Nouveau monBestSeller : la révolution est en marche

Actualité
Le 27 oct 2020
monBestSeller attaque cette rentrée inédite et complexe avec un nouveau site, plus collectif, plus interactif, plus adapté, mais aussi plus exigeant. L’ambition est « simplement » de conduire à la lecture, favoriser les échanges, stimuler l'écriture. Et en conséquence, valoriser toujours mieux la découverte d’auteurs et de talents émergents.
L'Homo monBestSellerusL'Homo monBestSellerus

Beaucoup trop d’auteurs déposent leur livre comme une bouteille à la mer, sans se préoccuper de sa vie, de ses commentaires, sans parfois même y répondre. Et, le comble, sans même lire d’autres livres et les commenter, alors que c’est ce qu’ils sont venus chercher pour leur propre ouvrage.  Des dizaines de livres « morts-vivants » s’enterrent dans les classements sans aucune vie.

Si la gratuité du site est un dû, il n'en reste pas moins que les membres de mBS ont des devoirs, celle de vivre la communauté qu'ils ont choisi.
Votre livre n'est pas une bouteille, et monBestSeller n'est pas la mer. Alors voilà ce que nous avons imaginé :

Trois grandes réformes pour optimiser votre site

 

1.  monBookTime :  Un concept qui amène chaque lecteur et chaque auteur à vivre et à faire vivre monBestSeller

Désormais, pour que votre livre soit actif sur mBS (lisible), il faudra participer à la vie du site après le dépôt de votre ouvrage, le jeu devient collectif.

Comment ?
- Soit en participant à la dynamique et à l'interactivité de mBS par des commentaires, des articles, des contributions aux appels à l’écriture, des Face à Face, des participations aux jurys de concours... et toutes autres suggestions proposées.

- Soit en souscrivant à des services proposés par le site.
(A noter, le Pack Premium vous garantit une visibilité permanente.)

Un système de points liés à un crédit temps est octroyé à tous les auteurs. C'est le principe de "monBookTime". Plus vous agissez sur le site, plus la durée de vie de votre livre sur le site est pérenne.
Les objectifs sont faciles à atteindre. Ils seront témoins de l'intérêt que les auteurs portent à la promotion de leurs ouvrages, mais aussi à celle des autres.
Le livre de tous les auteurs qui jouent le jeu est actif, c'est à dire lisible par tous.  Les livres des auteurs qui ne participent pas à la vie du site sont désactivés.
Ils pourront le réactiver soit en participant à la vie collective de mBS, soit sous forme de souscription.
NB : l'argent ne sera pas un point discriminant, et la gratuité reste de mise. Mais la participation de chacun devient la dynamique du site.

2. De nouveaux services pour que demain et les jours qui viennent chaque auteur puisse accéder à plus de visibilité.

Favoriser la lecture, encourager l'écriture, donner des indications pour optimiser les textes, c'est le sens de tous les nouveaux packs, qui seront mis en place progressivement pour que chaque auteur se sente épaulé dans une communauté de valeurs.

- Pack epub/ mobi : Un pack qui permettra aux auteurs de proposer à leurs lecteurs une lecture sur liseuse, y compris Amazon Kindle. Confortable.

- Pack lecteur qualifié : Une évaluation rapide de votre livre en 3 Points positifs/et 2 ou 3 Points qui soulèvent des questions. Pour savoir ou vous en êtes. Pour prendre la température. Rassurant.

- Pack réseaux sociaux : une nouvelle équipe prend en charge les réseaux sociaux. Instagram et Facebook seront au cœur de ce dispositif. monBestSeller vous donnera la possibilité d’accéder à des milliers de potentiels lecteurs via cet outil. Utile pour ceux qui ne maitrisent pas l'outil.

- Pack header : un nouveau pack audience. Accés au bandeau du haut de la page du site, jusqu’à présent réservé à l’autopromotion. Visible sur l’ensemble des pages du site, un espace privilégié à haute visibilité.

- Pack mobile : 50 % des consultations de monBestSeller se font sur smartphones. Le pack mobile mettra en avant vos ouvrages de manière spectaculaire exclusivement sur le mobile pour un public plutôt plus jeune, parfois plus impatient. Idéal pour les recueils de nouvelles et les romans courts.

 

3. Un design plus fluide pour faciliter l'usage de monBestSeller

Sans révolutionner le design, nous en avons modifié la typo, aéré l'espace, éclairci la lecture, pour en améliorer l'ergonomie et faciliter l’usage du site.
Nous avons mis en place le principe de « monBookTime » qui désigne le crédit temps dont votre livre dispose selon vos interventions sur le site. Une page que vous devrez consulter régulièrement pour en vérifier le niveau : pleine, 2/3, 1/3 ou vide.

