Nouvelles de tables

21 pages
Extrait
de Boris Phillips
Nouvelles de tables Boris Phillips
Synopsis

Huit récits – une saynète et sept nouvelles – gouleyants, gourmands et savoureux à consommer sans modération.
Autour de ces tables on mange, on boit, on échange des propos plus ou moins philosophiques... Surtout, on ne s’ennuie pas !
N'hésitez pas à commenter ou "étoiler" ce menu... Selon le plaisir gustatif qu'il aura provoqué en vos palais.

Bon appétit et bonne lecture.
Boris Phillips.

718 lectures depuis la publication le 09 Décembre 2017

Les statistiques du livre

  46 Classement
  530 Lectures
  -9 Progression
  4.5 / 5 Notation
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Voici que – par la grâce de @Mokeddem II – je serais hissé sur le pavois de la souveraineté des non-voyants... Je trouve cela plutôt flatteur !
Seulement, je serais aussi affligé d'un désir malsain de posséder ce qui n'est pas mien ainsi que d’une difficulté à réaliser le bol fécal...
Cela devient alarmant quant à l'état de ma santé tant psychique que physique !
Je pense – cela m'arrive – que ces assertions gratuites nécessitent une réponse argumentée... Permettez que mes côtés "vieux prof" et "réactionnaire" de la langue française se livrent à une petite dissertation.

Je pourrais, monsieur, vous répondre par quelques pirouettes verbales : « En l’Émirat du "hors sujet", vous êtes Calife ! » ; ou encore « Au Panthéon de la "phrase qui n'a rien à voir avec ce que l'on vous demande", vous vous montrez Unique Prophète ! »
Ce serait facilité et je m'y refuse.
Pourtant, que faites-vous ?
Sur la page de « Nouvelles de tables », vous ne portez aucun jugement quant au contenu du recueil ; au contraire, vous répondez à l'appréciation, peu flatteuse il est vrai, que j'avais faite de votre « Le baiser du pape / ver sacrum ».

Venons-en à une phase plus "organique".
J'avais simplement exprimé le fait que « Je me suis juste mortellement ennuyé à parcourir ces flots de mots sans queue ni tête. »...
Je vais donc employer un champ lexical plus à votre portée : « je me suis royalement fait c... à la lecture de votre diarrhée verbale ! » ; je ne suis donc guère "constipé".
Il importait que ce fut dit !

Puis, il y a la "jalousie"...
On ne peut, à mon sens, envier que ses supérieurs ou ses pairs. Je ne désire – en aucune manière – égaler ou surpasser la vulgarité de vos phrases !
Vous visez les "tripes" de vos lecteurs ; je cherche à toucher leurs cœurs et leurs âmes... Nous ne concourons pas dans la même catégorie.
Descendez un peu du piédestal de votre ego surdimensionné !
Vous n'aviez donc pas perçu que sous le long dithyrambe que je vous avais précédemment envoyé se cachait de l'ironie ?
Une simple phrase aurait dû vous alerter : « surtout - puisque le ridicule ne tue pas -, restez en vie ! ».
Pour moi, vous n'êtes – et ne resterez – qu'un histrion.

Je vous ai entretenu, à une occasion, de l'évolution de vos avatars : XI, puis IX, parfois VI ou V, maintenant seulement II... Progression inéluctable vers le 0 littéraire !

À vous de vous venger sur les pages de mes écrits... Vous manquerez toujours de panache !

Cordialement et avec humour.
Boris Phillips.

Publié le 07 Janvier 2018

Bonne année à toi @lamish.
Quatre étoiles venant de toi ont, à mes yeux, bien plus de valeur que les piques fielleuses et hors sujet d'un certain...
Ne t'inquiète Michèle, j'ai les mêmes préventions que toi envers cette forme d'expression : mes fistons - 24 & 22 balais - ont une fâcheuse tendance à en user, voire en abuser ; ma "philosophie" fait que je porte sur leur lexicologie un regard empli d'indulgence paternelle... Avec un soupçon "d’intérêt" : ils sont mes référents dans cette sémantique qui m'est étrangère !
Amicalement et avec humour.
Philippe.

Publié le 06 Janvier 2018
4
Bonjour, Boris, et bonne année ! Je fais ma méchante et t'enlève une étoile, ce qui n'est pas coutumier. Mais tu sais que je bloque complet sur ce type de langage, alors, cause à effet... Sinon, ta nouvelle reste savoureuse pour ton intarissable humour, toujours aussi sarcastique, tes descriptions très visuelles, tes caricatures sans complaisance... Merci pour ce partage gouleyant. Amicalement. Michèle
Publié le 06 Janvier 2018

Merci @Moal Dominique d'avoir mis mon "menu" dans votre bibliothèque.
N'hésitez-pas - après dégustation - à l'étoiler plus ou moins suivant le degré de plaisir gastronomique qu'il vous aura procuré ( ? - ! ).
Cordialement et avec humour.
Boris Phillips.

