Aurélie De La Balade
Biographie

Professeur de lettres-anglais en lycée professionnel, 32 ans, aime écrire, lire, regarder la télé, les sports de combats, les chats et dessiner.

Aurélie De La Balade a noté ces livres

5
Waou ! Excellent ! Un lexique riche, un style fluide et une subtile maitrise du registre fantastique ! J'ai adoré! Je l'utiliserai peut être en classe si j'ai du français ^^ ou en accompagnement personnalisé. j'ai juste relevé que des coquilles trainaient : p2 Ces au lieu de Ses, p3 revenuE...
Publié le 23 Juin 2016
5
On a beau savoir rapidement comment ça va se finir et ce que cache Mademoiselle, on a envie de connaître le moindre détail de ces bribes de vie et on ne décroche plus. Je l'ai lu d'une traite. Est-ce un roman ? Est-ce une pièce ? Peut être les deux et après tout, on s'en moque car ce qui compte, c'est que l'on passe un bon moment avec cette histoire d'une déchéance programmée... Mais qui sort vainqueur de tout cela au final ? Les dialogues sont vifs, naturels parfois loufoques (logique, hé !). J'ai adoré. J'ai été touchée et enivrée (le champagne, surement...).
Publié le 27 Mai 2016
5
Excellent extrait qui donne envie de poursuivre la lecture. Les personnages sont bien décrits. L'écriture est fluide, agréable et moderne. La trame de l'histoire est intéressante.
Publié le 27 Mai 2016
5
Je passerais plutôt ce livre en littérature jeunesse (J'ai beau avoir 32 ans, je respecte ce style et en lis parfois). Le monde créé est intéressant : c'est une bonne fusion entre Fantasy, culture manga et culture parisienne moderne. On y trouve une certaine naïveté fraîche. Personnellement, le tout passerait mieux chez moi en manga. Mais, c'est subjectif. D'un point de vue strictement objectif, la plume est belle, parfois peut être un peu trop "travaillée" au début mais elle s'allège naturellement au fil du récit. Je pense que vous trouverez facilement des amateurs !
Publié le 27 Mai 2016
5
J'ai adoré ce roman. Il est atypique, poignant et l'écriture est fluide. L'alternance récits / dialogues rêvés donne un rythme intéressant. La psyché de cette femme est tellement humaine que tous, nous pouvons nous retrouver dans certains traits. Moi, je suis parfois Sarah, je suis parfois Marc et je suis parfois la fille de Sarah... Je ne dois pas être la seule. Je crois que ce roman parle à quiconque à une âme. Très belle création, vraiment !
Publié le 21 Mai 2016

Pages