Un monBestSeller, plus juste, plus équitable qui certes vous sollicitera plus, mais qui en retour, vous fera bénéficier de nombreux commentaires et d’une vie collective sur le site plus joyeuse et plus bavarde.
C’est en cela que chacun doit contribuer à la mise en avant de son livre mais aussi de celle des autres, car c’est la force collective qui donnera à vos ouvrages, et donc à monBestSeller, une dynamique permanente.

Plus que jamais, dans cette période violente, nos passions doivent s’inscrire dans nos agendas, et doivent prendre une place centrale dans nos vies. Dans la liste de nos passions partagées, l’écriture est vitale, mais la lecture aussi. Vous en êtes le centre.

 

36 CommentairesAjouter un commentaire

Un nouveau moyen de nous infantiliser : "Tu ne fais rien pour la communauté, on confisque ton oeuvre". Si je n'interviens plus dans les commentaires, c'est par lassitude d'être jugée par d'autres personnes qui sont dans le même bateau que moi et qui n'ont aucunement le droit de critiquer mon travail, mais aussi lassitude de lire ces sempiternels échanges aux insultes déguisées... j'en veux pour preuve les réactions à ce débat justement... Ma participation était autre : j'ai dirigé de nombreux auteurs et lecteurs vers le site.
Je refuse que vous dévalorisiez mon roman et décidiez de son "droit de vitrine" en fonction de ma contribution en argent ou en temps. Je retire mon livre du site. Merci à toute l'équipe de vrais passionnés que vous étiez au début de cette belle aventure. Bonne continuation.

Publié le 16 Novembre 2020

@Guy Margraff
Bon dimanche également.
TPMG = Tout Pour Ma Gueule !

Publié le 08 Novembre 2020

Bonsoir @Catarina Viti, au moins ne rien faire, c'est éviter de courir le risque de faire pire. Nous sommes conditionnés à croire que tout changement est positif, que juste parce que c'est nouveau c'est plus intéressant, alors que c'est loin d'être automatiquement le cas.
Récompenser les auteurs les plus actifs serait facile à mettre en place, ne serait-ce qu'en les gratifiant d'une visibilité supérieure. J'ai l'impression que ce serait la moindre des choses. Et je ne pense même pas à moi ici car je ne fais manifestement pas partie des personnes les plus actives sur le site. Si cette récompense n'est pas attendue ni espérée, tant mieux, elle constituerait alors une jolie surprise.
Oui, je connais la manière dont fonctionne la société, à tous les niveaux, et, comme beaucoup, j'ai choisi d'en rire pour ne pas avoir à en pleurer. TPMG : Trois Pourcent de Matière Grise, c'est ça ? (Rassurez-vous, je sais ce que ça veut réellement dire, et ce constat désabusé, je ne le fais que trop souvent.)
Si on transpire excessivement à écrire, c'est peut-être qu'on n'est pas fait pour ça. Ça doit rester un plaisir. Il faut juste, une fois qu'on a écrit, savoir se montrer impitoyable envers soi-même en ne gardant que ce qui vaut la peine d'être lu et en n'hésitant pas à jeter tout le reste. C'est en tout cas mon credo.
Je vous rejoindrai en confirmant qu'avoir beaucoup de temps libre et n'en avoir aucun sont aussi suspects l'un que l'autre.
Un bon week-end à vous.

Publié le 07 Novembre 2020

Bonjour @Guy Margraff, et merci pour avoir répondu à ce message.
Il y avait effectivement deux solutions : ne rien faire ou faire cela.
Et puis, comme toujours, toutes les autres options possibles, et notamment celle que vous suggérez : "récompenser les auteurs qui se démènent pour faire vivre le site ".
Il serait intéressant que vous développiez l'idée.
Cela dit, le nombre de personnes concernées me semble très réduit, et ces personnes font ce qu'elles font par conviction, par choix délibéré. Aussi, je ne pense pas qu'elles attendent autre chose en terme de "récompense" que la forme d'amitié et de complicité qui s'est tissée au fil des ans.
Non, ce que je crois, Guy, c'est que mBS est un microcosme dans le macrocosme sociétal et que nous sommes dans un deep caca. Un de mes amis résume le binz par une formule : TPMG (je vous laisse deviner).
Comme vous, et quelques milliers d'autres péquins vivants et ayant vécu, j'adhère à l'idée que le "talent" est 5% d'inspiration et 95% de transpiration, mais si cet exercice ne nous laisse pas une minute pour nous intéresser aux autres, je persiste à penser -comme vous, d'ailleurs, mais en attribuant au mot une autre place dans la phrase- que cela est suspect.
Bon dimanche.

