Le prince des parquets-salons

Extrait
de Jean-Claude Fournier
Le prince des parquets-salons Jean-Claude Fournier
Synopsis

Une bande de jeunes écument les bals de campagne dans les années soixante. La guerre d'Algérie vient juste de se terminer. L'avenir serait donc radieux si la crainte de mettre une fille enceinte ne gâchait pas l'insouciance des jeunes, si leurs premiers émois n'étaient pas freinés par l'inexistence de moyens de contraception légaux et n'engendrait pas, chez les personnages masculins de ce conte déjanté, une frustration les rendant plus stupides encore que ne le sont naturellement les garçons à l'âge "bête". Au delà de la quête de l'aubaine sexuelle éphémère et des prouesses (parfois imaginaires) dont se vantent les "héros", le roman est une plongée dans la province des trente glorieuses : mutations culturelles, sociétales et politiques en cours avant le "grand bond en avant" de 68.

3311 lectures depuis la publication le 23 Avril 2014

Les statistiques du livre

  1313 Classement
  43 Lectures
  -270 Progression
  4.8 / 5 Notation
  18 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires , 24 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci beaucoup, chère America grace, pour ce compliment, immérité... Je pense simplement avoir mis mes tripes dans cette histoire, mais sans prétendre à la gloire littéraire qui va avec un chef-d'oeuvre...
Mais encore une fois merci quand même...

Publié le 05 Septembre 2015

Merci pour la note et le commentaire

Publié le 11 Février 2015
5
Un style plaisant, de l'humour, une époque en plus que j'ai bien connue: que demander de plus au peuple? Si un 5 étoiles pour figurer au guide Parkay-Sallont! Bravo et bonne continuation
Publié le 10 Février 2015

des dialogues savoureux,d'une autre époque.
Un plaisir à lire. Dommage du peu

Publié le 14 Janvier 2015
5
Génial, on s'y croirait. Moi aussi j'avais une mobylette bleu moto bécane !!!!
Publié le 22 Décembre 2014
5
Excellent livre sur les années soixante. Ces "sixties-là ne sont pas celles auxquelles on pense spontanément
Publié le 25 Octobre 2014
4
Dès la première page et les toutes premières lignes, l'auteur, très en verve, nous entraine à sa suite, à la découverte de l'univers qui a été celui de sa jeunesse. Si l'humour du style rend compte de la distance qui permet, depuis le temps, d'en être le rapporteur fidèle, il est clair que cette histoire vient de lui, de son vécu. Et cette distance ou ce recul, à aucun moment n'entache les liens qui susbsistent de lui avec ce passé, sans que jamais ne s'efface, avec la nostalgie, et malgré la rude verdeur, assumée, du propos, un sentiment dont il ne se cache pas, fait de tendresse.
Publié le 24 Septembre 2014
5
Une description au plus juste de la mentalité de certains personnages. L'auteur déploie son sens du rythme avec verve et brio pour retracer le ton des conversations emplies de vacuité et d'emphase que nous entendons au quotidien. Une observation fine qui sonne juste.du volume sonore qui nous entoure ! La suite...vite !
Publié le 18 Septembre 2014
5
Je trouve injuste qu’un tel livre, vrai petit chef d'oeuvre, puisse rester confidentiel face à toutes ces nouvelles publications médiocres mais à succès. Faites comme moi, commandez-le et régalez vous. Vous n'aurez qu'un regret : fermer la dernière page.
Publié le 26 Août 2014
4
Ce livre est vivant c'est le moins qu'on puisse dire !!! Je le prends pour mes nuits antarctiques. Sophie Angeli Chacoux (Chers équipiers)
Publié le 03 Août 2014
5
DSR
On entre de plain pied dans l'univers et la préoccupation essentielle(existentielle?)de ces p'tits jeunes de province,qui évoluent ,comme dans un musée des années 60, les cheveux luisants de brillantine Forvil,parmi les dedeuches,les simcas,les 403,tellement moins pratiques,,pour les conquêtes que les Cadillac,le tout ponctué par une envolée comico-lyrique et/ou philosophico-politique de l'Assurancetourix du groupe ou une allusion à un tube de l'époque. L'auteur jongle entre le truculent parler local et l'imparfait du subjonctif avec un enthousiasme jubilatoire.
Publié le 16 Juillet 2014
5
Un livre magnifique. Un chef-d'oeuvre d'humour et de poésie. Le premier roman d'un grand écrivain dont j'ai hâte de voir les Nouvelles publiées.
Publié le 16 Juillet 2014
4
Bonjour, Comme promis, j'ai lu votre livre. Du réalisme, du vécu par les anciens ou par vous peut-être, de l'action et un franc parler font de votre livre un livre vivant et agréable à lire. L'écriture est fluide et j'y retrouve un savoureux mélange de Marcel Pagnol et de livres provinciaux que j'ai déjà lus. Le vocabulaire un peu cru et peu néanmoins choqué un public jeune. Mais c'est un très beau récit qui raconte la vie d’antan. Mais vous maîtriser à la perfection vos expressions qui sont fines et pointues. Il y a une note de familier et de grossièretés que vous mariez à merveilles. J'ai hâte de lire le prochain.
Publié le 13 Juillet 2014
5
j'aime le style d'écriture de JCF, les phrases et les mots sont travaillés, jamais vulgaire même si parfois des expressions locale peuvent laisser croire que que certaines expressions familières peuvent nos laisser croire qu'une certaine grossièreté est le mode d'expression de ce livre. Au contraire, l'expression est fine en montrant que l'auteur manie bien le Français et la langue locale. Ce style familier est plaisant et facile à lire. Je le conseille à tous.
Publié le 23 Juin 2014

Merci pour ce ommentaire très élogieux cher Polhansson. J'espère que vous trouverez la suite aussi intéressante que ce premier chapitre.

