Les forces du bien *Lylie*

15 pages de Cristina Leg
Les forces du bien *Lylie* Cristina Leg
Synopsis

Vous ne connaissez pas Lylie ! Moi si ! Et je peux vous assurer qu’elle gagne à être connue !
Lylie ou " La Puce" pour les intimes, personnage attachant, perdu dans les abîmes de la maltraitance. Lylie nous révèle, à travers un récit poignant et touchant, ses désespoirs, ses souffrances, mais aussi ses espoirs, ses rencontres… De celles que l’on n’est pas prêt d’oublier, qui marquent une vie. Les forces du bien seront-elles assez puissantes pour la libérer de ce calvaire ?

81 lectures depuis la publication le 11 Janvier 2018

Les statistiques du livre

  588 Classement
  81 Lectures
  0 Progression
  5 / 5 Notation
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@lamish. Bonsoir Michèle. C'est à moi de vous remercier, votre description des histoires que vous commentez, reste pour moi, encore un mystère. Vous avez le don indéniable d'illustrer un récit. C'est très agréable d'avoir un si bon retour. Pour tout vous avouer, Cosette m'est apparue aussi, lors de mon écriture. Oui, Lylie comme tant d'autres, sont des êtres réels, authentiques. Lors de ma rencontre avec elle, j'ai voulu conter son histoire, pour elle heureusement, la fin est moins tragique que certain. Maintenant, que j'ai un peu de repos, après correction et recorrection aussi "Le saule qui pleure". Je vais pouvoir vous lire ainsi que @Pantinois. Bien amicalement. Cristina

Publié le 12 Janvier 2018
5
Bonjour Cristina. Merci pour cette jolie nouvelle, partagée dans son intégralité. Une nouvelle très tendre, qui m'a évoqué le début de "Cendrillon", le personnage de Cosette également. Une nouvelle qui m'a touchée car là où je vis, beaucoup de Lylie subissent des maltraitances. Mais je ne peux en dire plus de peur de dévoiler la fin qui m'a surprise et justifie, du coup, la candeur presque excessive de votre prose, ce qui nous parait parfois improbable aussi. Un charmant récit que les quelques fautes relevées n'arrivaient pas à ternir... mais mieux vaut ne pas donner prise aux pointilleux qui, parfois, font des ravages, comme je vous l'ai écrit, en MP ;). Bonne continuation dans l'écriture. Amicalement. Michèle
Publié le 12 Janvier 2018

@Pantinois
Bonjour Philippe. Je suis ravie que cela vous ai plu et je vous remercie beaucoup pour la note. Il faut bien avouer que cela motive. Je remercie en même temps @lamish qui m'a bien aidé pour les fautes d'orthographe et de grammaire, même s'il en reste encore. Enfui est déjà corrigé ;-) Merci Philippe...
Aussi d'avoir franchi le cap de vos résolutions et de nous courronner de 5 étoiles... qui nous donne l'envie de persévérer. J'ai pu remarqué que vous aviez un nouveau bébé ! :-) je ne manquerai pas de vous lire et vous donnerai mon ressenti. Bien amicalement. Cristina

Publié le 12 Janvier 2018
5
@Cristina Leg Bonjour Cristina et merci de nous avoir laissé, cette fois-ci, un texte entier pour apprécier votre prose. Une nouvelle touchante et attachante, dans laquelle vous avez essaimé quelques indices qui nous mènent à la chute. L’écriture est fluide et simple. Pas de phrases alambiquées et pleines d’emphase… non, l’écriture est en harmonie avec le récit. Du coup la lecture en est agréable. On est à la limite du conte… je vois bien une transcription de cela en dessin animé. (ou même un livre avec illustrations, même si du coup ça gâche la chute ! ) Mes résolutions me poussent à ne pas noter ceux que je lis. J’ai déjà dérogé à la règle cette semaine pour lamish… mais comme vous avez aussi, toutes deux, été mes lectrices, il est normal que l’exception se confirme ici. Donc, je vous couronne du 5 étoiles avec plaisir. PS : Je n’ai pas vu beaucoup de fautes (3 ou 4, mais peu importe ! ça n’altère en rien la lecture). Je souligne seulement la plus visible : page 4. Il s’est enfui plutôt qu’enfoui.
Publié le 12 Janvier 2018
Cristina Leg
Biographie

Enfant timide et réservée, je me suis épanouie grâce à mon père, grâce à ma mère. Bercée par le son de la guitare de mon père et les...


A lire dans les actualités