Publié le 07 Novembre 2020

Bonjour @Catarina Viti, j'ai le même caillou dans ma chaussure. Je sais que c'est embêtant. J'ai commenté des livres, mais on dirait bien que leurs auteurs s'en fichaient. Pour ma part, j'ai répondu à chaque commentaire parce que je trouve que c'est une simple question de respect. Mais le respect, ça ne s'inculque pas avec un Taser sur la nuque.
Ce caillou dans votre/notre chaussure, @monbestseller veut l'ôter, et comme je l'ai écrit, je trouve ça louable. Sauf que pour ce faire, il se dote d'une pelle hydraulique qui ôtera aussi la chaussure, le pied, le mollet et un bout de la cuisse.
Mieux vaudrait récompenser les auteurs qui se démènent pour faire vivre le site que punir ceux qui ne font rien. Mais entre la carotte et le bâton, @monbestseller choisit le bâton ; ce qui va nuire à cette générosité réelle que vous appréciez tout comme moi. La révolution de @monbestseller, c'est l'entrée dans l'ère du fake.
Je suis reconnaissant à @monbestseller de m'avoir permis de recueillir les premiers avis spontanés sur un de mes ouvrages. Mais des avis non spontanés ne m'intéressent pas. Pour moi, la sociabilité forcée a tout du cauchemar édulcoré.
Ma conception du talent est simple : un peu de don et beaucoup de travail. Donc les auteurs qui ont le temps d'accomplir un tas de choses étrangères à l'écriture, je trouve juste ça suspect.
Cordialement à vous.

Publié le 06 Novembre 2020

@Guy Margraff, Bonjour Guy. Je passe devant la Tribune, je vois de la lumière, j'entre... et je vous réponds, car vous soulevez un point qui est également un caillou dans ma chaussure.
@monbestseller met en place un nouveau règlement intérieur dont le but est de [au choix, suivant les points de vue]stimuler, obliger, contraindre à la participation.
Eh bien, moi, ce qui me choque dans la démarche ce n'est pas ce que mBS a décidé, mais que mBS ait été poussé à prendre une décision de ce type.
Bien entendu que la décision (et son application) est sujette à critiques, et non des moindres, et plus que chez certains auteurs, chez les dirigeants du site eux-mêmes, il me semble.

Le caillou dans ma chaussure, c'est cela, tout simplement : l'égoïsme, l'indifférence. Genre, je pose ma pêche et je me casse.
Le caillou dans ma chaussure, c'est de constater qu'il est nécessaire de rappeler ce qui ne devrait pas être utile de rappeler : la vie, c'est donnant-donnant. Y a-t-il quelque chose de plus précieux que la générosité ? Je parle évidemment d'une générosité réelle, qui n'attend rien en retour.
D'après moi, si un auteur n'a que son talent [LOL] eh bien, il est à plaindre (en tout cas, je le plains). Mais s'il n'avait véritablement que son talent, je ne pense pas qu'il serait ici. Dans la Pléiade, peut-être.
Alors, ce que je crois, c'est qu'un grand nombre de "passants", car je ne les appellerai pas "membres", un grand nombre de passants, donc, ne trouveront aucun intérêt à se fatiguer pour laisser un mot à la personne dont ils viennent de lire le texte. Je crois qu'au-delà de ceux-là, un nombre aujourd'hui indéfini de "membres" se plieront de mauvaise grâce à l'exercice. Mais je suis sûre (oui, oui, je suis optimiste) que quelques-uns découvriront que c'est un plaisir, en définitive, de laisser une ou deux phrases à un auteur; ils découvriront que c'est comme dire "bonjour/merci à sa boulangère et bonne journée à tous les clients", ça illumine un peu l'instant (ouais, ouais, je vais devenir une grosse doudoune). Ils découvriront un truc tout con : être généreux change un peu le monde en soi et autour de soi. Et dans une société aussi merdique que la nôtre, ce petit rien, ces quelques précieuses et irremplaçables minutes, c'est peut-être le max (ou le moins, toujours suivant le point de vue) qu'on puisse faire les uns pour les autres.
Cordialement.

Publié le 06 Novembre 2020

Bonjour mBS. C'est une bonne initiative. Il faut enjoindre auteurs et lecteurs à participer. Sinon les blogs individuels suffiraient. Le fait de les rassembler et de créer une communauté est une belle idée. Il faut jouer ce jeu . Mais bien sûr, quand on a des droits, on a quelques obligations. Sinon autant supprimer toutes formes de commentaires.

Publié le 05 Novembre 2020

@monBestSeller Autant la participation libre de tous est une chose formidable, autant la participation forcée de tous – que vous voulez instaurer en radiant les ouvrages des membres récalcitrants – est à mon sens la pire idée du siècle. Participer devrait rester un choix, pas se muer en obligation, sinon vous sapez cette valeur cruciale qu’est l'authenticité. Pour n'importe quel écrivain, trois critiques spontanées d'un de ses ouvrages vaudront toujours mieux que trente critiques motivées par la trouille de leurs auteurs de voir leurs propres écrits passer à la trappe. Je pense que vous allez ruiner l'esprit de votre site, car si vos intentions sont louables, la manière dont vous envisagez de parvenir à vos fins est hautement contreproductive. C'est toute la différence qui réside entre la séduction naturelle et la drague appuyée (si proche du viol) : quand la première méthode n'engendre pas les résultats escomptés, on l'optimise, on ne passe pas – en aucun cas – à la seconde.

