaire à l'auteur, il vous répondra.

Publié le 12 Janvier 2018
5
Un vrai coup de cœur pour ce conte pour enfants mais aussi pour adultes, j’en suis la preuve vivante puisque j’ai plus de 30 ans. J’ai lu ce conte d’une traite et entièrement en moins de 2 heures. J’ai fortement apprécié la forme de l’écriture avec son épaisseur, cela m’a évidemment rappelé les livres que je lisais lorsque j’étais enfant. L’écriture est à la fois accessible, simple mais riche en vocabulaire donc instructive pour de jeunes enfants. J’ai trouvé très intelligent votre idée de questionnaire à la fin avec des questions de culture générale ayant rapport avec l’ours et dont les réponses se trouvent dans le récit. Sinon j’ai trouvé les histoires « craquantes », l’idée de faire parler les animaux, géniale. Cela m’a fait parfois un peu mal au cœur de voir ces animaux tués par les hommes avec leurs petits qui sont ensuite confrontés à la solitude et abandonnés à leur triste sort. J’ai alors pensé au film, Croc-Blanc. Le récit montre bien aussi parfois la stupidité de l’homme qui pour assouvir sa soif de pouvoir, tue les animaux d’une manière lâche et gratuite. Moi qui adore les animaux, on apprend beaucoup dans le récit sur leur fonctionnement, leur façon de se nourrir, de chasser, de survivre et de montrer leur intérêt pour le sexe opposé d'une manière parfois rustre. La scène entre l'ours et l'ourse est particulièrement bien faite et bien vue! Pour résumer, extrait à la fois riche en enseignements et très ludique, je ne peux que le recommander !
Publié le 07 Janvier 2018
The Gonzo Man
Biographie

La vie de The Gonzo Man se résumait en fait à très peu de choses... Mais ce très peu était déjà de trop. La frontière n'était pas...


A lire dans les actualités