Publié le 02 Janvier 2018

PHILIPPE CLAUSELS A @BORIS PHILIPS.
MERCI POUR CE COMMENTAIRE SUR ''BEAUCOUP DE BRUITS ET SI PEU D'AMOUR''. BONNE ANNEE A VOUS!

Publié le 01 Janvier 2018

Bon "post réveillon" @René Sauvage ; je suis fort aise de vous avoir fait sourire en ces difficiles circonstances.
Sans doute aviez-vous encore "la tête dans les étoiles" ?
Cordialement et avec humour.
Boris.

Publié le 29 Décembre 2017

Marrant et observé, ça m’a fait mon post réveillon avec sourire !

Publié le 29 Décembre 2017

@damasse.
En espérant que cette petite cuvée soit à votre goût...
Ne la laissez pas trop vieillir avant de la déguster et de la noter.
Cordialement.
Boris.

Publié le 21 Décembre 2017

@Sevgi Beyazkiliç.
Merci d'avoir posé ce cru dans les casiers de votre bibliothèque.
J'attends vos commentaires afin de savoir si la dégustation vous a bien mis l'eau à la bouche.
Cordialement.
Boris.

Publié le 16 Décembre 2017

Très cher @Mokeddem II.
Enfin, enfin je vous retrouve vous qui n'avez jamais été que persifleur dans les bois de la prose ; flibustier sanguinaire des eaux dormantes littéraires.
Je me suis permis ce détournement de quelques vers de Louis Aragon afin de vous exprimer ma plus vive inquiétude : votre longue absence de mes pages ainsi que le ton neutre de votre premier commentaire m'avaient fait redouter le pire quant à votre santé... Je suis rassuré : vous êtes bien vivant et - plus que jamais - semblable à vous-même !
Au passage, je rends mille grâces à la clairvoyance de votre belle-mère : bien humblement, je reconnais devant vous n'être qu'un infâme marmiton de la plume ; un gâte-sauce de la pire espèce dans l'art de la gastronomie des Belles-Lettres... Que sais-je encore !
Ne perdez donc pas votre précieux temps à m'invectiver plus avant, je ne répondrai plus à vos critiques si éclairées ; je ne suis pas digne de les recevoir.
Allez à l'essentiel ; continuez la mission d'épuration des auteurs qui est le but ultime de votre bienheureuse existence ; surtout - puisque le ridicule ne tue pas -, restez en vie !
Bien à vous avec dévouement et affection.
Boris Phillips.

Publié le 14 Décembre 2017

@Mokeddem II.
Effectivement, vous êtes de retour... Je vous ai connu XI, puis X ; vous voici II... Est-ce une évolution ?
Vous employez le terme de "pourfendeur" ; je dirais plus volontiers "détracteur systématique" !
Maintenant, si vous souhaitez juger que "mes mets sont plus beaux qu'avant" ou non ; contactez mon éditeur afin d'acquérir le recueil.
Cordialement et avec humour.
Boris Phillips.

Publié le 13 Décembre 2017

Merci chère @FANNY DUMOND de ces étoiles venant orner mon enseigne au "Michelin" de la littérature gourmande !
Je reconnais avoir été injuste envers les restaurants végétariens dans "Dîners de familles" - la nouvelle que j'offre en amuse-bouche aux lectrices et lecteurs potentiels du recueil - : on y mange fort bien ! Pour l'anecdote, je n'ai qu'une seule fois été grognon d'être entraîné dans un tel établissement : à Obernai - pays de la choucroute -, je trouvais qu'il y avait une injustice flagrante à me faire me restaurer là ; mon humeur chagrine cessa en goûtant leur vin bio, il se mariait fort bien avec les lentilles corail et autres réjouissances !
Quant à vous rassasier - il faut bien sacrifier au côté "mercanti" de notre vocation -, que diriez-vous de déguster un exemplaire avec dédicace mijotée par mes soins ?
Amicalement et avec humour.
Philippe.
P.S. Il me semble que la fameuse phrase est tirée d'un sketch de Pierre Péchin parodiant "La cigale et la fourmi"

Publié le 11 Décembre 2017
5
@Boris Phillips une nouvelle fois je me suis régalée à vous lire et j'ai encore faim ;) Après lecture de votre première nouvelle, je constate que je ne peux pas compter sur vous pour me donner une idée de menu pour régaler à Noël ma tribu amatrice de bonne chère. Ne mangez ni trop gras ni trop salé ni trop sucré et cinq fruits et légumes par jour plein de glyphosate. Tu bouffes ou tu bouffes pas, tu crèves quand même disait chais plus trop qui (pas le temps de passer chez google ;-) Trêve de balivernes, je vous adresse tous mes vœux de succès pour vos nouvelles. Amitiés. Fanny
Publié le 11 Décembre 2017