Publié le 05 Novembre 2020

@tous Merci pour votre accueil et remarques le plus souvent justes et pertinentes. Nous prendrons compte des réserves
@Guy Margraff monBestSeller n'a d'intérêt que si tous participent,
sinon tous les écrits dorment dans un tiroir ou sur les étagères d'un virtuel éditeur, même ceux des auteurs qui n'ont "que" du talent..
Des équipes, des invités et des auteurs s'évertuent à écrire des articles pour qu'in fine nous ayons 6000 visiteurs par jour (plus, + en ce moment)
Que tous profitent de ces visites et de cette visibilité, c'est normal et c'est notre philosophie ; qu'ils participent un peu (commentaires, articles, appel à l'écriture...) cela nous parait normal aussi. Sinon nous baisserions les bras.
Quand on prend beaucoup, il faut donner un peu parfois. Oui quand on n'a pas d'argent, on donne un peu de temps. Ceux qui font ce procès ont bien le temps d'écrire, s'il donnait 2 % de leur temps d'écriture au site, ils feraient bien mieux connaitre leur travail, et nous aideraient à doubler l'audience du site, et en récolteraient les fruits.
Nous sommes un site communautaire pas une bibliothèque.
Mais vous êtes tous bienvenus sur mBS
@Boris Wolkov Les consultants, c'est nous. Le bon sens ne nécessite pas nécessairement une grande équipe d'audit. La mise en place est certes complexe et se fait par des développeurs
@Michel Canal
Merci pour les remarques et les conseils et le soutien. Sujet récurrent, les interventions impertinentes. Oui il en faut(un peu), pour relever les plats. Et ce qui importe, ce sont les messages de fond derrière l'insolence. Quoiqu'il en soit, monBestSeller sera toujours grand ouvert. Et nous nous fixons comme discipline d'intervenir avec sagesse en prenant quelques risques..

Publié le 05 Novembre 2020

Bonjour,
Mbs a remis à plat. On sent l'intervention d'un consultant en marketin-gestion. Fini l'amateurisme plein de bonne volonté : au bout du compte, fini la ligne rouge. Soyons modernes, visons le vert. Stimuler, animer, participer, faire payer.... Je crois que vous pouvez ajouter écrémer, sélectionner, réduire. Avoir une aile marchante dynamique motivée, c'est bien mais si cela devient une chapelle, la majorité silencieuse s'en ira et mbs perdra sa base.
Bonne chance. Cordialement. Boris Wolkov
A 81 ans, j'ai mis mion premier livre " mémoires d'un chat electrique" sur mbs. Grâce à vous, j'ai ete lu par plus de 1000 lecteurs. Certains m'ont dit des choses très sympathiques. Du coup, j'écris mon second livre, je dis second et non deuxième car à 83 balais, on ne fait pas de prévision à 3 ans.

Publié le 02 Novembre 2020

Je ne sais plus qui a dit que tout progrès était une régression, mais je pense que votre refonte va illustrer à merveille ce pertinent aphorisme, dans la mesure où voilà désormais privilégiés les auteurs qui disposent de temps ou d'argent. Dommage pour ceux qui n'ont "que" du talent.

Publié le 31 Octobre 2020

Excellente refonte, le principe de batterie est très pédagogique et parfaitement dans l'air du temps.
Cela nous imposera à tous de participer plus activement à l'aventure (moi le premier...) et à créer cette dynamique autour de notre belle littérature :-)

Publié le 30 Octobre 2020

Bonjour @monBestSeller et sincères félicitations pour le travail de réforme accompli. Il est évident que tout ne peut être parfait, et la réalité de cette nouveauté peut se partager en deux camps.
D'un côté, ceux qui souhaitent sincèrement, qu'un réel échange s'accomplisse entre auteurs et lecteurs, pour le bien-être de toute la communauté.
De l'autre côté, les irréductibles (pas toujours talentueux) qui risquent égoïstement de s'emparer du pouvoir, en usant de packs, ou de commentaires insipides, qui leur permettront d'être toujours en tête des plus populaires.
Actuellement bon nombre d'auteurs (talentueux) qui participent à la vie du site, (selon leur emploi du temps, et surtout, selon leurs moyens financiers, ) sont totalement noyés sous cette mouvance (plus ou moins justifiée) qui ne les aide pas à se faire repérer.
Quel va être le résultat de ce changement pour eux ?
Pensez-vous que ce classement actuel, tel qu'il fonctionne, instaure une égalité de chance vis à vis de tous les auteurs ?
Quant à moi, bien entendu, je souhaite le meilleur à cette plateforme d'auteurs, qui a le mérite d'exister.
Bien à vous, Annie

Publié le 30 Octobre 2020

@monBestSeller Merci beaucoup, c'est rassurant! Vivement que tout cela contribue au bien de la littérature, notre amour commun.