Publié le 12 Juin 2014
5
Vous arrivez à créer une atmosphère dès les premières lignes! bravo. Je pense que votre roman peut se classer parmi ceux que l'on prend plaisir à relire, juste pour le plaisir d'y retrouver cette ambiance. L'ambiance d'une époque à la jeunesse dorée!! :)
Publié le 12 Juin 2014
5
bravo JCFVC, c'est une réussite, bon style, humoristique un air leger d'une jeunesse où avec peu il était possible de faire beaucoup.
Publié le 26 Mai 2014
5
j'aime bien le style province, les expressionset le parlé local, tous cela dans un style humoristique, un roman qui parle un peu de soi même c'est un livre bien écrit agréable à lire. Bravo l'auteur nous attendons la suite.
Publié le 26 Mai 2014
5
Plein d'humour, un livre agréable â lire, pour certain cela rappellera une jeunesse pour d'autres ce sera un moyen de découvrir une époque que leurs parents ont vécu.
Publié le 25 Mai 2014
5
J'ai bien connu cette vie pendant ma jeunesse.la lecture de ce livre m'a apporté un bol d'air frais de jeunesse. Vous aimerez qq soit votre âge.
Publié le 23 Mai 2014
5
Très bon livre si vous voulez vous rappeler de votre jeunesse de province dans les années 60. Style sympa et même élaboré même si parfois des termes crus sont utilisés.
Publié le 23 Mai 2014
5
Une histoire personnelle romancée ? C'est agréable de se rappeler des sorties de jeunesse en province. Penez votre motocycle bleu ou votre 4CV et vous voilà dans les bals du samedi soir montés sur place pour une nuit. La vie avec les copains cela compte, lisez le style est exquis.
Publié le 08 Mai 2014
5
Livre sympathique à lire. Il rappelle notre jeunesse joyeuse.
Publié le 08 Mai 2014
5
Commentaire déjà envoyé.
Publié le 08 Mai 2014

Livre intéressant et drôle qui peut rappeler à tous leur jeunesse.Bravo

Publié le 08 Mai 2014
5
J'ai beaucoup aimé l'humour et le mélange des registres de langue. Excellente lecture. A recommander
Publié le 30 Avril 2014
5
L'entrée, appétissante, donne envie de lire le plat de résistance...
Publié le 30 Avril 2014
4
Commentaire déjà envoyé.
Publié le 28 Avril 2014

Je me suis délectée à la lecture de "Le Prince des Parquets-Salons" La langue est savoureuse avec ce français mâtiné de bourdonnais. Sous ce langage cru se font jour des pointes de tendresse, de nostalgie et même de romantisme. L'humour est toujours présent ainsi que l'autodérision.

Malgré le thème récurrent ce n'est ni vulgaire ni grossier et on prend beaucoup de plaisir à l'évocation de cette époque.
Ce livre mérite vraiment d'être connu et de dépasser le cadre régional.

Bravo

Jeanne Milbeau

Publié le 28 Avril 2014

Merci aux 73 personnes qui ont lu l'extrait de mon roman, me propulsant ainsi à la 187ème place sur 723 du classement tous genres.confondus et à la 54ème sur 243 des romans, ceci en quelques jours seulement.

Ce serait sympa également (si elles le souhaitent bien sûr) de s'identifier en laissant un commentaire et/ou en notant l'extrait, ce qui me permettrait de les remercier personnellement et peut-être d'établir un dialogue avec elles.

Publié le 28 Avril 2014

Merci pour ce commentaire et pour cette note cocomar. Merci également aux lecteurs qui ont pris la peine de feuilleter ce premier chapitre de mon roman. S'ils ont aimé et veulent en savoir plus, ils peuvent aller sur mon blog et sur ma page facebook. Ils y trouveront : résumés, articles de journaux, avis de lecteurs et d'événements (interviews radio, salons du livre...), etc.

http://jcfvc.over-blog.com

https://www.facebook.com/pages/Le-prince-des-parquets-salons/158863494224306 Et le mieux, évidemment c'est de lire le bouquin, que l'on peut se procurer dans toute bonne librairie , en le commandant éventuellement s'ils ne l'ont pas en rayon. Il est également disponible sur les sites de vente en ligne et chez mon éditeur (Marivole) à l'adrresse suivante : http://www.marivole.fr

Publié le 27 Avril 2014
5
Très bon témoignage de la vie provinciale dans les années soixante. Très bien écrit. Tout à la fois cynique, tendre et émouvant. Il y a de la nostalgie sans que la recherche de ce temps perdu n'idéalise le passé. Le destin des personnages s'inscrit dans la grande Histoire. Je recommande vivement la lecture du Prince des parquets-salons, édité aux éditions Marivole et disponible sur les sites de vente en ligne.
Publié le 24 Avril 2014