Interview
Le 26 fév 2015

Isis de Paname, quand passion d’écrire rime avec auto édition

Isis de Paname à lire gratuitement sur monBestSeller.comEn exclu sur monBestSeller.com, le "Guide de survie de la quadra" d'Isis de Paname

Elle est journaliste et blogueuse à succès, rédige chaque matin à sept heures une newsletter, publie ses chroniques… Deux mille projets sur le feu et une auto édition au four, Isis de Paname est une boulimique d’écriture avec des vrais morceaux d’humour et de dérision dedans. Elle y trempe sa plume et écrit comme elle vit, les yeux en alerte sur tout ce qui bouge, prête à dégainer ses caresses dans le sens inverse du poil. Anthropologue des femmes comme elle se définit, elle publie ici les chroniques de son blog où elle casse le mythe de la quadra syndrome VGE, rapport aux 5 Valérie par classe dans la génération 71 (au saut du berceau, elle s’appelait aussi Valérie !). C’est drôle, alerte et vinaigré. Rencontre avec Mademoiselle cent mille volts.

Question: 

Qu’est ce qui vous a poussé dans le bain de l’écriture ?

Réponse: 

J'ai toujours adoré lire. Moyen d'évasion de fille unique... Pas de journal intime mais ado, j'écrivais beaucoup de lettres. Et j'ai toujours rêvé d'être journaliste. Très jeune je lisais la presse. Et en ayant vécu certaines expériences de la vie, j'ai eu envie d'en parler... Et de les écrire. Des nouvelles, puis des billets d'humeur qui correspondent à ma personnalité. J'ai plusieurs idées de romans autobiographiques mais plus tard.

Question: 

Votre blog, une expression parmi d’autres de votre bonheur d’écrire ?

Réponse: 

C’est un moyen de m'exprimer. De dénoncer aussi. Et un réel plaisir. J'ai toujours eu des blogs, mais j'ai mis du temps à trouver celui qui me ressemble le plus : indépendant, drôle, impertinent avec des tendances, de l'humeur. C’est aussi un moyen de prendre la température sur certains sujets pour voir s'il y a matière à aller plus loin.

Question: 

Qu’aimez-vous dans cette démarche de billets d’humeur ? Où puisez-vous votre inspiration ?

Réponse: 

Je suis une râleuse née. Beaucoup de choses m'énervent. Tous les matins quand j'écoute France Inter (je suis une férue d'actualités, tout m'interpelle), je réagis sans cesse. A l'instant, je viens d'apprendre que la librairie La Hune à St germain des Prés va fermer. Cela me révolte.
Mon inspiration, je la puise partout : radio, presse et surtout dans la rue ! Je suis une grande "mateuse" et curieuse. Je peux passer des heures à observer les gens, assise à une terrasse de café à écouter les conversations de mes voisins. Un style, un phénomène de mode, une allure, et les réseaux sociaux aussi m'inspirent énormément. J'adore Instagram qui est vraiment le reflet de notre société avec ses joies et ses abus. J'y puise beaucoup d'idées. Mon unique règle : faire rire mes lecteurs... ou les faire réfléchir. J'adore quand les commentaires se transforment en débat !

Question: 

Votre point de vue sur la publication gratuite et l’auto édition ?

Réponse: 

Je pense que c'est la meilleure façon pour passer les barrières des maisons d'édition. Quand je vois des pseudo stars de la télé, ou pire, de la téléréalité qui publient des soi-disant livres ou romans avec facilité... cela m'énerve. Tout cela parce qu'ils ont un nom ! On ne regarde même pas le talent.
Je vais auto éditer le recueil de mes chroniques en version papier. Et j’y travaille justement en ce moment avec Marie Insolubile, une super illustratrice. En même temps, j’ai un anti guide de la parisienne en écriture et la suite de la quadra… Je dis oui à l’auto édition parce que les auteurs sont des vrais passionnés !

Propos recueillis par Isabelle de Gueltzl

Cette femme Isis a l'air "bien dans son époque", heureuse de vivre. Son constat sur la téléréalité est juste. On formate des stars dans "la nouvelle star" mais qui ne sont pas auteur compositeur d’œuvres musicale ni de textes (vive les reprises) mais seulement une voix. Quant aux maisons d'éditions, ce qu'elles veulent, c'est vendre, même quand c'est du "people" comme le livre de Trierweiler. On est, avec ce genre de livre, dans de la littérature de caniveau. Je viens de commander le livre "Ainsi parlait Zarathoustra" pour oublier tout ce tralala.
Publié le 27 Février 2015
Très belle interview et je partage votre avis, Isis, quant à votre vision de l'auto édition. Je vous souhaite sincèrement beaucoup de réussite ! A bientôt sur MBS ;-)
Publié le 26 Février 2015