Publié le 28 Octobre 2020

@monBestSeller, un nouveau site, plus collectif, plus interactif, plus adapté, plus exigeant… pour conduire à la lecture, favoriser les échanges, stimuler l'écriture, valoriser la découverte d’auteurs et de talents émergents ? Quel auteur de la plateforme, actif depuis plusieurs années, ne le souhaiterait pas, ne vous encouragerait pas, et ne participerait pas à cette démarche ?
Vos réformes sont au nombre de trois :
— monBookTime :  Un concept qui amène chaque lecteur et chaque auteur à vivre et à faire vivre monBestSeller. Tout à fait d'accord sur le principe. On peut en effet se rendre compte que nombre d'auteurs ont publié sans se soucier ni de leur audience, ni de répondre à leurs lecteurs, ni de lire et de commenter d'autres auteurs, ni de participer à la vie de la communauté au travers des articles et tribunes de la rubrique "Actualités".
— De nouveaux services pour que chaque auteur puisse accéder à plus de visibilité. Vous aviez déjà fait beaucoup pour les auteurs, leur proposant une multitude de services (payants, mais c'est bien normal) à la rubrique "Conseils & Atelier d'écriture". Si vous pouvez élargir ces prestations, c'est tant mieux.
— Un design plus fluide pour faciliter l'usage de monBestSeller. Ce nouveau design me convient, je le trouve plus lumineux, peut-être aussi mieux compréhensible (certains lecteurs amis m'avaient avoué qu'ils ne savaient pas où chercher dans l'ancien).
Mais là où j'espère une vraie révolution, c'est au niveau de la modération. Combien d'auteurs débutants n'ont pas apprécié, en guise d'accueil, dès leur publication en ligne à la rubrique "Nouveautés", l'humour vache ou le style déjanté du troll à pseudos multiples ? Quant aux auteurs plus anciens (dont je fais partie), harcelés systématiquement dès qu'ils apparaissent sur une nouvelle page de publication ou pour un commentaire à un article ou une tribune, c'est désopilant. Et lui répondre conduit systématiquement à une polémique sans fin.
Si vous souhaitez obtenir un monBestSeller plus juste, plus équitable, permettant de bénéficier de nombreux commentaires et d’une vie collective sur le site, une force collective qui donnera une dynamique permanente, cela doit passer par l'objectivité et l'utilité des commentaires, corolaire du respect des auteurs.
Le seul paramètre pour lequel la plateforme ne peut agir directement, au nom de la liberté d'expression, est la qualité des écrits publiés (hormis naturellement ceux qui seraient condamnables pour incitation à la violence, à la haine, racisme, sexisme…). Mais un écrit de piètre qualité devrait aboutir rapidement à passer dans l'indifférence, puis à l'oubli des lecteurs, probablement à celui de l'auteur… et donc à sa désactivation.
Je suis heureux de constater que de nombreux auteurs se soient déjà sentis concernés par votre "révolution en marche", mais déçu de trouver, dans les commentaires, les nombreuses interventions du troll, dont certaines dirigées contre moi-même ou d'autres.
Sera-ce une révolution réussie ? J'ose y croire ! Vous pouvez compter sur mon soutien et ma participation.

Publié le 28 Octobre 2020

@Youssouf Marius Abdoulaye
Cher Youssouf, il y aura bien sûr des passe-droits quand ce sera nécessaire. Ne vous inquiétez pas.

Publié le 28 Octobre 2020

C'est une belle initiative prise dans l'objectif de susciter plus de partage, de solidarité et de contribution.
Cependant, certains, qui n'ont pas toujours accès l'internet en permanence, verront leur livre en mode "desactivé" , et quand ils seront de retour, il leur faudra "se faire des points" pour sortir leurs écrits des oubliettes. Mbs est accessible à tous (c'est pour ça qu'on l'aime), et partant, c'est un public très diversifié qui vient vers lui et je pense que "monBookTime", en même temps qu'il servira à atteindre l'objectif, disqualifiera sans le vouloir ceux qui sont absents non par desamour du site, mais pour des raisons liées au temps et à l'espace.
Au passage @Catarina Viti Merci pour votre, comment dire, "afrophilie"(lol!). En tout cas, sans entrer dans les querelles (qui ne devraient d'ailleurs pas exister), je vous dis merci de vous intéresser aux "torchons" venus d'Afrique (lol).

Publié le 28 Octobre 2020

@monBestSeller vous avez tout à fait raison : à quoi servent 3 500 livres morts ? Je ne sais pas pourquoi, je suis désolée, mais la première image qui m'est venue à l'esprit est celle de mon bibliothécaire en train d'expurger des rayonnages, par exemple "Les Rougon Macquart" que j'avais empruntés et lus dans leur intégralité, mais qui n'étaient plus lus depuis une bonne dizaine d'années. Je suis rassurée de savoir que vous ferez des contrôles aléatoires sur les commentaires. Et je suis tout à fait d'accord avec vous, mBS n'est pas seulement un dépôt de livres dans lequel on peut piocher et s'en aller sans le moindre petit merci. Ou bien uniquement pour déposer un écrit dans l'espoir d'être lus ou commenter sans rendre la pareille ou même, et surtout, de ne pas répondre à nos lecteurs. Laisser un commentaire demande un investissement de temps et de réflexions, alors quand on constate que l'auteur n'en n'a cure ou bien de voir qu'ensuite notre commentaire est mis en avant sur un livre + ça fait quand même malice. Je vous remercie pour votre initiative et comme on dit : Paris ne s'est pas fait en un jour. Cordialement. Fanny

Publié le 28 Octobre 2020

Bonjour@FANNY DUMOND
Vous avez raison. Mais à quoi servent 3500 livres morts dont les auteurs ne se préoccupent pas. Nous préférons 200 auteurs vivants...cela les rendra d'ailleurs d'autant plus visibles.
Les dépôts de commentaires seront évalués de façon aléatoire. Tout n'est pas automatique ici
Comme vous l'avez sous entendu, ce n'est pas une recherche pécuniaire, c'est une recherche de renforcement de communauté . monBestSeller n'a d'intérêt que si tous participent, sinon, c'est un musée de momies.
Que les déposants soient plus lisibles, nous le prêchons sans cesse. On peut amener l'âne à la fontaine mais on ne peut pas le forcer à boire. Quoiqu'il en soit, cela se retourne contre eux." Le rôle de l'Etat" a des limites :-)).
Merci pour ces remarques sans concessions mais justes.

Publié le 28 Octobre 2020

Bonjour@monBestSeller si j'ai bien tout compris, les auteurs qui ne commenteront pas verront leur livre supprimé. Question : après ce grand ménage, sur les quelques 4 000 ouvrages en vitrine dans cette grande bibliothèque, combien en restera t-il ? Je ne nie pas que l'intention de faire participer davantage est louable, mais au final qui restera sur notre site ? Seuls ceux qui auront les moyens pécuniaires pour recharger leurs accus ou bien ceux qui auront laissé ne serait-ce qu'un "Bravo" ou un "c'est mal écrit". J'apprécie la nouvelle typographie plus confortable, mais ne pouvez-vous pas donner des instructions "aux déposants" afin que leurs écrits soient plus lisibles, car, pour tout vous dire, combien j'en ouvre des lectures illisibles, surtout très fatigantes pour la vue et qui engendrent une lecture. Mais ce dernier point est un autre sujet. Cordialement. Fanny

Publié le 28 Octobre 2020

@Catarina Viti (en personne)
Réponse dilatoire.
@monBestSeller
Désolée itou. D'ailleurs, promis, je ne dis plus rien sur le sujet. J'ai bien compris (que voulez-vous, je suis dure à la détente) que tout le monde s'en fout.

Publié le 28 Octobre 2020

lamiss ou qui vous voudrez :
"La langue française emprunte différents sentiers à travers le monde. Dans son expansion hors de France, cette langue s’est trouvée en contact avec d’autres langues qui l’ont enrichie et modifiée. Aujourd’hui, « La francophonie est multiple dans ses mots, dans ses accents, dans ses façons de dire les réalités ». Le français se renouvelle, se réinvente et n’hésite plus à transgresser les règles. Les mutations que connait cette langue à l’échelle de l’espace francophone sont particulièrement visibles dans les pays du Sud, essentiellement en Afrique."
*
http://observatoire.francophonie.org/diversite-linguistique/le-francais-comme-on-le-parle-entre-variete-emprunt-et-innovation/
*
désolée @monBestSeller

Publié le 28 Octobre 2020

@monBestSeller
Ce n'est pas un argument, juste une question, parce qu'il est bon, parfois, de savoir de quoi l'on parle, quelle signification on donne aux mots. Pardonnez-moi, mais je trouve que l'imprécision du vocabulaire est trop souvent le péché originel de certains commentaires. Car, merde après tout ! ne sommes-nous pas sur un site à vocation littéraire et ne peut-on pas considérer que la littérature commence avec le respect de la signification des termes - comment parvenir à s'entendre, sinon ?

Publié le 28 Octobre 2020

@la miss 4 Argument purement subjectif donc inintéressant..

Publié le 28 Octobre 2020

@Catarina Viti
Je vous poserai une seule question, à laquelle, bien évidemment vous ne répondrez pas (de votre part, j'ai l'habitude et ne m'en offusque pas plus que ça) : est-ce REELLEMENT (j'insiste) faire preuve d'incomparables qualités humaines que de louer outrageusement un texte mal écrit, sous l'unique prétexte que son auteur est Africain et qu'on fantasme depuis toujours sur le continent noir ? Si d'aventure votre réponse était un oui, sachez que j'en serais pour vous fort marrie.

Publié le 28 Octobre 2020

@tous Parlons des sujets de cette tribune. Merci.

Publié le 28 Octobre 2020

@monBestSeller
Cela a un nom, dites-vous. Je serais bien aise de le connaître, car, pour ma part, je ne vois pas.
Ensuite le grain et l'ivraie. Je ne pense pas me tromper en considérant que le grain était ma nouvelle et l'ivraie, mes réponses aux commentaires. Et c'est là, voyez-vous, où le bât me blesse. En effet, il vous aura peut-être échappé que je ne faisais que répondre sur le même ton aux quelques agressions de certains frustrés qui, comme aime à le dire et à le répéter l'ami Canal, venaient polluer (ouaf ! ouaf !) ma page. Or, si je ne m'abuse, ceux-là n'ont pas eu à subir votre sévérité. D'ici à se demander s'il n'existerait pas dans votre esprit deux poids, deux mesures...
Brèfle, ne prenez pas la peine de répondre : en réalité, je m'en bats les côtelettes.
Et bonne continuation.

Publié le 28 Octobre 2020

@Catarina Viti Voilà qui est bien dit, nous sommes la valise, vous êtes tout ce qu'il ya dedans
@Kroussar que j'ai ignoré ignominieusement oublié dans mes@ tant son message était encourageant, un vrai message de supporter. Pardon et Merci.

Publié le 28 Octobre 2020

mBS est un support de communication.
Nous sommes des apporteurs de contenus.
Autrement dit, si le site est responsable des moyens matériels mis en œuvre, nous et nous seuls (les membres auteurs et/ou lecteurs) sommes responsables de la qualité des contenus.
La qualité des contenus ne se limitant pas à la seule qualité rédactionnelle des textes postés sous forme de livres ou de commentaires, mais englobant les qualités humaines manifestées, car en définitive, les deux sont indissociables.
Et pour moi, c'est ici que réside le challenge.
Et ceci est un "vaste programme".
A quoi ressembleront les contenus "forcés" ? L'initiative prise par le site parviendra-t-elle à déboulonner l'égocentrisme ? Les gentils membres réussiront-ils à discerner l'opportunité et sauront-ils saisir leur chance ?
Nous le saurons en découvrant la suite de nos aventures. Mais comme dit l'autre "on ne peut pas faire le bonheur des gens malgré eux".
Bonne chance !

Publié le 28 Octobre 2020

@la miss 4 Pour quelqu'un qui s'en tape, vous faites un plein temps... Bravo, ça porte un nom. Quand à votre nouvelle, et pour illuminer vos synapses, elle a disparu quand on a tiré la chaine : le grain et l'ivraie sont partis en même temps. Désolé, ce sont les risques du border line, parfois on bascule. Mais re postez la , elle est bonne, et on n'a rien contre elle
@Lamish@Benoît Otis
Merci de vos encouragements, nous nous efforcerons d'être à la hauteur
@Luluberon les risques encourus, nous les avons évalués et ils existent, vous avez raison. Mais quand un auteur se verra signifier que 100 personnes ont essayé de lire son livre, cela déclenchera peut être de nouveaux comportements.
Quand au Face à face, s'ils ne vous intéressent pas, c'est le moment de prouver qu'ils peuvent être intéressants, à vous de jouer, déposez un livre, affrontez un auteur et prouvez que vous êtes meilleure que tous les autres, ce n'est pas de notre ressort.
Pour les articles pondus à la va vite, nous attendons les vôtres, mûrement réfléchis, et sûrement de meilleure qualité. C'est le sens de la réforme du site
Quand au Porphyre et Cie, c'est l'un des débats nationaux d'aujourd'hui, liberté d'expression ou politiquement correct ? Tant qu'il y a un message et pas d'injures ou calomnies, on a le droit de dire, en France et ici aussi.
@Boris Phillips On est d'accord

Publié le 28 Octobre 2020

J'aime bien le nouveau look. Pour le reste, désolée, je n'ai pas d'opinion. Pour dire le vrai, je m'en tape...
@Luluberon
Vous avez tout à fait raison de l'ouvrir et de me mettre, moi et quelques autres joyeux drilles, en accusation. C'est vrai que vous êtes, vous, irréprochable et que vous participez très activement et très sainement à la vie trépidante de mBS. L'esprit s'effare, en effet, devant le nombre incalculable de commentaires palpitants que vous avez produits et postés à propos des livres présentés sur le site - deux, si j'ai bien compté, mais j'ai pu me tromper car je compte sur mes doigts et je n'en ai que dix. Et je ne parle pas de vos interventions dans les rubriques, interventions qui se distinguent toujours par leur insigne rareté (remarquez, plus, ça ne serait pas soutenable) et leur prêchi-prêcha sénile. Au fait, pouvez-vous me rappeler de qui parlait Michel Audiard lorsqu'il faisait dire à l'un de ses personnages qu'ils ne doutent jamais de rien et que c'est même à ça qu'on les reconnaît ? Brèfle, je vous aime, très chère Luluberon, que dis-je ? je vous idolâtre, vous êtes pour moi un modèle : je vous lis et je comprends instantanément ce qu'il ne faut pas être sur mBS. Gros bisous.
@monBestSeller
Puis-je profiter de l'occasion pour vous demander la ou les raisons de la disparition inopinée de ma nouvelle ? Vous a-t-elle si tant tellement choqué, que vous n'avez pu concevoir d'autre solution que de la rejeter dans le néant ? Merci d'avance pour votre réponse, qui ne manquera pas, j'en suis certaine, de m'illuminer les synapses.

Publié le 28 Octobre 2020

Je ne doute pas, @monBestSeller qu'une "révolution soit en marche".
Seulement – et ma vieille amie l'Histoire en est le témoin affligé – cette formule a déjà maintes fois été utilisée pour n'aboutir qu'à de sanglants échecs.
Si il est question d'une réelle interaction entre lecteurs et auteurs – voire l'inverse – ou auteurs, ou encore plus simplement lecteurs... vous me verrez en première ligne, la plume alerte et le sourire au lèvres.
Si toutefois il ne s'agit que de se "faire compter les virgules", de passer sous l'optique microscopique du chercheur de l'infinitésimale faute de concordance des temps ou autre foutaise, voire encore d'avoir à subir des attaques personnelles... ne comptez pas sur moi pour monter sur la barricade et, tel Alphonse Baudin, proclamer « Vous allez voir comment on meurt pour vingt-cinq francs »
Il me semble qu'en 1959, Pierre Dac et Francis Blanche avaient fondé le "Parti d'en rire" avec pour programme « Contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre »... malheureusement, j'ai ces derniers temps et bien trop souvent rencontré dans nos colonnes la lettre de cette volonté contradictoire sans y retrouver le sel de son esprit joyeusement frondeur.
Pour conclure ce long et ennuyeux couplet, je vais simplement souhaiter que cette plate-forme à laquelle nous tenons toutes et tous connaisse une renaissance et une longue vie dans le partage de nos aspirations littéraires.
Amicalement et avec humour.
Philippe.

Publié le 28 Octobre 2020

Bravo pour cette belle initiative ! Cela ne peut que contribuer à améliorer la vie du site, en réveillant les endormis, les frileux, les hésitants... Amicalement à toute l'équipe, Kroussar

Publié le 28 Octobre 2020

Pack, pack, pack, incitation à la participation... C'est déjà un bon début ;-) ! Minimum de pages pour les extraits revu à la baisse, avec 20 pages au lieu de 40... Pourquoi pas ? Mais, à mes yeux, c'est surtout la manifestation de votre désir d'améliorer votre plateforme... Plus essentiel... Alors comme le dit Benoît, "que la force soit avec vous", et la motivation aussi, ajouterais-je ;-). Bonne soirée. Amicalement, Michèle

Publié le 27 Octobre 2020

monBookTime : « Un concept qui amènera chaque membre et chaque auteur à être plus interactif et collectif ».
Espérons que cette voie apporte plus de dynamisme à la plateforme, mais … je ne crois pas en la formule : « Les auteurs qui ne participent pas à la vie du site verront leur livre désactivé ».
Elle va forcer les auteurs à intervenir artificiellement pour ne pas voir leur livre disparaître des radars. Le risque de récolter des commentaires superficiels, juste pour la forme est énorme. Ce sera du grand n’importe quoi.
Idem pour les articles sans grand intérêt, pondus à la va-vite.
Les Face-à-Face que j’ai pu lire jusqu’à présent, désolée, mais ce n’est pas ça qui va générer du dynamisme et de l’interaction de qualité.
Une vie collective sur le site « plus joyeuse et plus bavarde » ! Avec des La Miss, Porphyre, Verlaine, Vespucci et autres joyeux drilles – présents et futurs - qui continuent à sévir, ne rêvons pas.
Je croise les doigts et salue l’initiative, mais je suis curieuse de voir le résultat. Premier bilan dans environ 3 mois ?

Publié le 27 Octobre 2020

« Plus que jamais, dans cette période violente, nos passions doivent s’inscrire dans nos agendas, et prennent une place centrale dans nos vies. »
.
Bien dit ! Voilà l'attitude que nous devons entretenir lors de périodes difficiles comme celles que nous traversons depuis déjà plusieurs mois. Que la force soit avec nous tous, membres de monBestSeller.

Publié le 27 Octobre 2020